expert-comptable-1213 – L’élaboration du prévisionnel financier par un expert-comptable

Le rôle et l’importance du prévisionnel financier d’un expert-comptable

Les avantages d’un expert-comptable en ligne lors de la création d’une entreprise sont pluriels. Parmi ces avantages, il faut retenir qu’un expert-comptable permet de compléter la vision de l’entrepreneur. Grâce à son expertise, l’expert-comptable saura apporter un regard critique et objectif sur un projet de création ou de reprise d’activité professionnelle.

Voyons ensemble en quoi ce regard d’expert extérieur est primordial dans les considérations financières pour toute activité. Nous comprendrons alors en quoi elle se complète à la vision des entrepreneurs. Forts de ces éléments, nous pourrons alors mieux aborder l’importance du prévisionnel financier d’une entreprise ainsi que son rôle au sein du business plan.

Pour terminer, une étude simplifiée des partenaires qui exploitent ce prévisionnel nous permettra de conclure sur les clés de compréhension apportées aux tiers par cet outil.

CODE_HTML_IMAGE_1 L'élaboration du prévisionnel financier par un expert-comptable-1

CODE_HTML_IMAGE_2 L'élaboration du prévisionnel financier par un expert-comptable-2

Le regard d’un expert-comptable sur un projet professionnel

Toute entreprise commence par une volonté. Chaque entrepreneur possède un attrait directement lié au milieu dans lequel il souhaite exercer (le secteur d’activité). Il existe donc tout un panel d’activités différentes :

  • vente de biens et de marchandises ;
  • prestation de service ;
  • artisans et entreprises libérales ;
  • etc.

Bien que les secteurs soient variés, toutes les entreprises relevant du droit privé ont également des dénominateurs communs  :

  • nécessité de trouver des clients ;
  • obligations de déclarations fiscales et souvent comptables ;
  • recherche de profits (raison d’être d’une entreprise) pour assurer sa survie ;
  • etc.

La vision de l’entrepreneur

Une vision simplifiée consisterait pour l’entrepreneur à conclure, par exemple que s’il achète des marchandises à un prix donné et les revend avec marge à un prix supérieur à ses clients, alors il créera une valeur ajoutée et son entreprise subsistera. C’est une constante mathématique et logique.

Néanmoins, cette vision (volontairement simpliste) est insuffisante, car la rentabilité d’une activité est soumise à de nombreuses variables nécessitant une étude approfondie du projet :

  • étude de la concurrence et des clients (étude de marché) ;
  • estimer les dépenses et recettes ainsi que les besoins de trésorerie ;
  • etc.

 Il est de sa responsabilité de mener une étude à priori de la création ou de la reprise d’une entreprise. Il doit pouvoir, par exemple, estimer un chiffre d’affaires, faire les prévisions d’activité (caractère saisonnier, risques liés aux lois à respecter, etc.). À tout moment, il doit rester le pilote et conserver la maîtrise des grandes lignes de son business à venir.

La vision de l’expert-comptable

Concomitamment, l’expert-comptable apporte un regard complémentaire à l’entrepreneur. Par définition, c’est un expert qui va fournir les informations manquantes et nécessaires au non-expert qu’est le futur chef d’entreprise. Par exemple, lorsqu’un artisan souhaite se mettre à son compte, l’expert-comptable va l’accompagner dans la réalisation de son business plan en l’interpellant sur des éléments importants.

  1. Faut-il prévoir des investissements ? De quel ordre ? Sur quelle durée ? Si oui, les montants financiers investis seront soumis à une vétusté liée à l’utilisation du matériel ce qui dévaluera sa valeur (principe de dotations aux amortissements). Cela créera une charge virtuelle qui n’impacte pas la trésorerie, mais le bilan et le compte de résultat.
  2. Comment déterminer le besoin en fonds de roulement de l’entreprise  ?
  3. Quelles options fiscales adopter afin d’optimiser le résultat tout en réduisant l’imposition ?
  4. Quelle est la vision à moyen et long terme de l’entrepreneur quant à la charge de l’activité et l’embauche potentielle de salariés ?
  5. etc.

Bien que l’entrepreneur soit le seul à détenir les réponses structurelles du projet, l’expert-comptable l’accompagne dans la définition des besoins et objectifs, tout en le sensibilisant sur les impacts multiples du modèle retenu.

La première collaboration autour du prévisionnel financier

Dès qu’un projet professionnel est établi autour d’une création ou d’une reprise d’activité, l’entrepreneur contacte l’expert-comptable de son choix afin de lui expliquer son projet et d’étudier avec lui sa traduction comptable. C’est donc le début d’une collaboration autour du projet.

C’est donc en amont et via un business plan que le prévisionnel financier intervient. Il est le document qui sert de base à la lecture comptable du projet envisagé. Pour le réaliser, l’entrepreneur expose son projet à l’expert-comptable, mais également les données nécessaires au modèle (apport en capital social souhaité, chiffre d’affaires envisagé, montant des investissements nécessaires et des actifs circulants, stocks par exemple, présence de personnel, etc.).

L’établissement d’un prévisionnel financier

Fort de ces données, le cabinet de l’expert-comptable va donc entrer en action.

  1. Il va déjà confirmer ou infirmer certaines hypothèses si ces dernières apparaissent erronées (par exemple un chiffre d’affaires trop élevé par rapport à la profession). L’expert-comptable possède une vision d’ensemble de sa clientèle et a donc accès à des données comptables précises qui lui permettent d’émettre un avis pertinent.
  2. Ensuite, il va réaliser une simulation comptable en fonction des éléments fournis. Cela va permettre d’établir le bilan fictif, le compte de résultat fictif, la balance fictive, etc.
  3. Une extrapolation de cette simulation sera faite sur le temps (en général sur trois années) en paramétrant des données qui vont être modifiées sur le terme (augmentation des charges sociales, consolidation du chiffre d’affaires, vétusté des investissements par amortissement, etc.). Généralement, on essaye de retenir des hypothèses plutôt pessimistes afin d’anticiper sur les menaces à venir du marché concerné, cela laisse une marge d’erreur acceptable. C’est un principe de prudence.
  4. Une fois cette simulation effectuée, son étude permettra d’apprécier l’écart entre le budget imaginé par l’entrepreneur et celui (souvent plus proche de la réalité) traduit par l’expert-comptable.

La lecture du prévisionnel financier

Il n’est pas rare que le porteur du projet soit souvent étonné (pour ne pas dire déçu) du prévisionnel financier établi par l’expert-comptable. Mais la lecture de ce prévisionnel financier montre bien souvent les lacunes liées à la non-professionnalisation comptable de l’entrepreneur.

Il faut accepter que la comptabilité est une affaire de spécialiste. Mais cela ne veut pas dire que le projet n’est pas viable, juste que l’expert-comptable a judicieusement relevé des points importants en transposant le projet à la réalité comptable. Il faut s’en inspirer et comprendre que l’anticipation qui est faite sur ce prévisionnel est autant de mauvaises surprises à venir en moins.

La lecture de ce prévisionnel financier doit être faite avec l’expert-comptable qui va pouvoir expliquer au porteur du projet comment il a effectué le travail demandé. La lecture des ratios, tableaux, etc. est alors autant de visibilité en plus pour le projet.

Les tiers exploitant le prévisionnel financier

Le prévisionnel financier est avant tout un document à destination de l’entrepreneur ainsi qu’à ses éventuels associés. Mais, que ce soit pour une création ou une reprise d’entreprise, de nombreux partenaires vont demander à accéder à ce document afin d’estimer le capital-risque d’une future collaboration :

  • les banques et investisseurs (notamment lors d’une demande de financement) vont exiger ce document afin d’avoir une visibilité sur le projet ;
  • les clients et fournisseurs vont jauger de la fiabilité du projet avant d’engager des tractations commerciales importantes.

Il faut bien comprendre que le prévisionnel financier est un document servant autant à mettre en évidence la faisabilité ou non d’un projet, mais il démontre également à autrui la crédibilité d’une entreprise sur un marché.

Nous vous recommandons ces autres pages :