guide-deco-154 – Comment bien choisir son fauteuil ?

Nos astuces pour bien sélectionner son fauteuil

Bon nombre de foyers font le choix de compléter leur salon en ajoutant un fauteuil. Apprécié pour son minimalisme, ce meuble apporte un cachet supplémentaire à la pièce et offre une assise additionnelle. Toutefois, il est important de sélectionner son fauteuil avec soin. Ce dernier doit être en parfaite harmonie avec le mobilier de salon et la décoration de la pièce. En outre, il est important de prendre en compte l’usage qui en sera fait, le confort qu’il procure, ainsi que ses dimensions avant de procéder à l’achat.

Comment bien choisir son fauteuil ? Voici quelques éléments de réponse.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment bien choisir son fauteuil ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment bien choisir son fauteuil ?-2

Contrôler les dimensions du fauteuil et l’espace disponible dans le salon

Il est important d’opter pour un fauteuil dont les dimensions correspondent parfaitement à la surface du salon (ou à la pièce dans laquelle il sera installé). En effet, la taille du fauteuil doit être harmonieuse avec le volume du salon et le reste de la décoration. Des dimensions larges sont favorables à un usage quotidien et prolongé. Une taille réduite correspond plus à une assise temporaire qu’il est possible de ranger en cas de non-utilisation.

Si la pièce est spacieuse, peu encombrée de meubles et qu’elle affiche une décoration sobre, il est possible d’acheter un fauteuil large et volumineux. A contrario, si la pièce est petite et déjà bien encombrée, mieux vaut opter pour un fauteuil plus petit et plus discret. Dans ce cas, choisir un fauteuil sans accoudoirs est une excellente idée. Ce dernier donne l’impression de prendre moins de place et de ne pas surcharger l’environnement.

Définir ses besoins

Avant de choisir le fauteuil le plus adapté au salon, il est important de bien définir ses besoins. Si le meuble est employé quotidiennement par toute la famille et que cette dernière vit avec des animaux qui perdent leurs poils, mieux vaut se tourner vers des matières simples à entretenir. À l’inverse, si la famille compte peu de membres, qu’elle n’a pas d’animal de compagnie et que le fauteuil sera installé dans un espace au calme, il est possible d’opter pour des matières plus nobles. Selon l’utilisation que la famille aura du meuble, il est judicieux de miser sur un fauteuil :

  • droit et ferme pour travailler ;
  • avec un dossier haut pour lire confortablement ;
  • plus incliné, avec une large assise moelleuse pour un coin détente ;
  • avec des accoudoirs, pour une installation autour de la table à manger.

Sélectionner le bon revêtement

La texture et la matière du fauteuil entrent également en compte. Il doit, d’une part, s’intégrer facilement à la décoration du salon, mais d’autre part, il doit correspondre à la vie de famille. Si cette dernière compte des enfants en bas âge qui risquent de salir le fauteuil, mieux vaut opter pour un revêtement simple à entretenir, mais robuste, comme le coton ou encore la microfibre.

Dans le cas inverse, il est possible de se tourner vers des revêtements plus nobles, comme le cuir, le velours ou même le lin. D’une manière générale, le coton s’adapte à tous les styles de pièces et à tous les foyers. Le velours, la laine ou le lin conviennent davantage à un intérieur raffiné.

Analyser le niveau de confort offert

Le fauteuil doit procurer à la personne qui s’assoit un niveau de confort suffisant. Ainsi, il est essentiel de prendre le temps de tester le dossier, la profondeur et la fermeté de l’assise, la forme du fauteuil, ou encore la largeur des accoudoirs. Le dossier du fauteuil peut être plus ou moins long et plus ou moins douillet, selon les préférences de chacun et les besoins individuels en matière de support. En général, pour le dossier, une densité allant de 20 à 25 kg/m3 suffit.

La profondeur de l’assise, quant à elle, dépend de la manière dont les habitants s’assoient. Si ce fauteuil sert d’assise supplémentaire, un meuble assez large, profond et confortable sera plus adapté. S’il s’agit d’un fauteuil d’appoint, la profondeur du meuble pourra être moindre. Toutefois, dans un cas comme dans un autre, il faut faire attention de ne pas acheter un fauteuil avec une assise trop dure, au risque de ressentir un certain inconfort.

Enfin, il ne faut pas mettre de côté le rembourrage de l’assise. Plus le rembourrage sera épais, plus le fauteuil sera moelleux et confortable. Pour un fauteuil dans lequel les habitants passeront de longues heures, ce point n’est pas à négliger. La mousse haute résilience, par exemple, est considérée comme le matériau le plus confortable du fait de son élasticité. Elle vieillit également très bien. Le Bultex, de son côté, est plus léger et résistant. D’une manière générale, pour avoir une assise confortable, il est conseillé d’opter pour une densité de mousse comprise entre 30 et 35 kg/m3

Déterminer le style, la forme et la couleur adaptés

Pour bien choisir le fauteuil qui viendra compléter le salon, il faut également étudier sa forme, son style et sa couleur.

La forme du fauteuil

Il est important d’opter pour une forme de fauteuil qui s’adapte au salon. Choisir une forme minimaliste est ainsi parfait si la pièce jouit d’une petite surface. Sinon, il est possible de se faire plaisir avec des fauteuils plus volumineux, comme :

  • le fauteuil droit, simple et efficace, qui convient à quasiment tous les salons ;
  • le fauteuil à bascule, idéal pour la relaxation et qui s’intègre aussi bien dans une chambre que dans un salon ;
  • le fauteuil suspendu, qui permet de libérer l’espace au sol et reste idéal pour les intérieurs qui disposent d’une importante hauteur sous plafond ;
  • le fauteuil inclinable, qui offre un confort inégalable ;
  • le fauteuil convertible, qui se transforme en couchage d’appoint occasionnellement.

Disposer d’accoudoirs est un supplément non négligeable pour poser ses bras en cas d’utilisation devant un bureau, par exemple. La têtière est aussi parfaite pour maintenir correctement les cervicales de la personne qui s’assoit. Enfin, le repose-pied, parfois fourni en complément, augmente nettement le confort.

Le style du fauteuil

En ce qui concerne le style du fauteuil, il est préférable d’opter pour des couleurs et designs qui s’intègrent parfaitement au reste de la décoration. Ainsi :

  • le fauteuil en velours s’accorde parfaitement avec les intérieurs au style baroque et romantique ;
  • le fauteuil scandinave permet de créer une atmosphère nordique assez moderne ;
  • le fauteuil vintage apporte une note rétro à la pièce ;
  • le fauteuil en bois offre une ambiance très contemporaine au salon ;
  • le fauteuil à oreille protège idéalement les lombaires et cervicales de la personne qui s’y installe ;
  • le fauteuil à bascule installe une ambiance cocooning qui ne passe pas inaperçue ;
  • le fauteuil coquillage enveloppe les habitants de sa douceur lors des moments de détente ;
  • etc.

La couleur du fauteuil

Pour choisir la couleur adaptée au fauteuil, il est important de faire le point sur la décoration et l’ambiance de la pièce dans laquelle il sera installé. L’essentiel ici est de conserver une certaine harmonie. Il faut donc miser sur des tons clairs si la pièce est déjà bien chargée. Dans le cas inverse, les habitants peuvent se faire plaisir avec des couleurs et des motifs plus originaux. D’une manière générale, la seule règle à respecter est que ce nouvel élément doit parfaitement se fondre dans l’atmosphère générale du salon.

Style, couleur, forme, dimensions, il est finalement simple de bien choisir son fauteuil. De plus, il est possible de le customiser en y ajoutant des coussins ou des plaids, par exemple. Il est également envisageable d’y ajouter un bout de canapé, afin d’avoir des livres à proximité, ou même pour poser télécommandes et boissons chaudes.

Nous vous recommandons ces autres pages :