blog-renovation-09 – Tout savoir sur l’offre CEE Pompe à chaleur Synerciel

Tout savoir sur l’offre CEE Pompe à chaleur Synerciel

Dans un contexte de transition écologique, le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) datant de 2005 est plus que jamais d’actualité. Il encourage la réduction de la consommation d’énergie en responsabilisant à la fois les fournisseurs d’énergie et les ménages. Ces derniers, en l’occurrence, sont encouragés, par le biais de primes et de subventions, à faire des travaux de rénovation destinés à optimiser l’efficacité énergétique de leur logement.

L’un des travaux subventionnés par l’État et les fournisseurs d’énergie est l’installation de pompe à chaleur en alternative à la chaudière et à d’autres solutions gourmandes en énergie. 

Partenaire économie d’énergie du fournisseur EDF, Synerciel aide les ménages à financer l’achat et l’installation de pompe à chaleur, à travers son offre CEE pompe à chaleur. Découvrez tout sur ses services.

La pompe à chaleur et la performance énergétique

Plébiscitée comme l’une des solutions les plus efficaces pour améliorer la performance énergétique des logements, la pompe à chaleur est une alternative aux nombreux avantages. Elle est disponible en plusieurs versions dont quelques-unes sont prises en compte dans notre offre CEE.

Les avantages de la pompe à chaleur en rénovation énergétique

La pompe à chaleur est une solution de chauffage écologique, économique et facile à utiliser. Promue en remplacement de la chaudière et des systèmes de chauffage classiques, elle aide les ménages à faire des économies d’énergie, à réduire leur facture, mais assure également un confort thermique optimal.  

En effet, grâce à ce dispositif, la chaleur diffusée dans les habitations est plus homogène et les écarts de température sont considérablement réduits.

 On en distingue plusieurs types, à savoir :

  • la pompe à chaleur air air, qui puise l’énergie présente dans l’air, chauffe celui-ci avant de l’injecter dans le logement ;
  • la pompe à chaleur air eau, qui a le double avantage de chauffer à la fois l’eau du circuit de chauffage et l’eau sanitaire ;
  • la pompe à chaleur géothermique, qui puise la chaleur dans le sol afin de chauffer l’eau du circuit de chauffage et l’eau des sanitaires ;
  • la pompe à chaleur eau eau, qui puise la chaleur dans l’eau souterraine, au niveau des nappes phréatiques.

Les pompes à chaleur éligibles à l’offre CEE Synerciel

Bien que l’installation de la pompe à chaleur soit encouragée par les fournisseurs et l’État, tous les modèles ne sont pas éligibles à l’offre CEE. En effet, les pompes à chaleur dont l’installation est financée par le PEE d’EDF sont les modèles eau eau et air eau. Quant aux pompes à chaleur air air, elles sont exclues du dispositif, car jugées trop gourmandes en énergie.

Les aides en matière de pompe à chaleur

Le dispositif CEE Pompe à chaleur comporte plusieurs aides, à savoir la prime CEE et des aides supplémentaires.

La prime CEE

La prime CEE EDF accordée peut aller jusqu’à 4 200 € déductible de la facture adressé au client par l’artisan adhérent au réseau. 

Les aides supplémentaires

En addition à la prime CEE Pompe à chaleur, les ménages peuvent prétendre à d’autres aides, telles que le prêt coup de pouce Pompe à chaleur et MaPrimeRénov. Dans le premier cas, les foyers peuvent profiter de prêts à partir de 2,45 % grâce à Domofinance, partenaire de Synerciel. Dans le second cas, les ménages qui entreprennent l’installation d’une pompe à chaleur ont droit à une subvention proposée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et comportant une prime pouvant aller jusqu’à 4 000 €.

À noter que ces aides sont cumulables avec la prime CEE Pompe à chaleur. Leur montant dépend de plusieurs facteurs, dont la situation et le revenu des ménages ainsi que le type d’équipement à installer.

Les ménages éligibles à l’offre CEE Pompe à chaleur Synerciel 

L’offre CEE Pompe à chaleur s’adresse à tous les ménages français qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique. Concrètement, elle profite aux foyers qui souhaitent adopter la pompe à chaleur en remplacement des solutions de chauffage non écologiques et gourmandes en énergie.

Par ailleurs, les ménages désireux d’être accompagnés dans le cadre du dispositif CEE Pompe à chaleur doivent faire appel à des professionnels Reconnus Garant de l’Environnement (RGE) et qui font partie du réseau.

Les actions mises en œuvre par Synerciel dans le cadre du dispositif

Dans le cadre de l’application du dispositif des primes CEE, diverses actions sont entreprises pour répondre aux exigences des pouvoirs publics et pour s’assurer de la qualité des installations réalisées par les ménages.

10 jours après l’installation de la pompe à chaleur

Dix jours après l’installation de la pompe à chaleur, un organisme indépendant accrédité se charge de contacter les ménages pour prendre rendez-vous afin de contrôler l’installation.

3 mois après l’installation

Trois mois après les travaux, il est possible que les ménages soient recontactés, sur l’initiative d’EDF, par un organisme de contrôle indépendant, pour une enquête de satisfaction par téléphone ou pour un nouveau contrôle de l’installation.

Les organismes partenaires chargés de ce contrôle aléatoire sont : Spekty, Elite Inspection et Qualigaz. Ce sont des organismes de contrôle accrédités par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC) et référencés sur des critères de qualité de service.

À noter que les contrôles ou inspections des installations après travaux sont obligatoires pour prétendre aux différentes primes. En signant le devis travaux établi par le professionnel RGE, les ménages y adhèrent totalement.

Les démarches pour déposer son dossier et recevoir la prime CEE pompe à chaleur

La demande de la prime CEE pompe à chaleur se fait généralement en cinq étapes, à savoir :

  • l’inscription en ligne et la réception d’une lettre d’engagement ;
  • la création d’un dossier ;
  • l’installation de la pompe par un artisan RGE adhérent au réseau ;
  • l’envoi du dossier au terme des travaux ;
  • le contrôle qualité aléatoire.

Ledit dossier doit comporter certaines pièces importantes, telles que :

  • la copie du devis ou du bon de commande de pose et de fourniture de la pompe à chaleur daté et signé par le client ;
  • la copie de la facture de la pose et fourniture de la pompe avec mention des critères de performance, de la marque et de la référence ;
  • l’original de l’Attestation sur l’Honneur complétée avec le professionnel qui a réalisé les travaux ;
  • la copie de la qualification RGE du professionnel ;
  • la copie de l’avis d’imposition ou de non-imposition ou du justificatif du revenu fiscal du client.

Des informations supplémentaires peuvent être demandées en fonction du type de pompe à installer.