reprogrammation-ethanol-122 – Peut-on bénéficier de la prime à la conversion éthanol avec la reprogrammation bioéthanol ?

Profiter de la prime à la conversion en reprogrammant sa voiture au bioéthanol : est-ce possible ?

Pour des raisons écologiques ou financières, il est fréquent de souhaiter passer au bioéthanol. Ce carburant vert est en effet plus propre, mais aussi moins onéreux que les autres carburants actuellement disponibles sur le marché (diesel, essence, etc.). De la même manière, en optant pour un véhicule qui consomme du bioéthanol ou en le transformant de sorte qu’il le soit, il est possible, dans certains cas, de profiter de la prime à la conversion éthanol offerte par l’État. Mais les automobilistes qui réalisent une reprogrammation bioéthanol sur leur véhicule peuvent-ils profiter de la prime à la conversion éthanol ? Nous livrons quelques éléments de réponse sans plus tarder.

CODE_HTML_IMAGE_1 Peut-on bénéficier de la prime à la conversion éthanol avec la reprogrammation bioéthanol ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Peut-on bénéficier de la prime à la conversion éthanol avec la reprogrammation bioéthanol ?-2

Qu’est-ce que la prime à la conversion éthanol ?

Découvrons ce qu’est la prime à la conversion éthanol, mais aussi le montant de cette aide de l’État et les conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier.

Prime à la conversion éthanol : définition

La prime à la conversion éthanol est une aide financière offerte par l’État aux automobilistes qui convertissent leur véhicule au bioéthanol (E85) par le biais d’un boîtier éthanol homologué. Pour rappel, ce boîtier permet de convertir le moteur essence de sorte qu’il soit capable de supporter et d’utiliser le biocarburant dont il est question.

Cette aide, toutefois, n’est offerte que dans certaines régions de France. C’est notamment le cas des régions :

  • Grand Est ;
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
  • Île-de-France ;
  • Hauts-de-France.

À ces régions s’ajoutent ensuite quelques villes bien précises, telles que la Tour du Pin (Isère), Grigny (Rhône) ou encore Libourne (Aquitaine).

Ainsi, les Français qui font le choix d’installer un kit éthanol homologué sur leur véhicule peuvent profiter de la prime à la conversion éthanol, s’ils respectent l’ensemble des conditions nécessaires. Cette somme doit leur permettre de financer une partie des frais d’installation du boîtier plus simplement, car l’opération coûte une centaine d’euros.

Par ailleurs, la prime à la conversion éthanol est également attribuée aux automobilistes qui cèdent leur ancien véhicule au profit d’une voiture neuve adaptée à l’éthanol (voiture flexfuel). Dans ce cas, la prime à la conversion est valable sur le territoire national.

En instaurant cette prime à la conversion éthanol, l’État incite les Français à modifier leur mode de consommation et à protéger la planète par la même occasion. Le bioéthanol est en effet issu de matières végétales. Les automobilistes pourront par ailleurs réaliser des économies notables, puisque le prix à la pompe de l’éthanol est très inférieur au prix à la pompe de l’essence.

Le montant de la prime à la conversion éthanol

Le montant de la prime à la conversion éthanol varie selon les régions. Étant donné que cette aide n’est pas valable sur le plan national, chaque région de France qui la propose est libre de fixer les montants dont les automobilistes peuvent profiter.

Ainsi, dans la région Hauts-de-France, l’aide peut atteindre jusqu’à 400 € des frais d’installation réellement réglés par l’automobiliste. La région Grand Est, de son côté, finance les travaux à hauteur de 900 € par boîtier installé. Enfin, la région PACA accorde 500 € maximum aux automobilistes qui opteraient pour l’installation d’un boîtier éthanol.

Le montant de la prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule compatible à l’éthanol est quant à lui plus élevé. L’aide attribuée aux automobilistes varie ainsi entre 1 000 € et 3 000 € en fonction des situations (véhicule acheté, revenu fiscal de référence de l’automobiliste, etc.).

Les conditions à respecter pour profiter de la prime à la conversion éthanol

Encore une fois, les critères d’attribution de la prime à la conversion éthanol varient selon les régions. L’État n’a pas encore instauré de politique commune concernant l’installation du boîtier homologué éthanol et de la prime qui en découle.

Toutefois, de manière générale, l’automobiliste doit être salarié et ses revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond. Il existe également une restriction géographique quant au lieu de travail du salarié. En l’occurrence, en région Grand Est, pour bénéficier de la prime à la conversion éthanol, le demandeur doit impérativement vivre dans un rayon de 30 kilomètres aller-retour autour de son lieu de travail. En région PACA, cette distance double, et la facture doit obligatoirement avoir été réalisée entre le 1er mars et le 30 juin 2022.

Pour réaliser une demande de prime à la conversion éthanol, les particuliers peuvent déposer un dossier en ligne, sur le site Internet des régions concernées dans le cas de l’ajout d’un boîtier éthanol, ou sur le site du service public en cas d’achat de nouveau véhicule.

Prime à la conversion éthanol et reprogrammation bioéthanol : un duo compatible ?

Pour convertir un véhicule à l’éthanol, il existe deux solutions :

  • faire installer un kit de conversion bioéthanol homologué sur le moteur, afin qu’il puisse recevoir et fonctionner normalement avec ce biocarburant ;
  • réaliser une reprogrammation éthanol.

S’il est vrai que la première solution est souvent la plus privilégiée des automobilistes, la seconde attire de plus en plus de Français. La reprogrammation éthanol modifie les paramètres électroniques du moteur (carburation, valeurs d’injection, mélange air et carburant, etc.), de sorte qu’il puisse fonctionner dans des conditions optimales au bioéthanol. Cela, sans passer par l’usage d’un kit ou d’un boîtier éthanol. Concrètement, la reprogrammation donne de nouvelles consignes au moteur, lui permettant de fonctionner convenablement avec un autre carburant. Cet acte n’est toutefois pas anodin, et il est essentiel de se tourner vers une équipe d’experts qui maîtrisent parfaitement le paramétrage et la cartographie du moteur pour ne pas l’abîmer.

Bien qu’aucune loi spécifique n’interdise la reprogrammation, cette opération, avantageuse sur de nombreux points, n’est pas homologuée. Vous ne pouvez donc pas bénéficier de la prime à la conversion éthanol en réalisant une reprogrammation bioéthanol. Seule la pose d’un kit bioéthanol homologué ou l’achat d’un véhicule qui fonctionne avec ce biocarburant offre la possibilité de bénéficier de cette aide de l’État.

Avec la flambée des prix des carburants en France, les automobilistes sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des véhicules qui fonctionnent au bioéthanol. Ce carburant coûte en effet deux fois moins cher que les carburants classiques. Toutefois, pour profiter de la prime à la conversion éthanol mise en place dans certaines régions de France, il est impératif de faire installer un boîtier éthanol homologué sur le véhicule. Si la reprogrammation éthanol est également une solution accessible pour transformer son véhicule et rouler avec un carburant propre et moins onéreux, la pratique n’ouvre pas droit à cette aide de l’État. L’automobiliste devra donc avancer des fonds propres pour aller au bout de la manipulation. Il pourra, toutefois, enregistrer un retour sur investissement en dépensant moins lorsqu’il fera le plein de son véhicule.

Nous vous recommandons ces autres pages :