guide-deco-1617 – Comment choisir son tapis de salon ?

Comment choisir un tapis pour son salon ?

Un tapis doit toujours être considéré comme un véritable objet de décoration, quelle que soit la pièce de la maison dans laquelle il est installé. Ceci est encore plus vrai pour le tapis d’un salon, qui est souvent un point central du style et de l’ambiance de cette pièce de vie. Un tapis doit toutefois répondre à plusieurs besoins et à plusieurs fonctions : décorer, être chaleureux et, selon les cas, délimiter ou matérialiser un espace dans le salon.

Ces nombreux critères sont à prendre en considération pour bien choisir le tapis destiné à mettre en valeur son salon et les meubles qui s’y trouvent. Découvrons comment faire le meilleur choix, en fonction de l’effet recherché et du style décoratif que l’on souhaite mettre en place.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment choisir son tapis de salon ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment choisir son tapis de salon ?-2

Quelle forme et quelles dimensions choisir ?

Avant de décider de la forme et des dimensions d’un tapis de salon, il est indispensable de faire le choix de son emplacement. Est-il destiné à matérialiser un passage ou un espace précis, ou est-il acheté pour être placé sous une table basse, une table à manger ou un canapé ?

Ce questionnement a un véritable impact sur le choix de la forme et des dimensions. En effet, si le tapis est posé au sol sans être recouvert par du mobilier, il est indispensable de se soucier de la surface totale du salon et des proportions de ce dernier par rapport à la taille du canapé, qui est généralement l’élément décoratif majeur.

Les conseils des spécialistes de la décoration d’intérieur vont dans le sens du choix d’un tapis dont la surface ne représente pas plus de 30 % de la surface de la pièce. Un grand tapis rectangulaire dans un petit salon aura ainsi tendance à rétrécir l’impression de surface. Un tapis de forme ronde peut également convenir dans une petite pièce de vie, par effet de contraste.

Dans le cas d’un tapis prenant place sous un canapé ou une table, il faut alors prendre les dimensions du meuble comme référence. Le tapis doit idéalement dépasser d’environ 50 cm de chaque côté du meuble, et ce, pour créer une harmonie visuelle. Petit détail qui n’en est pas un, le tapis doit, dans l’exemple d’une table, être de la même forme que la table, que cette dernière soit rectangulaire, ronde ou carrée. En procédant de la sorte, il est beaucoup plus aisé de faire le bon achat en termes de forme et de dimensions.

Autre point important en décoration intérieure, l’emplacement d’un tapis situé à proximité du canapé, sous la table basse, doit tenir compte de la largeur et de l’orientation de ces meubles, de façon à trouver un positionnement adapté qui sublime la déco existante.

Les dimensions les plus usuelles des tapis rectangulaires disponibles dans le commerce sont les suivantes :

  • petite taille : 70 x 140 cm, 80 x 120 cm et 90 x 160 cm ;
  • taille moyenne : 140 x 200 cm ou 170 x 240 cm ;
  • grande taille : 200 x 300 cm.

Concernant les tapis de forme ronde, les diamètres les plus courants sont 60 cm, 80 cm, 100 cm, 120 cm, 200 cm ou 250 cm.

L’importance du choix des matières des tapis

Le choix de la matière d’un tapis impacte son confort, son design et son entretien, en sachant qu’il existe deux grandes catégories de fibres utilisées pour confectionner des tapis : les fibres naturelles et les fibres synthétiques.

Les fibres naturelles sont principalement constituées :

  • de la laine, confortable et offrant une bonne résistance à l’usure et aux tâches. C’est une matière qui offre, par ailleurs, une bonne isolation phonique et thermique, et ce, en fonction de la hauteur de poils choisie ;
  • la soie, en sachant qu’un tapis en soie est à la fois brillant et doux, avec la particularité d’être frais en été et chaud en hiver. Son entretien nécessite toutefois un mode opératoire bien précis pour ne pas l’endommager ;
  • le coton qui, grâce à une très bonne capacité d’absorption et d’évacuation de l’humidité, est une fibre à conseiller pour les pièces humides ;
  • les autres matières naturelles, comme la jute (la tendance déco du moment), le lin ou les fibres de bambou, qui ont la particularité d’être écologiques et durables.

Pour ce qui est des fibres synthétiques, ces dernières se limitent à la viscose et au polyester. La viscose se démarque par une ressemblance visuelle avec la soie. Son entretien est réputé pour être difficile, du moins en ce qui concerne l’élimination des taches. Le polyester, imitant un peu l’aspect de la laine, est plus simple à entretenir et conserve longtemps l’éclat de ses couleurs.

La connaissance de ces critères permet de s’orienter vers un type de fibres en particulier, surtout en fonction de l’emplacement et de l’utilisation du tapis du salon. Par exemple, placé sous une table à manger, le tapis va être sollicité par les nombreux mouvements des chaises, sans compter qu’il risque aussi d’être taché par de la nourriture ou du liquide. La résistance et la facilité d’entretien doivent donc primer au moment du choix de la matière.

Quelques astuces déco pour le choix de la couleur et des motifs

La couleur et les motifs sont des éléments qui se remarquent dès le premier regard. Par conséquent, leur choix doit être fait en fonction de l’ambiance et de la touche décorative que l’on souhaite instaurer dans le salon.

En choisissant des couleurs neutres, telles que le beige ou l’écru, et des motifs discrets, il y a fort à parier que le tapis s’intègre facilement à la déco du salon, surtout s’il est décoré classiquement avec des meubles en bois sombre. Un tapis de couleur grise peut ainsi apporter une touche de modernité dans un salon traditionnel. Par ailleurs, ces couleurs neutres, hormis le noir, permettent de conserver une belle luminosité. Dans un salon aux murs ou aux meubles de couleur chaude (orangé, prune ou rouge), un tapis marron ou taupe peut générer un bel effet de contraste.

Les tons colorés et les couleurs vives sont plus difficiles à intégrer, car il faut penser à l’harmonie générale de la pièce. En revanche, rien n’empêche d’utiliser un tapis très coloré et de petite taille pour apporter une pétillante touche de couleur dans un salon plutôt neutre.

Les motifs et le design graphique d’un tapis donnent généralement une orientation vers un style bien particulier, qui peut être moderne (motifs géométriques), scandinave (épuré et graphique), Berbère ou d’autres inspirations ethniques.

Il est aussi important de bien considérer l’impact décoratif des motifs et couleurs d’un tapis dans un salon, car son achat est théoriquement fait pour durer plusieurs années. 

Nous vous recommandons ces autres pages :