café-1341 – Quelle variété de café moulu choisir ?

Tout savoir pour bien choisir sa variété de café moulu

Le café est une boisson à base d’eau connue à travers le monde. S’il existe plusieurs variétés de café, à l’image de l’arabica et du robusta, il convient de se pencher plus amplement sur ces deux types de café moulu pour savoir lequel convient le plus à son goût. Si le prix est un élément important dans le choix d’un café, il faut aussi prendre en considération d’autres critères. L’origine du café, le mode de récolte des grains, la façon dont il est torréfié, l’intensité des notes d’arômes, la saveur du café, tous ces éléments sont en effet déterminants afin d’être en mesure de déguster un café à son goût.

Si le café moulu est le plus consommé, encore faut-il savoir le sélectionner. Aussi, comment choisir du café moulu ? Voici quelques informations sur les différentes variétés de café moulu pour bien faire son choix.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quelle variété de café moulu choisir ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quelle variété de café moulu choisir ?-2

Les différentes variétés de cafés pour un café moulu

Le café se décline en deux variétés majeures, qui se distinguent notamment par :

  • leur taux de caféine ;
  • leur lieu de culture, à plus ou moins haute altitude ;
  • le territoire des plantations (Afrique, Asie ou Amérique du Sud) ;
  • les caractéristiques des sols sur lesquels les arbres poussent (secs ou humides, sols volcaniques ou non, plus ou moins riches en minéraux).

Compte tenu de ces différents paramètres, il est ainsi possible de choisir entre plusieurs variétés de cafés. Les principales sont :

  • les cafés moulus de type Arabica ;
  • les cafés moulus de type Robusta.

À noter qu’il est également possible d’opter pour des cafés moulus dits blends. Ces derniers consistent à associer, dans un dosage variable d’un café à un autre, du café Arabica et du café Robusta, afin d’obtenir un mélange permettant de répondre à des exigences spécifiques.

Le café moulu Arabica

En termes de café moulu, l’Arabica représente l’une des deux grandes variétés de café. Les caractéristiques des cafés de type Arabica sont principalement :

  • de proposer des arômes particulièrement forts ;
  • d’avoir une faible teneur en caféine, laquelle peut varier de 0,8 à 1,4 %.

D’autres éléments importants permettent de distinguer le café Arabica. Il faut ainsi préciser que ce type de café est cultivé sur les trois principaux continents producteurs de café, à savoir :

  • l’Afrique ;
  • l’Amérique, notamment la partie sud ;
  • l’Asie.

Compte tenu de cette diversité des continents sur lesquels le café Arabica trouve son origine, il n’est pas étonnant que de très nombreuses variétés d’Arabica soient proposées. Chacune d’elles se distingue alors par des arômes spécifiques et d’autres critères qui se constatent lors de la phase de dégustation.

À noter que la torréfaction est une étape cruciale. Lorsque le café est encore vert, c’est en effet la torréfaction, à savoir l’action de cuisson, qui va le rendre apte à la consommation.

Les cafés moulus Robusta

Pour bien choisir son café, il est intéressant de se pencher sur les variétés de cafés moulus Robusta. Ces dernières restent l’autre catégorie phare des cafés dans le monde. Le café Robusta se distingue des cafés Arabica, notamment au niveau :

  • des arômes, peu présents, car effacés par l’amertume ;
  • des pourcentages de caféine, avec une teneur de 2 à 2,5 % ;
  • des plantations, absentes en Amérique du Sud, qui font que ce café provient d’Afrique ou d’Asie.

Par ailleurs, qu’il s’agisse des cafés Arabica ou Robusta, il est important de prendre en considération la variété des arbres cultivés. Ces derniers sont nombreux et ont également une influence directe sur le café produit, tout comme c’est le cas des sols sur lesquels sont cultivés les caféiers, ou encore de l’altitude des champs de plantations et du mode de triage des grains.

Outre ces éléments, c’est ici encore le type de torréfaction utilisé et divers autres paramètres, comme le mode de traitement du café pour le laver, qui influencent la qualité d’un café de même que son goût.

Les cafés moulus blends, l’association d’Arabica et de Robusta

Parce que les atouts des cafés Arabica et Robusta sont différents, mais peuvent être complémentaires, il est également possible de se tourner vers des cafés dits blends. Ces derniers proposent un mélange entre Arabica et Robusta, pour apporter un dosage adapté entre la teneur en caféine, la puissance du café et la force des arômes.

Différents types de mélanges sont commercialisés et permettent de trouver les associations adaptées à chaque palais. L’intérêt d’un café moulu blend peut notamment être d’apporter des arômes à un Robusta ou de renforcer l’amertume d’un Arabica.

Les avantages et inconvénients du café moulu

Le café moulu, qui se décline donc en plusieurs variétés de cafés, est ni plus ni moins que la forme de café la plus vendue à travers le monde. Ce succès s’explique par de nombreux atouts, mais s’accompagne de quelques défauts. Retour sur les spécificités du café moulu.

Les points forts du café moulu

L’un des principaux atouts du café, lorsqu’il est commercialisé moulu, n’est autre que son tarif. Il s’agit en effet d’un rapport qualité-prix parmi les plus intéressants, dans la mesure où le tarif du café moulu au kilogramme est bien inférieur à celui du café proposé en grains.

Autre élément qui a la faveur des amateurs de café moulu : sa facilité de consommation. À la différence du café en grains, il n’est effectivement pas nécessaire de disposer d’un appareil, ce qui représente un certain gain de temps. Qu’il s’agisse d’un moulin ou d’un broyeur, le broyage des grains ajoute en effet une étape, qui peut prendre quelques instants afin de moudre les grains. C’est également en évitant de subir le bruit de ces appareils que le café moulu apporte un plus grand confort aux amateurs de café.

Les points faibles du café moulu

Si le rapport qualité-prix du café moulu est parmi les plus intéressants entre les différentes formes de cafés, il reste que la qualité du café moulu est inférieure à celle du café en grain. Les arômes sont en effet moins mis en valeur. Le café moulu s’avère toutefois bien plus qualitatif que les cafés solubles.

Pour ce qui est de la conservation, le café moulu n’est toutefois pas le type de café le plus facile à conserver. À la différence du café en grain, du café soluble ou des dosettes et autres capsules, le café moulu est en effet sensible aux changements de température de l’air. Il est donc important d’être vigilant quant à son mode de conservation.

Nous vous recommandons ces autres pages :