bijoux-anciens-1313 – Combien coûtent des bijoux anciens à Paris ?

Quels sont les tarifs des bijoux anciens à Paris ?

Un bijou ancien est un bijou âgé de minimum 60 ans. Il n’est donc pas neuf, mais diffère du bijou d’occasion ou du bijou vintage par son ancienneté. Les bijoux peuvent ainsi dater du 19e siècle, de la période Art nouveau (des années 1870 à 1915), de la période Art déco (des années 1920 à 1930), ou de la période rétro (des années 1940 à 1950). Souvent resplendissants, ces joyaux comportent des pièces en métaux précieux (or, argent, etc.), ainsi que des pierres précieuses ou pierres fines. Autre caractéristique, les bijoux anciens jouissent d’une histoire qui leur est propre. Il faut donc prévoir un certain budget pour avoir l’opportunité d’acheter des bijoux anciens ou de porter de tels joyaux. Combien coûtent des bijoux anciens à Paris ? Voici quelques éléments de réponse. 

CODE_HTML_IMAGE_1 Combien coûtent des bijoux anciens à Paris ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Combien coûtent des bijoux anciens à Paris ?-2

Le bijou ancien : un joyau au style bien particulier 

Un bijou ancien, ou antique, a obligatoirement plus de 60 ans. Par extension, il est fréquent d’inclure l’ensemble des bijoux qui datent d’avant le XIXe siècle, ceux du début du XXe siècle ainsi que les joyaux de la période Art déco, rétro et Art nouveau. Il ne faut donc pas le confondre avec le bijou vintage ou le bijou d’occasion, créé après la Seconde Guerre mondiale. 

Les bijoux anciens affichent un style et une signature assez reconnaissables. Ils peuvent reprendre les codes du classicisme français, avoir des inspirations gothiques ou encore disposer de thèmes plus ou moins originaux (la nature, les insectes, etc.). Les passionnées les portent à l’occasion de rencontres importantes. Les investisseurs, quant à eux, achètent ces joyaux afin d’en faire un placement rentable. Enfin, les collectionneurs n’hésitent pas à les considérer comme un véritable objet de collection

Le bijou ancien peut être signé ou non. Dans un cas comme dans un autre, il s’agit de pièces uniques, qui ont déjà vécu et qui racontent des histoires. En porter représente un vrai honneur, et cela offre la possibilité à son détenteur de disposer d’une pièce à la fois précieuse et travaillée.

Reconnaître un bijou ancien d’un bijou moderne 

Généralement, les bijoux anciens sont faits à partir de montures en or ou en argent, parfois en platine, voire en acier. Ils sont ensuite complétés par des pierres précieuses (des diamants, du rubis, du saphir, de l’émeraude, etc.) ou pierres fines. Toutefois, ces seuls éléments ne suffisent pas à différencier un bijou ancien d’un bijou moderne.

Dès lors, il est possible d’aller plus loin et de vérifier le poinçon. Sur les bijoux anciens, le poinçonnage est généralement non identifié. Les marquages ne sont, d’ailleurs, pas toujours présents. En effet, seuls les bijoux du XXe siècle disposent d’un poinçonnage réglementé et clairement apposé.

Enfin, les bijoux anciens comportent presque toujours des pierres précieuses serties qui sont très visibles. Elles tiennent sur la monture par de petites agrafes discrètes. Par ailleurs, leur berceau présente des ouvertures à l’arrière. Il est donc possible de clairement voir le dos de la pierre. Cette ouverture permet à la lumière de passer et à la pierre de briller. 

Quels sont les prix des bijoux anciens à Paris ?

Les bijoux anciens sont des pièces nobles et précieuses. Pour détenir de telles pièces, il faut souvent débourser plusieurs milliers d’euros. En effet, les pierres précieuses présentent sur les joyaux proviennent très souvent de gisements anciens reconnus pour leur pureté. Par ailleurs, il s’agit quasiment exclusivement de pièces artisanales, taillées et travaillées selon des méthodes qui traduisent le savoir-faire d’artisans-joailliers particulièrement compétents. La rareté de chacune des pièces entre également en compte, et justifie les prix appliqués. 

Les tarifs des bijoux anciens varient selon de nombreux critères. Tout dépend de la taille de la pièce, des pierres précieuses qui la composent, de son ancienneté, de la maison qui la commercialise, etc.

Voici quels sont les prix moyens des bijoux anciens à Paris :

  • les bagues anciennes coûtent entre 1 000 € et jusqu’à 40 000 € ;
  • les bracelets anciens coûtent entre 1 000 € et jusqu’à 22 000 € ;
  • les boucles d’oreilles anciennes coûtent entre 1 000 € et jusqu’à 15 000 € ;
  • les colliers anciens coûtent entre 1 000 € et jusqu’à 22 000 € ;
  • les broches anciennes coûtent entre 1 000 € et jusqu’à 32 000 €.

Par ailleurs, il est important de souligner que l’inflation peut affecter le marché des bijoux. En effet, la joaillerie n’est pas épargnée par la hausse des prix. Les tarifs affichés peuvent donc évoluer à la hausse en fonction des augmentations de prix qui peuvent intervenir à cause des guerres ou des pandémies, par exemple.

Les critères à analyser pour reconnaître un bijou ancien qui a de la valeur 

Différents facteurs permettent d’établir la valeur d’un bijou ancien. Outre la teneur en métaux précieux et le type de pierres précieuses ou fines présentes sur le bijou, il est possible d’analyser le poinçonnage de la pièce. Le poinçonnage de la pièce donne de nombreuses indications sur le bijou, comme son créateur ou encore sa teneur en métaux précieux. Le marquage se trouve le plus souvent à l’intérieur du bijou (bague, boucle d’oreille, etc.) ou sur le fermoir s’il s’agit d’un collier. 

Par ailleurs, il est possible de réaliser ce que l’on appelle le test de l’aimant. Si le bijou est attiré par un aimant, c’est qu’il s’agit d’un métal qui n’est pas noble. Les bijoux anciens précieux, en effet, ne s’y accrochent pas. 

Cependant, reconnaître un bijou ancien nécessite d’être un fin connaisseur en la matière. En cas de doute, le mieux reste de s’appuyer sur l’expertise d’un professionnel. Il s’agit, en effet, d’un domaine que seuls certains initiés maîtrisent parfaitement. Après analyse, le spécialiste pourra déterminer :

  • la teneur en métaux précieux du bijou ;
  • des pierres et autres matières qui le composent ;
  • son ancienneté et sa rareté ;
  • la maison ou l’artisan qui l’a façonnée, etc.

Tous ces éléments, en effet, jouent un rôle important dans l’évaluation de la valeur du bijou ancien.

Acheter un bijou ancien et profiter de sa beauté éternelle

Les bijoux anciens ont su, malgré les années, préserver leur éclat d’antan. Ils affichent un charme particulier qui ne laisse aucun amateur indifférent. Chargé d’histoire, le bijou ancien peut être transmis de génération en génération ou attirer les fins connaisseurs qui souhaitent se procurer des pièces uniques. Finalement, détenir une telle pièce présente représente la sensation de détenir un bout du passé. 

Les bijoux anciens ne manquent pas de raffinement. Très élégante, chacune des pièces jouit de ses propres particularités. Certaines d’entre elles sont réputées pour leur conception en filigrane et des pierres dont le taillage est très complexe. D’autres, issues des périodes Art déco ou Art nouveau, jouissent d’un design très proche de la nature et représentent souvent des éléments de la flore et de la faune. Enfin, d’autres catégories de bijoux anciens détonnent par leurs formes géométriques originales, qui véhiculent un charme authentique. 

Dans un cas comme dans un autre, qu’il s’agisse d’une bague, d’une broche, d’un bracelet, d’un collier ou de boucles d’oreilles, le bijou ancien est une pièce unique façonnée à la main. Rare et précieux, on en trouve généralement un seul exemplaire sur le marché. Lorsqu’il s’agit de vrais bijoux authentiques, les collectionneurs n’hésitent pas à se déplacer. Enfin, outre leur beauté qui ne diminue jamais, ces pièces conservent énormément de valeur au fil des années. Plus la pièce prend de l’âge, plus elle prend de la valeur. 

À Paris, les bijoux anciens peuvent valoir très cher. Néanmoins, il s’agit de pièces uniques, précieuses et qui prennent énormément de valeur au fil du temps. En posséder une est comme posséder un trésor qu’il sera possible de conserver durant de longues années. 

Nous vous recommandons ces autres pages :