guide-deco-1618 – Comment choisir un tapis de chambre d’enfant ?

Tapis de chambre d’enfant : les critères de choix

Le tapis figure parmi les accessoires favoris en matière de décoration. Parfait pour les différents styles de déco, il accompagne également les enfants dans leurs jeux et apprentissages et protège les voisins des nuisances sonores. De même, il conserve la chaleur en hiver.

Mais, pour choisir un tapis de chambre, les parents doivent se reposer sur plusieurs critères. De la matière à la couleur, des formes aux modes de fabrication, comment utiliser ces caractéristiques pour choisir un tapis de chambre d’enfant ? Voici quelques éléments de réponse.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment choisir un tapis de chambre d'enfant ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment choisir un tapis de chambre d'enfant ?-2

Pourquoi placer un tapis dans une chambre d’enfant ?

Dans une chambre, un tapis revêt évidemment une fonction décorative. Mais le tapis est aussi un accessoire aux usages multiples. L’accessoire sécurise les enfants, agence la pièce ou isole des bruits. Voici autant de raisons de placer un tapis dans une chambre d’enfant.

Le tapis d’enfant, un accessoire utile à la décoration

Le tapis vient souvent s’associer à la déco d’une chambre d’enfant. Qu’importe la couleur, les motifs ou la forme du tapis, le but est de rendre la chambre plus agréable et douillette. Par ailleurs, le tapis d’enfant s’avère être un bon moyen de personnaliser la chambre aux goûts de l’enfant. Ceux en âge de choisir peuvent aménager un espace qui leur ressemble, d’autant plus qu’il est important pour eux de vivre dans un lieu propice au bon développement de leur imagination.

Une sécurité supplémentaire pour les enfants en bas âge

Le tapis de chambre vole au secours de bébé lorsqu’il apprend à marcher. Épais et confortable, il se révèle utile pour préserver l’enfant des écorchures et des bleus durant le temps de l’apprentissage.

Tapis d’enfant : un outil utile pour agencer la chambre

Plusieurs enfants partagent la même chambre ? Le tapis peut servir de délimitation en marquant l’entrée dans la zone personnelle de chaque enfant. À l’inverse, le tapis peut aussi symboliser un lieu commun où les enfants s’amusent ensemble.

Le tapis de chambre, un bon isolant sonore

Les enfants sont de vraies boules d’énergie qui aiment courir, sauter et crier. Ces moments sont indispensables pour leur développement. Ils ont donc besoin d’évacuer l’excès d’énergie. Malheureusement, ceux qui vivent en appartement n’ont pas la possibilité d’extérioriser cette dernière comme ils le souhaitent. Pour laisser les enfants jouer en paix, tout en évitant l’exaspération des voisins, le tapis de chambre représente alors une solution idéale. Les bruits restent dans la chambre et ne se propagent pas jusqu’au voisinage.

Quand le tapis d’enfant participe aux jeux des enfants

Et si le tapis de chambre représentait le complément idéal aux jeux de l’enfant ? Le fameux tapis en forme de circuit permet aux bambins de se lancer dans des courses de voitures endiablées. Marelle, coin lecture, décors pour les dinosaures ou les superhéros : le tapis est une aire de jeu aussi ludique que créative.

Comment choisir un tapis pour une chambre d’enfant ?

Chaque tapis dispose de ses qualités et défauts, mais plusieurs critères les distinguent et facilitent leur choix. Couleurs, matières, modes de fabrication, dimensions, formes : les parents tiennent compte de certains paramètres pour mieux le choisir.

Choisir un tapis d’enfant selon la matière de fabrication

Le choix de la matière du tapis a toujours représenté un critère essentiel. Produit naturel ou synthétique ? Les fabricants utilisent plusieurs matériaux pour concevoir leurs tapis.

Les tapis synthétiques

Ces dernières décennies, les matières synthétiques avaient la préférence des parents. Polyester, polypropylène : les matériaux issus de l’industrie pétrochimique possèdent l’avantage d’être résistants, de s’entretenir facilement et de coûter moins cher. Longtemps, les tapis synthétiques ont tenu la réputation de préserver de la poussière et des acariens. Pourtant, il n’en est rien. Seul un tapis dont l’entretien est hebdomadaire permet de limiter les allergies. Par ailleurs, les tapis en polyester ou en polypropylène sont traités à l’aide de produits qui, avec le temps, rejettent des perturbateurs endocriniens.

Les tapis en matière naturelle

Plus agréables au toucher, la laine et le coton constituent l’essentiel des gammes de tapis naturels. Ils contribuent en plus à mieux isoler la chambre du froid en hiver. De même, leur entretien ne s’avère pas si contraignant, contrairement aux idées reçues. Le dépoussiérage doit toutefois s’effectuer de manière hebdomadaire, surtout si des animaux de compagnie vivent dans la maison. D’autres matières, comme le bambou et le sisal, s’entretiennent facilement, mais elles s’avèrent moins confortables que la laine et le coton. Enfin, les matières naturelles proviennent de ressources renouvelables, bien plus respectueuses de l’environnement que les matériaux synthétiques.

Tapis d’enfant : choisir selon le mode de fabrication

La qualité du tapis d’enfant dépend également des techniques de fabrication choisies par les artisans.

  1. Le tapis noué : comme son nom l’indique, le tapis comporte des nœuds réalisés sur des fils de chaîne. Le tapis noué de manière artisanale s’avère plus résistant que celui conçu à la chaîne. Ce modèle est très doux, surtout si son origine est naturelle.
  2. Le tapis tufté est issu d’une fabrication industrielle. Les finitions du tapis nécessitent l’utilisation de produits chimiques. Mieux vaut donc ne pas le choisir pour une chambre d’enfant.
  3. Le tapis tissé convient particulièrement à la chambre d’enfant. Il s’entretient facilement et dispose généralement de deux faces identiques.
  4. Le tapis lié est bordé de fil, ce qui le rend plus résistant à l’effilage. Toutefois, cette caractéristique le rend moins esthétique que les autres types de tapis.

Critères de choix pour un tapis d’enfant : les dimensions et la forme

Bien entendu, la taille du tapis de chambre compte énormément dans le choix final, car des dimensions trop importantes risqueraient d’encombrer la chambre. Il faut aussi considérer la disposition des meubles pour mieux anticiper la taille de tapis à privilégier. Pour une décoration optimale, le tapis doit dépasser d’environ 60 cm de chaque côté du lit. La forme du tapis de chambre dépend également de l’espace disponible. Les modèles rectangulaires s’intègrent partout, alors qu’un tapis circulaire, triangulaire ou sinusoïdal demande plus d’espace. Dans tous les cas, la superficie du tapis ne doit pas dépasser 1/4 de la surface totale de la chambre.

Choisir un tapis d’enfant selon la couleur et les motifs

La couleur et les motifs du tapis influent sur la déco de la chambre, mais également sur l’humeur de l’enfant. En effet, l’harmonie entre les couleurs, le sol, les meubles et le mur crée une atmosphère dans la chambre. À partir de 5 ou 6 ans, l’avis de l’enfant compte également. Les teintes vives ont souvent les faveurs des enfants et les couleurs claires représentent des risques accrus de salissures. Les motifs reflètent aussi les goûts des bambins, mais attention : ils ont tendance à vite changer. Mieux vaut privilégier des motifs intemporels (animaux, dinosaures, formes géométriques, planètes, etc.). Pour les adolescents, les teintes calmes et pastel favorisent la concentration et sont idéales pour les périodes de révision.

Tapis d’enfant : choisir un modèle respectueux de l’environnement

Enfin, la considération écologique prend de plus en plus d’ampleur dans le choix d’un tapis. Les matières naturelles et renouvelables sont à privilégier, de même que les artisans locaux. Plusieurs labels attestent de la préoccupation écologique et éthique des fabricants, comme : 

  • Wools of New Zealand ;
  • Oeko-Tex ;
  • Eco-Tan Lambskin ;
  • Care & Fare ;
  • etc.

Ces différentes options sont donc particulièrement judicieuses pour le bien-être d’un enfant.

Nous vous recommandons ces autres pages :