reprogrammation-ethanol-1211 – En quoi consiste la reprogrammation bioéthanol ?

Reprogrammation bioéthanol : de quoi s’agit-il ? 

Face à ses nombreux bénéfices, la reprogrammation bioéthanol devient une pratique courante chez les automobilistes. Le bioéthanol est une bonne alternative aux carburants classiques qui deviennent de plus en plus chers et qui sont également très polluants. Ce biocarburant peut être utilisé avec les véhicules essence et permet de réduire la consommation. Cependant, trop peu de véhicules sont compatibles avec ce carburant. Il est nécessaire d’effectuer une conversion de l’automobile, qui est peut-être effectuée grâce à ce que l’on appelle une reprogrammation.

Avant de sauter le pas, et pour savoir s’il s’agit d’une solution à prendre en compte, il est important de savoir comment fonctionne la reprogrammation bioéthanol.

CODE_HTML_IMAGE_1 En quoi consiste la reprogrammation bioéthanol ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 En quoi consiste la reprogrammation bioéthanol ?-2

Qu’est-ce que le bioéthanol ?

Avant de se pencher sur ce qu’est une reprogrammation bioéthanol, il est essentiel de comprendre ce qu’est concrètement le bioéthanol. Le bioéthanol (E85) est un carburant alternatif à l’essence : c’est une solution plus durable qui permet de rouler avec des véhicules plus propres. Il s’agit en fait d’un mélange de biocarburant qui est principalement fabriqué par la fermentation de sucres, et de carburant classique. En France, premier pays producteur de bioéthanol en Europe, il est produit à partir de maïs ou de betteraves à sucre.

Attention, tous les véhicules ne sont pas conçus ou adaptés pour rouler au bioéthanol. Ce biocarburant doit s’utiliser dans les règles, au risque d’abîmer le véhicule. En règle générale, seuls les véhicules non diesel peuvent rouler au bioéthanol. Et si certains d’entre eux ne sont pas adaptés, il est possible de le faire, avec l’installation d’un boîtier ou par le biais de ce que l’on appelle une reprogrammation.

Pourquoi rouler au bioéthanol ?

Maintenant que l’on comprend ce qu’est le bioéthanol, quels sont les avantages à rouler avec ce biocarburant ? Les raisons sont multiples, mais les principales restent écologiques et économiques.

Un carburant meilleur pour l’environnement

Le bioéthanol étant un biocarburant, il peut avoir moins d’effets néfastes sur l’environnement, en comparaison aux combustibles fossiles. C’est donc un carburant qui permet de réduire notre dépendance au pétrole et qui permet à chacun de réduire son empreinte carbone, puisqu’il produit moins d’émissions de particules et de substances toxiques pour l’air lorsqu’il est brûlé. En outre, l’éthanol pur est non toxique et biodégradable et se décompose en substances inoffensives en cas de déversement.

Bien sûr, ce biocarburant n’est pas parfait. Puisque c’est un carburant issu de la production agricole, il pourrait rentrer en compétition directe avec la production de l’alimentation. Cependant, de nouvelles générations de ce carburant sont en phase de recherche et de développement depuis quelques années, afin de trouver une solution plus durable qui ne concurrencera pas le marché alimentaire.

Un carburant moins cher

Face à une augmentation progressive du carburant, les automobilistes se tournent de plus en plus vers le bioéthanol. Il peut en effet s’avérer être une très bonne alternative économique. S’il n’est pas disponible dans toutes les stations-service du pays, il est de plus en plus présent, en réponse à la forte demande des consommateurs. Pour donner un ordre d’idée, le bioéthanol est environ 1 € moins cher par litre que l’essence à la pompe.

Reprogrammation du moteur pour le bioéthanol : comment ça marche ?

Comme expliqué, toutes les voitures ne sont pas adaptées pour rouler à l’éthanol. Cependant, elles peuvent le devenir grâce à ce que l’on appelle une reprogrammation bioéthanol. Lors de ce processus, les paramètres électroniques du moteur sont modifiés au niveau de la cartographie. Cela comprend les valeurs d’allumage, d’injection et le mélange air/carburant. Grâce à cela, le système d’injection est ajusté et le véhicule peut rouler au sans-plomb ou à l’éthanol dans n’importe quelle proportion. Il est important de noter que cette procédure peut être inversée, ce qui est intéressant dans le cas de la revente du véhicule.

Conversion bioéthanol : reprogrammation ou boîtier

Pour procéder à une conversion bioéthanol, il y a deux possibilités : la pose d’un boîtier de conversion — également connu sous le nom de kit éthanol — ou la reprogrammation moteur. Le kit éthanol est une première solution pour permettre à une voiture de rouler indépendamment à l’essence ou à l’éthanol. Sa pose est simple et très rapide, et il est adapté à tous les moteurs.

Malgré ces avantages, il peut être préférable d’opter pour une reprogrammation moteur. En effet, une reprogrammation moteur est moins chère : elle s’élève de 400 à 800 € environ contre 700 à 1 600 € pour le boîtier. En outre, la reprogrammation moteur est effectuée en fonction du moteur du véhicule dont il est question. Les boîtiers sont génériques et ne sont donc pas spécialement adaptés au véhicule qui est modifié.

Reprogrammation bioéthanol : quel coût ?

Le prix de la reprogrammation bioéthanol est généralement moins élevé que celui de la pose d’un kit éthanol. Ce prix dépend ensuite des garages, qui peuvent proposer des tarifs différents selon l’expertise des mécaniciens ou du type de voiture et de moteur dont il est question. Voici quelques chiffres pour donner un ordre d’idée :

  • une reprogrammation pour un moteur de moins de 100 CV coûte entre 400 et 500 € ;
  • une reprogrammation pour un moteur 3 à 4 cylindres coûte entre 500 et 600 € ;
  • une reprogrammation pour un moteur 5 à 6 cylindres coûte entre 600 et 700 € ;
  • une reprogrammation pour un moteur de 8 cylindres minimum coûte entre 700 et 800 €.

Quels sont les inconvénients de la reprogrammation moteur ?

La reprogrammation moteur peut entraîner des risques si elle est mal effectuée. Certaines pièces de la voiture peuvent être endommagées si les limites de tolérance de puissance sont trop poussées. Cela peut être le cas du turbo, de l’embrayage et donc du moteur sur le long terme. Cependant, si le professionnel prend les précautions suffisantes afin de reprogrammer la voiture dans le respect du potentiel mécanique, il ne devrait pas y avoir de problème.

Il est important de noter qu’une reprogrammation moteur veut dire un changement de puissance du moteur. Or, il n’est pas possible de modifier cette donnée sur la carte grise du véhicule. Ceci peut entraîner une perte de garantie du constructeur (pour les pièces étant en contact avec l’essence seulement). Cependant, la plupart des professionnels procédant à une reprogrammation moteur proposent leur propre garantie. Celle-ci offre la possibilité de reprogrammer son véhicule à l’état d’origine en cas de vente de l’automobile, ou si le concessionnaire met à jour le calculateur.

Nous vous recommandons ces autres pages :