café-1455 – Quel conditionnement choisir pour du café bio ?

Comment bien conditionner du café bio ?

Le café est la 3e boisson la plus consommée au monde. Toutefois, pour savourer un bon café, il est essentiel que ce dernier soit bien conditionné. Qu’il s’agisse de café bio en grain, moulu, en capsules ou en dosettes, chaque type de conditionnement a ses avantages et son lot d’inconvénients. Alors, comment choisir du café bio ?

Un café bien conditionné préserve ses arômes et sa fraîcheur. Aussi, pour en apprécier chaque tasse sur le long terme, il est essentiel de bien le conserver, et ce, grâce à plusieurs précautions. On fait le point.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quel conditionnement choisir pour du café bio ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quel conditionnement choisir pour du café bio ?-2

Pourquoi le bon conditionnement du café est-il important ?

Le café étant composé de substances volatiles, il est important que ce dernier soit bien conditionné, au risque de voir ses attributs disparaître.

Différents facteurs peuvent altérer la qualité du café. Ainsi, pour préserver cette dernière, il est très important d’appliquer les meilleures méthodes de conditionnement. Parmi les éléments qui altèrent la qualité et la saveur du café bio, l’oxygène se place en haut du podium. En effet, au contact de l’air, et donc de l’oxygène, le café s’oxyde et perd ses substances volatiles. L’humidité est également à bannir, car le café l’absorbe fortement, au point que celui-ci peut moisir, perdre ses saveurs ou changer de goût. Le café doit également être préservé de toute source de chaleur et de présence de lumière, car ces deux éléments dégradent également sa qualité et influencent ses saveurs.

Pour conserver le café et profiter de ses délicats arômes sur le long terme, il est important d’empêcher les différents éléments sus-cités d’interférer avec la fraîcheur de cette boisson fortement appréciée.

Préserver les arômes du café

Le café bio, peu importe sa forme (moulu, en dosettes ou en capsules), est avant tout du café bio récolté en grains. Ses arômes, sa saveur et son intensité proviennent donc de la torréfaction des grains. Plus le grain brunit, plus ce dernier gagne en intensité. La torréfaction permet aux grains de développer leurs arômes. En effet, lors de la torréfaction, les huiles aromatiques du café se libèrent et créent les arômes qui sommeillent au cœur du grain de café.

Toutefois, l’huile ayant tendance à rancir au contact de l’air, il est essentiel que le café soit protégé de tout élément susceptible d’altérer son goût.  C’est pourquoi le café doit impérativement être placé dans un milieu hermétique, sec et à l’abri de la lumière. Enfin, lors du broyage, le grain garde ses saveurs, mais les grands adeptes du café privilégieront le café en grain au café moulu. La méthode de conservation est identique pour toutes les formes de café, mais le café en grain est réputé pour ses grandes saveurs et ses notes intenses.

Comment conserver son café bio ?

Qu’il s’agisse d’un café bio moulu ou en grain, la plupart des cafés se vendent sous forme de sachet hermétique. Une fois le café ouvert, nombreux sont celles et ceux qui conservent le café dans son emballage d’origine, en prenant soin de le refermer avec une pince. Cependant, c’est une très mauvaise méthode de conservation. En effet, bien que le paquet semble refermé, cette méthode laisse circuler l’air, et comme indiqué auparavant, l’air oxyde la qualité d’un café savoureux.

Pour conserver et faire perdurer les propriétés d’un excellent café bio, plusieurs possibilités s’offrent aux amoureux de cette boisson.

Un contenant hermétique

Afin de ne pas laisser s’échapper les substances volatiles du café, il est essentiel de placer le café dans un récipient hermétique après son ouverture. Le contenant peut être de toute taille et de toute forme, cependant, il doit impérativement fermer de façon hermétique.

Pour préserver les arômes, le café peut être conservé dans un récipient en métal, en céramique ou en verre. Pour ce dernier, il faut toutefois privilégier un verre foncé. En effet, un récipient hermétique, mais transparent, ne laissera certes pas s’échapper les substances volatiles, mais il laissera par ailleurs passer la lumière. La lumière participant à la détérioration du café, ce dernier doit impérativement être conservé dans un récipient foncé ou opaque. Cependant, un bocal transparent peut convenir si ce dernier est conservé dans un placard et/ou dans le noir.

Néanmoins, il est important de garder à l’esprit que le café doit être conservé dans un endroit frais et sec, entre 10 °C et 25 °C. Pour ce faire, il est déconseillé de conserver son café près d’équipements qui génèrent de la chaleur (four, bouilloire, plaques de cuisson, etc.).

Une boîte à café

Il existe sur le marché des boîtes spécialement prévues au conditionnement du café. Ces dernières se déclinent sous toutes les couleurs et tous les motifs. Ces boîtes sont conçues pour conserver toutes les propriétés du produit. De surcroît, la boîte peut être choisie en fonction des goûts de chacun et apparaître comme un élément décoratif de la cuisine.

Idées reçues sur la conservation du café

Le réfrigérateur est parfois utilisé pour ranger et conserver le café. Cependant, le froid et l’humidité présents dans le réfrigérateur détériorent les grains, le café moulu et les arômes. De plus, le café risque d’absorber l’humidité et de moisir. Si le contenant n’est pas complètement hermétique, le café absorbe toutes les odeurs présentes. Cette option est envisageable dans l’éventualité où la température dépasserait les 25 °C et risquerait d’assécher le café.

L’aluminium est réputé pour être le matériau qui isole totalement les aliments et le café de l’oxygène. Cependant, cette affirmation fonctionne lorsque l’emballage d’origine n’a pas été ouvert. Ensuite, le café doit être transvasé dans un contenant prévu à cet effet. Peu importe l’épaisseur et la qualité du paquet de café, ce dernier ne peut être conservé dedans après ouverture.

Pour résumer, afin de profiter des arômes et des propriétés du café, ce dernier doit être conservé à l’abri de l’air, de l’humidité, de la lumière et de la chaleur. De plus, lors de l’achat du café, il est conseillé de privilégier les petits paquets. En effet, un café conservé pendant de longs mois, même préservé comme il se doit, perd assurément son goût et ses arômes sur la durée. Le café bio, qu’il soit en grain, moulu, en capsule ou en dosette, est un très bon produit, réputé pour ses saveurs plus intenses qu’un café issu d’une agriculture non biologique. Ainsi, en optant pour une conservation optimale, chaque tasse demeurera des plus savoureuses.

Nous vous recommandons ces autres pages :