guide-deco-1639 – Comment choisir une bougie naturelle pour sa décoration ?

Bougie naturelle : comment la choisir ?

Allumer une bougie parfumée dans une chambre ou dans le salon représente un plaisir agréable pour les narines et pour l’esprit. Qui n’apprécie pas de dîner à la lumière des chandelles ? Objet de décoration, créatrice d’ambiance, la bougie se compose de deux éléments : un corps gras — généralement de la cire — et une mèche qui la traverse de part et d’autre.

Seulement, ces deux éléments sont souvent fabriqués de manière synthétique, auxquels il faut ajouter plusieurs acides et autres produits chimiques. Alors, pourquoi vaut-il mieux privilégier une bougie naturelle ? Quels sont les critères pour la choisir ?

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment choisir une bougie naturelle pour sa décoration ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment choisir une bougie naturelle pour sa décoration ?-2

Pourquoi faut-il privilégier une bougie naturelle à une bougie à la paraffine ?

La plupart des bougies vendues dans les commerces sont fabriquées à base de paraffine. Dérivée du pétrole, cette cire bon marché demeure polluante lorsqu’elle fond. En effet, la bougie libère des composés organiques volatils toxiques (benzène, acétone, toluène) dès l’instant où elle est allumée. De plus, les produits issus de l’industrie pétrochimique demandent beaucoup d’énergies grises et d’eau lors de l’extraction du pétrole, puis de leur transformation. Par ailleurs, ces types de bougies utilisent généralement des parfums de synthèse, qui s’avèrent potentiellement nocifs pour la santé humaine.

Bougie à la cire de palme : naturelle, mais nocive pour la biodiversité

D’autres bougies se composent de cire de palme. Même s’il s’agit d’une cire végétale et 100 % naturelle, la cire de palme provient de l’huile de palme. Or, la culture du palmier à huile entraîne la déforestation de territoires entiers. Une véritable catastrophe pour la biodiversité mondiale. Mieux vaut donc éviter la bougie à base de cire de palme.

Au contraire, la composition des autres bougies naturelles s’avère avantageuse pour la santé humaine et celle de la planète. Les cires naturelles sont renouvelables ou se dégradent facilement, sans représenter un quelconque danger pour l’environnement. 

Choisir une bougie naturelle : la qualité de la cire

Avant tout, une bougie naturelle se démarque par la qualité de sa cire. Alors que les bougies synthétiques se composent d’une cire issue d’hydrocarbures, les bougies naturelles font appel à des cires végétales ou animales.

Les cires végétales

La cire végétale provient d’éléments naturels et renouvelables. Totalement écologique, elle ne contient pas de produits nocifs. Les bougies naturelles et biologiques, quant à elles, ne comportent aucun résidu pesticide ou herbicide. Une cire végétale de qualité confère une température de fusion peu élevée, ce qui allonge sa durée de combustion. Voici quelques cires végétales de bonne qualité.

  1. La bougie en cire végétale de soja. Elle figure parmi les bougies naturelles les plus répandues dans le commerce. De couleur blanche, la cire de soja provient de l’huile de soja hydrogénée. Toutefois, il convient de la choisir bio pour éviter d’y recenser des OGM. Principalement cultivé en Chine, au Brésil ou aux États-Unis, le soja possède un bilan carbone médiocre. Mieux vaut privilégier la cire de soja cultivé en France.
  2. La bougie en cire végétale de colza. Plus difficile à fabriquer, donc plus chère, la cire de colza a l’avantage de provenir du continent européen.

Les cires animales

Autrefois, la quasi-totalité des bougies provenait du monde animal. La cire était issue notamment de la graisse de baleine ou de cachalot. Fort heureusement, ces magnifiques animaux font partie aujourd’hui des espèces protégées. La bougie en cire animale a donc presque totalement disparu, mis à part celle en cire d’abeille. De couleur jaune foncé, celle-ci s’avère assez onéreuse. Attention à bien choisir une bougie en cire d’abeille artisanale et locale. En effet, beaucoup d’entre elles viennent de Chine. De même, il faut s’assurer que la bougie soit à 100 % à base de cire d’abeille. Certaines sont mélangées avec de la paraffine.

Bougie naturelle : le choix de la mèche

Tout comme la cire, la mèche de la bougie peut être synthétique ou naturelle. Il existe deux types de mèches naturelles : la mèche en coton et celle en bois.

L’étiquetage de la bougie naturelle doit bien mentionner la fabrication de la mèche en 100 % coton. Cela garantit une utilisation sans émanation toxique et sans plomb. En général, la mèche en coton est imbibée de cire, ce qui entraîne un allumage simple et durable. Dans le même ordre d’idée, il existe des mèches en lin ou en chanvre, même si elles s’avèrent plutôt rares.

Néanmoins, la grande tendance demeure la bougie avec une mèche en bois. La matière s’adapte particulièrement aux cires végétales. Une mèche en bois crépite, apportant un charme supplémentaire et un côté « feu de cheminée » à la bougie. Par ailleurs, le bois provient plus facilement de France que le coton.

Choisir une bougie naturelle : le parfum et la couleur

Les bougies naturelles se choisissent souvent parfumées. Le choix de la fragrance — c’est-à-dire l’odeur agréable — qui émane de la bougie dépend des envies et préférences de chacun. La bougie parfumée naturelle jouit d’une fragrance directement mélangée à la cire pendant sa fabrication. Toutefois, il faut savoir que les odeurs d’une bougie proviennent d’un parfum de synthèse. Certains fabricants utilisent des huiles essentielles, qui dégagent pour la plupart des CMR (agents chimiques aux effets cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques). Dans l’idéal, une bougie naturelle se choisit sans parfum. Sinon, les bougies avec une fragrance garantie sans CMR demeurent acceptables.

Les étalages de bougies sont colorés et esthétiques ? Ils indiquent surtout que ces bougies contiennent des colorants — en poudre ou liquides — qui dégagent des composés organiques volatils (COV) et autres additifs. Quelques artisans fabriquent leurs bougies à base de teinture végétale. La bougie en cire d’abeille, elle, adopte une couleur naturelle jaune orangé. Le mieux ? Choisir une bougie blanche, écologique et saine.

Pour pleinement entrer dans une logique écologique et éthique, le choix d’une bougie naturelle artisanale et 100 % locale représente la meilleure solution. Cela évite d’utiliser une bougie dont la cire provient d’un pays lointain, avec des qualités incertaines et présentant le risque de polluer l’air intérieur de la pièce dans laquelle la bougie est allumée. 

Nous vous recommandons ces autres pages :