guide-deco-11A – Comment aménager au mieux sa salle à manger complète ?

Les conseils pour aménager une salle à manger complète

Aménager une salle à manger complète ne se limite pas au seul choix de la table à manger. Bien d’autres critères sont à prendre en compte pour cet espace dédié aux repas. Voyons dans un premier temps ce qui compose une salle à manger complète et ce qui peut y être ajouté ou retiré.

Ensuite, nous verrons comment, au sein d’une maison, les espaces de cette pièce peuvent être aménagés pour optimiser la fonction d’une salle à manger. Il existe des idées et astuces qui permettent en effet un aménagement efficace tout en améliorant l’ambiance de la pièce.

Enfin, nous aborderons l’aspect design et déco d’une salle à manger. Le mobilier ainsi que les éléments de décoration pourront mieux s’harmoniser et contribuer au style de cette pièce centrale.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment aménager au mieux sa salle à manger complète ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment aménager au mieux sa salle à manger complète ?-2

La composition d’une salle à manger

La salle à manger est une pièce centrale dans une maison. Elle reçoit la famille pour les repas, mais également les convives et personnes de visite. Par extension, une salle à manger peut être appelée “séjour” si les résidents y passent le plus clair de leur temps. C’est un lieu de vie destiné à la convivialité et un espace de partage. Bien entendu, une salle à manger traditionnelle est constituée de meubles que l’on retrouve presque invariablement :

  • une table à manger (appelée aussi table de salon parfois) ;
  • des chaises assorties ;
  • un vaisselier ou un buffet (parfois installé en cuisine si la salle à manger est trop petite).

Hors décoration, cela ne fait pas énormément de meubles dans cet espace, qui est souvent la plus grande pièce de la maison. Mais au-delà des meubles précités, ils existent d’autres mobiliers susceptibles d’intégrer une salle à manger, de même que des éléments de style (décoration et design). C’est par exemple le cas avec :

  • un meuble crédence ;
  • une desserte ;
  • un dressoir ;
  • des tableaux, photos et peintures ;
  • une cheminée ou d’un foyer ;
  • etc.

C’est donc l’ensemble de ces éléments qui vont devoir s’harmoniser pour donner à la salle à manger son ambiance et assurer un espace convivial autour de l’élément central : la table à manger.

L’aménagement de la salle à manger

Nous l’avons vu, une salle à manger est un espace constitué de meubles et d’éléments de décoration, ayant pour but d’accueillir les gens pour un repas ou non. À cette fin, les meubles doivent être disposés avec goût, en prenant soin de certaines règles qui facilitent l’agencement.

  1. Il faut toujours essayer de placer la table à manger au centre de la pièce, ou tout au moins, à ne pas la mettre à flanc d’un mur, même sur sa seule largeur. L’esthétisme en serait immédiatement impacté, même si le nombre de places accessibles reste suffisant.
  2. Les chaises doivent pouvoir être reculées pour prendre place (recul avec le mur d’au moins un mètre, voire 1,25 mètre si passage derrière la chaise).
  3. Les espaces de passage (de la cuisine au salon par exemple) ne doivent pas être obstrués lorsque les personnes sont attablées. Il faut compter au minimum 90 cm de passage.
  4. S’il est haut, le meuble buffet ou vaisselier ne doit pas être le seul à encombrer les hauteurs de murs. Un tableau ou un autre élément de déco devra équilibrer le mur lui faisant face (ou à ses côtés dans le cas d’un long mur), afin de ne pas le rendre massif et imposant. Ainsi, les hauts seront « habillés » symétriquement et un équilibre sera trouvé.
  5. Les meubles type canapé ou fauteuils sont à éviter dans la salle à manger. Cela crée une confusion des genres et il est préférable de les disposer dans un salon, même si ce dernier est contigu ou ouvert sur la salle à manger.
  6. L’éclairage et les lumières devront être suffisants pour que chacun y voie nettement, comme une lumière blanche chaude (entre 2 200 et 3 000 kelvins) en quantité suffisante. La salle à manger n’est pas un salon, on doit y faire le service, s’y nourrir et partager des discussions. Si des travaux manuels y ont lieu parfois (couture, arts plastiques, etc.), un éclairage ponctuel d’appoint (halogène, lampe transportable) pourra y être aménagé provisoirement.
  7. La décoration et le style dépendent de chacun, et pour cela, les goûts des propriétaires seront les seuls juges de ce qui doit être disposé (avec ou sans l’aide d’un architecte d’intérieur).

L’ensemble des conseils et règles listés plus haut n’est pas exhaustif ni même gravé dans le marbre. Tout dépend de chacun et de chaque configuration. Mais les dimensions sont importantes, car avoir par exemple une grande table à manger dans une petite salle à manger sera peu pratique et peu esthétique. Il faut savoir conserver de justes proportions.

La décoration et l’ambiance d’une salle à manger

La salle à manger est bien souvent la pièce qui permet d’extrapoler le reste de la maison souvent invisible aux visiteurs de passage (coin nuit, suite parentale). On peut souvent se faire une idée de la déco entière de la maison en découvrant l’espace salle à manger.

Il est donc important de savoir lui donner une touche originale et esthétique, en respectant quelques codes simples pour valoriser l’image que renvoie une salle à manger. Ainsi :

  • les meubles (table à manger, meuble vaisselier, chaises) devront être assortis et harmonieux entre eux ;
  • les éléments de décoration ne dénoteront pas les uns par rapport aux autres même si, indépendamment, ils n’épousent pas parfaitement le style du mobilier ;
  • les couleurs et matériaux (sans compter le blanc des murs) se limiteront à deux. Des petites touches d’une troisième couleur peuvent être effectuées de manière sporadique et cohérente tout en restant discrètes ;
  • le mélange des couleurs froides (bleu, noir, blanc) et chaudes (orange, magenta, jaune) ne sera pas effectué dans la même pièce. Même si la salle à manger ne possède pas de porte et reste un espace ouvert, la thématique de couleurs essayera de ne pas déborder, même juste partiellement, sur les autres pièces, afin de ne pas créer d’asymétrie.

Ces règles ne sont pas non plus immuables. Il faut savoir composer avec ses goûts et ses envies. Aménager une salle à manger, c’est aussi réussir à imposer une touche personnelle, une signature. Par exemple, si le propriétaire peint de jolis tableaux, il est tout à fait envisageable de les y accrocher pour en faire profiter les visiteurs. Mais l’ensemble des règles précitées permet juste, parfois, d’éviter des fautes de goût qui pourraient gâcher l’ensemble.

Pour conclure, aménager au mieux une salle à manger, c’est réussir à trouver le bon compromis entre ses envies (parfois sans limites), le volume de la pièce et l’ambiance de la maison. De plus, que cette salle à manger soit celle d’un couple seul ou d’une famille nombreuse change la donne. Et encore plus selon la configuration des lieux (salle à manger ouverte sur salon et cuisine ou cloisonnée, située en véranda ou intégrée dans la cuisine, etc.).

Alors, il faut savoir d’abord analyser l’existant pour ensuite pouvoir réussir à se projeter. Il existe de nombreux logiciels permettant de recréer un espace de vie tout en y incluant des éléments de décoration, et ce, pour avoir une idée du rendu final. Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser.

Nous vous recommandons ces autres pages :