guide-deco-1645 – Comment bien choisir sa lampe de chevet ?

Lampes de chevet : comment bien les choisir ?

Dans la chambre à coucher, comme dans toute la maison de façon générale, le choix des luminaires impacte l’ambiance lumineuse et la décoration d’intérieur de chaque pièce. De fait, pour choisir une lampe de chevet, il est indispensable de tenir compte de son design, mais aussi de son éclairage.

Traditionnellement posées sur une table de nuit, les lampes de chevet ont connu de nombreuses évolutions durant ces dernières années, si bien qu’il est devenu plus aisé de sortir du cadre de la petite lampe de chevet disposant d’un abat-jour blanc en tissu.

Quels sont les modèles tendance de lampes de chevet et quels sont les critères à prendre en considération pour bien les choisir ? Retrouvons tous les conseils et idées à connaître pour trouver la lampe de chevet dont le style répondra aux envies et besoins de chacun, et ce, en matière de lumière comme de déco.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment bien choisir sa lampe de chevet ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment bien choisir sa lampe de chevet ?-2

Les principaux modèles de lampes de chevet

Comme nous venons de le souligner, l’univers des luminaires et des lampes de chevet s’est ouvert à de nouvelles possibilités, en raison de l’apparition de nouvelles technologies, notamment l’éclairage LED, mais aussi par la volonté des fabricants de proposer de nouveaux design et de nouvelles façons de s’éclairer autour du lit.

Les modèles de lampes de chevet les plus courants sont :

  • la lampe à poser, équipée d’un pied et d’un abat-jour, elle se met directement sur la table de nuit ou de chevet ;
  • la lampe à accrocher, munie d’une pince, qui s’accroche sur la table de nuit ou sur le bord du lit ;
  • la lampe à suspension, fixée en hauteur au plafond, qui descend jusqu’au niveau du lit.

Le choix de l’un de ces modèles influence plusieurs points, à commencer par l’encombrement de la table de chevet. En effet, la lampe à poser occupe obligatoirement de l’espace sur la table, tandis que la lampe à accrocher se limite à l’occupation d’un bord de la table de nuit et peut également être fixée ailleurs. Enfin, les suspensions se démarquent par le fait de laisser la table de chevet entièrement disponible pour d’autres objets, en contrepartie d’une installation plus compliquée, puisque leur branchement électrique se situe au plafond de la chambre.

Outre l’aspect décoratif des lampes de chevet qui évolue énormément, on constate également la possibilité de trouver de nouvelles fonctionnalités, telles que la mise en fonction tactile par simple contact de la main, la programmation des horaires d’allumage, l’intégration à la domotique de la maison, ou encore des solutions sans fil, fonctionnant avec des piles ou sur batterie rechargeable, très utile quand il n’y a pas de prise électrique à proximité du lit.

Les critères de choix

En qualité d’objet décoratif et d’élément contribuant à la lumière et à l’éclairage d’ambiance dans la chambre à coucher, le choix d’une lampe de chevet repose sur plusieurs critères qu’il est important de connaître.

La puissance d’éclairage

La lumière émise par une lampe de chevet et par tout type de luminaire est fonction de la puissance de son ampoule, en sachant que les ampoules sont interchangeables à loisir. Cette puissance d’éclairage peut être pondérée par différents éléments, comme un abat-jour plus ou moins opaque, la présence d’un variateur d’intensité intégré à la lampe, ou encore une puissance progressive souvent proposée sur les modèles tactiles.

En règle générale, on considère que la lumière doit être plus élevée dans une chambre d’adulte que dans une chambre d’enfant, dans laquelle la lampe de chevet peut jouer un rôle de veilleuse d’ambiance.

En l’absence de préférences marquées au sujet de l’intensité de la lumière, ou dans le cas d’un besoin de plusieurs niveaux de lumière, la solution d’une lampe de chevet dirigeable semble appropriée, puisqu’il suffit de rapprocher ou d’éloigner la source de lumière au grès de ses envies. Plusieurs options permettent donc de disposer de différentes ambiances lumineuses avec une seule lampe de chevet.

Dimensions, hauteur et formes des lampes de chevet

Les dimensions et la hauteur d’une lampe de chevet sont importantes, dans la mesure où elles impactent son rayon d’éclairage, son encombrement, sa stabilité et son rendu décoratif.

Pour ce qui est de la hauteur, il faut se référer aux conseils préconisés, comme le fait que la source de lumière doit se situer au niveau des yeux de la personne installée dans le lit. Chacun peut donc prendre les mesures de sa propre configuration, qui va donc dépendre de la hauteur de la table de nuit, de la hauteur du lit et de l’épaisseur du matelas. En procédant de la sorte, le confort de lecture est considéré comme optimal, en dehors du critère de puissance luminosité, qui reste propre à chaque personne.

Les dimensions générales (largeur ou diamètre) d’une lampe de chevet doivent être en adéquation avec la taille de la table de nuit, de façon à apporter une harmonie dans les proportions et à ne pas encombrer la totalité de la surface de la table.

Il faut également préciser que la forme de l’abat-jour tient un rôle primordial sur la diffusion de la lumière. Il existe de nombreuses formes d’abat-jours, dont les plus fréquentes sont la forme cylindrique (bonne luminosité pour la lecture) et la forme évasée ou en cône, cette dernière étant très efficace pour créer une belle ambiance lumineuse tamisée. Le choix d’un modèle avec abat-jour doit aussi se faire en ayant bien conscience que la couleur de ce dernier va modifier la couleur de la lumière.

Matériaux et design

Les matériaux utilisés dans l’univers des luminaires sont très nombreux, ce qui est également constaté pour les lampes de chevet. Les matériaux les plus fréquents sont néanmoins le bois, le métal ou le verre.

Les matériaux et le design de la lampe sont les éléments qui doivent être mis au service de la décoration et du style de la chambre à coucher. Par exemple, une lampe de chevet en bois munie d’un abat-jour blanc convient à merveille dans une chambre de style épuré, minimaliste ou scandinave.

Un modèle de lampe de chevet entièrement en métal peut trouver sa place dans une chambre de type loft industriel. Dans le cas d’une telle lampe, généralement sans abat-jour, il est important de savoir qu’une ampoule nue diffuse beaucoup plus de lumière, et qu’il faut donc songer à s’équiper d’un modèle dirigeable ou extensible de façon à pouvoir moduler l’intensité lumineuse.

Pour ce qui est des lampes en verre, il convient de rappeler que leur fragilité en cas de chute doit peut-être réserver leur utilisation à une chambre d’adulte.

Nous vous recommandons ces autres pages :