bijoux-anciens-1311 – Pourquoi acheter des bijoux anciens Place Vendôme à Paris ?

Pourquoi se rendre sur la place Vendôme parisienne pour acquérir un bijou ancien ?

Trouver des bijoux anciens authentiques, ornés des plus belles pierres et confectionnés par les plus grands joailliers est le rêve de nombre de femmes et d’hommes qui savent reconnaître la joaillerie comme un art à part entière, mêlant histoire, savoir-faire et raffinement. La capitale française, faisant sans conteste partie des lieux incontournables du luxe et de la joaillerie, regorge de boutiques présentant bagues, colliers, bracelets et autres bijoux anciens. 

Et lorsque l’on se demande où acheter des bijoux anciens à Paris, la place Vendôme vient à l’esprit de tous. Son architecture et la célèbre colonne Vendôme n’y sont sans doute pas étrangères. Mais c’est, avant tout, car il s’agit d’un lieu historique et regroupant les plus grands noms de la joaillerie qu’elle fait office de place incontournable pour se procurer des bijoux d’occasion de haute qualité.

CODE_HTML_IMAGE_1 Pourquoi acheter des bijoux anciens Place Vendôme à Paris ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Pourquoi acheter des bijoux anciens Place Vendôme à Paris ?-2

La place Vendôme, cœur historique de la joaillerie française

Somptueuse, la place Vendôme date de l’époque faste de la royauté française et a vu le jour sous le règne de Louis XIV, bien qu’elle ne portât alors pas son nom actuel. Depuis des siècles, elle représente donc le luxe à la française avec ses façades typiques et sa colonne de plus de 40 mètres. À la période de son édification, elle ne comptait que des hôtels particuliers, au nombre de 27. 

C’est à la fin du XIXe siècle que cette place majestueuse devient peu à peu le lieu de rendez-vous des joailliers, dont Boucheron et Chaumet, qui sont les premiers à s’y implanter. Ils furent suivis par d’autres créateurs mondialement reconnus à cette époque et encore à ce jour.
Alors, quel endroit plus adapté que cette place historique, centre névralgique de la joaillerie française depuis près de 130 ans, pour acheter ses bijoux anciens ? 

Une place mettant à l’honneur les plus prestigieuses maisons et les créateurs de renom

Les grands noms qui ont marqué l’histoire de la joaillerie avec leurs bijoux au cours du XIXe siècle se trouvent presque tous place Vendôme ou y ont été de passage. Le joaillier René Lalique y a ouvert une boutique en 1905, la maison Chaumet y est installée sous ce nom depuis 1907, peu après l’ouverture de l’atelier et du magasin de Van Cleef & Arpels, sans oublier la présence des maisons Cartier, Boucheron, Bulgari, avec au total 27 boutiques installées dans les hôtels particuliers. Auprès des héritiers de ces créateurs de renom, ayant marqué les périodes Art nouveau, Art déco et Tank, on saura ainsi admirer et trouver des bijoux authentiques. Toutefois, rares sont les maisons à proposer leurs propres collections datant du siècle dernier. On y trouvera en plus grand nombre des collections récentes, qui remettent parfois au goût du jour les styles marquants du XXe siècle.

La place Vendôme et ses proches alentours, lieu de rendez-vous des vendeurs experts des bijoux anciens

Si ce n’est pas auprès des nombreux créateurs joailliers qu’il sera le plus aisé de trouver des bijoux anciens, les experts de la joaillerie peuplant la place et les quartiers voisins proposent quant à eux de véritables trésors. 

Il faudra alors parfois s’éloigner quelque peu de la célèbre place, où seule la maison familiale Martin du Daffoy propose des bagues, bracelets, colliers et autres bijoux datant de périodes lointaines. En arpentant la rue Saint-Honoré, la rue Rivoli et même quelques arrondissements un peu plus excentrés, on y trouve des bijouteries et des maisons de passionnés, partant en quête de bijoux anciens et historiques pour les proposer à leur clientèle. 

Il est donc idéal de se rendre place Vendôme et de déambuler dans les rues parisiennes pour trouver des bijoux venant du monde entier, conçus entre le XVIIIe siècle et la fin des années 1950. Pièces authentiques de la période victorienne, bijoux de l’époque Empire, ornements de la Russie des tsars et autres réalisations des périodes Louis XIV, Louis XVI et tant d’autres bijoux sont ainsi fièrement exposés et proposés à la vente sur la place Vendôme, chez les experts qui vendent des bijoux anciens.

Toutes les périodes stylistiques trouvent ainsi refuge dans les écrins des vendeurs expérimentés du centre de Paris, où le luxe et l’art se mêlent à merveille. Or, argent, platine, diamant, saphir, rubis, émeraude, pierres fines minérales et organiques : tous les matériaux et les techniques de joaillerie qui ont permis de créer des bijoux aujourd’hui anciens se donnent rendez-vous dans les boutiques de la place Vendôme et des rues qui la juxtaposent.

Un achat éclairé et un gage de confiance

Lorsque l’on vit loin de Paris, voire en dehors de frontières de l’hexagone, il peut être tentant de choisir ses bijoux anciens sur la toile. Les collectionneurs et les amateurs de belles pièces espèrent y trouver des perles rares d’occasion, à des prix plus attractifs, avec le confort de se faire livrer leurs précieux sésames à domicile. Toutefois, les plus belles photos et vidéos ne peuvent retranscrire l’âme d’un bijou ancien ni la finesse et la beauté du travail de joaillerie. D’ailleurs, les bijoutiers de la place Vendôme ne proposent pas leurs bijoux anciens à la vente en ligne. Ces pièces méritent que l’on se rende en boutique et que l’on se projette portant une belle bague au doigt, un bracelet majestueux ou une montre exceptionnelle au poignet ou un collier serti de pierres au cou. Toute l’expertise des employés de ces boutiques permet aussi de disposer de conseils avisés, pour faire l’achat du bijou que l’on recherche tant.

Se rendre dans les boutiques de la place Vendôme est également un gage ultime de l’authenticité des bijoux anciens. Sur ce marché du luxe et de l’art, les faussaires et bijoutiers peu scrupuleux ont travaillé leur discours et leurs méthodes pour tromper même celles et ceux qui connaissent les bijoux anciens. Les spécialistes de la joaillerie de la place Vendôme et des quartiers adjacents assurent la tranquillité des acheteurs, avec une expertise pointilleuse menée pour chaque bijou nous venant des décennies et des siècles derniers. Métaux, pierres fines et précieuses, techniques de taille et de sertissage, nombre de carats : rien n’est laissé au hasard avant de proposer des pièces anciennes à leur clientèle amoureuse de l’art joaillier, et par conséquent exigeante.

Une visite dans une ambiance luxueuse, où l’on admire la joaillerie tout comme l’art et l’architecture

Plus que la recherche de pièces rares et anciennes, la visite de la place Vendôme et du centre de la capitale est un instant à part. L’occasion immanquable d’un voyage dans l’histoire de la joaillerie et de l’art sous toutes ses formes. Dans leur hôtel particulier, les grandes maisons ont gardé l’architecture intérieure et le mobilier d’époque, les remettant parfois au goût du jour, mais sans entacher la splendeur des lieux. Exposant des œuvres d’art et des bijoux mythiques, elles font de leurs boutiques de véritables musées, où flâner, s’émerveiller et découvrir. On pourra même entrer un peu plus dans le monde de la joaillerie à travers des expositions thématiques, qui se succèdent au fil des années. La maison Chaumet y a notamment proposé des expositions sur Joséphine et Napoléon, ravissant les amateurs de bijoux historiques, ou encore sur le végétal dans la joaillerie. Van Cleef & Arpels possède même sa propre Galerie du Patrimoine, où l’on y découvre son histoire avec les diamants, la collection Ludo, la flore et la faune qui ont inspiré et inspirent encore aujourd’hui les créations, etc.

La place Vendôme et les rues adjacentes représentent aussi sans conteste le luxe à la française. Lorsque l’on se rend dans les maisons de joaillerie et dans les bijouteries, on ne peut que s’arrêter devant les édifices majestueux. Les hôtels particuliers et les palaces, avec leur décoration et leur architecture typiquement parisiennes, viennent ajouter au luxe que dégagent les boutiques d’horlogerie, de haute-couture, etc.

Nous vous recommandons ces autres pages :