guide-deco-1343 – Pourquoi choisir une nappe en lin pour sa salle à manger ?

Les avantages du lin pour une nappe de table 

Saviez-vous que le mot « linge » tire son étymologie du latin lineus qui signifie « de lin » ou « en lin » ? Autrefois, ce mot était utilisé pour désigner les vêtements, le linge de corps, puis son usage s’est répandu au linge de maison et au linge de lit. Pourquoi ? Parce que cette matière est employée depuis l’aube des civilisations pour habiller et servir dans les foyers.

De nos jours, le lin n’a pas perdu de sa superbe. Il prend une part de plus en plus importante dans la confection des pièces maîtresses de la garde-robe et de la maison. Rideaux, coussins et draps en lin fleurissent dans les magasins de décoration. Si vous vous demandez comment choisir votre linge de table, peut-être que vous devriez vous attarder sur ce textile aux multiples avantages. On vous explique tout ! 

CODE_HTML_IMAGE_1 Pourquoi choisir une nappe en lin pour sa salle à manger ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Pourquoi choisir une nappe en lin pour sa salle à manger ?-2

Quels sont les avantages du lin pour le linge de maison ?

De nos jours, il devient primordial d’accorder de l’importance à l’écologie, aussi bien dans son mode de vie que dans le choix des produits qui accompagnent le quotidien. Dans l’industrie textile, le constat en matière de développement durable est particulièrement accablant et c’est en cela que le lin tire son épingle du jeu.

Une matière naturelle éco-responsable 

Le lin est une plante herbacée cultivée principalement dans les zones tempérées d’Europe. Sa croissance est extrêmement rapide : des semis à la floraison, il n’a besoin que de 100 jours pour arriver à maturité. Contrairement au coton, sa culture est peu gourmande en eau et se passe de pesticide. La fabrication du textile à partir de ses fibres génère peu de déchets et consomme aussi une quantité minime d’énergie.

La certification Masters of Linen, qui interdit les OGM et l’irrigation, garantit un lin de qualité issu d’une culture 100 % européenne dont le processus de production est entièrement traçable. Cerise sur le gâteau, la principale filière de lin de la planète est française, elle représente 80 % de la production mondiale ! Voilà qui a de quoi ravir les amateurs de circuit court et d’achat local

Des fibres résistantes et durables pour la maison

L’extrême résistance du lin n’est plus à prouver ! En Égypte antique, 8 000 ans av. J.-C., ce tissu était utilisé pour réaliser les bandelettes servant à embaumer les momies en raison de ses propriétés imputrescibles. Ces textiles funéraires découverts aujourd’hui par les archéologues attestent de facto de leur incroyable longévité.

La solidité du lin est intrinsèque à la structure et à la longueur de ses fibres. Sa résistance est telle que les nappes et le linge de lit en lin se transmettent de génération en génération. Jadis, la majorité du trousseau des mariées était composé de cette matière capable de servir toute une vie. Certaines familles choisissaient même la parcelle de terre destinée au mariage de leur fille en fonction de la qualité et de la robustesse du lin qu’ils y récoltaient.

Comment intégrer le lin dans la déco de la salle à manger ? 

Les propriétés hypoallergéniques et thermorégulatrices du lin l’ont rendu indémodable dans la garde-robe, mais aussi dans la décoration d’intérieur où il se décline sous forme de rideaux, de coussins, de linge de table, de lit ou de bain.

Le lin : un textile à l’esthétique noble et intemporelle

Le lin est considéré comme l’une des plus vieilles fibres textiles du monde ! Les premières traces d’utilisation datant de 10 000 ans av. J.-C. ont été retrouvées en Turquie. En Gaule, la plante était cultivée bien avant que les Romains n’envahissent le territoire, mais c’est à partir du XIe siècle que son emploi se développe pour atteindre son apogée au XVIIe siècle. La fibre entre dans la confection des toiles de Cambrai et de la dentelle au point d’Alençon. Elle obtient alors ses lettres de noblesse.

Au XIXe siècle, l’industrialisation du coton dans la fabrication textile provoque son déclin jusqu’à la deuxième moitié du XXe. Le lin n’a pourtant rien perdu de son élégance. Sa simplicité intemporelle a traversé les âges sans jamais se démoder. De nos jours, il représente le naturel et le confort, particulièrement dans le domaine de l’ameublement.

Une décoration d’intérieur affirmée avec une parure de table en lin

Si le lin se décline de multiples façons dans la chambre à coucher et le salon, son utilisation dans la salle à manger et la cuisine est très appréciée. La nappe en lin crée immédiatement une ambiance chic, campagnarde ou bohème dans ces pièces conviviales dédiées aux repas. Les dimensions et la forme, rectangulaire, ronde ou carrée, dépendent de la taille et de la du design du mobilier. Il est généralement conseillé de choisir des nappes mesurant de 50 à 60 cm de plus que la longueur et la largeur de la table.

Tout l’enjeu esthétique de la nappe en lin se trouve dans le choix de sa couleur et de ses motifs. La tendance est au tissu uni de couleur claire et naturelle comme le blanc, le beige, le gris perlé ou le rose poudré, mais il faut avouer que ces teintes sont particulièrement salissantes. Les couleurs plus foncées se prêtent d’ailleurs très bien à cette fibre. Les coloris, vert olive, terracotta, bleu céladon, vert canard ou encore jaune moutarde, sont à accorder avec l’esthétique environnante.

Comment entretenir une nappe en lin ?

Le lin est un tissu facile à entretenir. Il présente l’avantage de mieux résister au lavage que le coton. Sa fibre, moins souple, s’embellit même au fil des lavages pour devenir de plus en plus douce. Pour nettoyer des nappes de table sans les endommager, quelques règles sont bonnes à connaître :

  • le lavage peut se faire à la main ou en machine à 40 °C maximum avec essorage délicat, mais les instructions peuvent varier en fonction des marques et les couleurs ;
  • il est préférable de ne pas mélanger le lin aux matières synthétiques dont les peluches viennent s’accrocher au tissu ;
  • le sèche-linge est à éviter à tout prix : il casse les fibres et peut faire apparaître des brisures sur le tissu ;
  • le lin sèche très vite, il suffit de l’étendre sur un fil ou à plat, en évitant le plein soleil s’il est de couleur vive ;
  • le lin froissé est très tendance, mais il est possible de repasser les nappes de table uniquement avec un fer à température modérée, sur linge humide et sur l’envers.

Choisir une nappe en lin pour sa table à manger, c’est choisir un tissu écologique, peu polluant, intemporel et résistant qui séduit les Hommes depuis la plus haute antiquité. Opter pour cette matière, c’est aussi affirmer le style de sa décoration d’intérieur avec des couleurs naturelles ou vives et une pointe d’élégance.

Nous vous recommandons ces autres pages :