formation-alternance-1152 – Quelles sont les démarches de l’étudiant pour une formation en alternance ?

Formation en alternance : les démarches de l’étudiant

L’alternance permet aux étudiants qui le souhaitent de préparer leur diplôme en conjuguant parcours théorique et pratique. Cette voie garantit aux alternants une immersion professionnelle en entreprise durant la préparation de leur diplôme. Ce projet nécessite de la préparation du côté des entreprises et des étudiants. Ici, nous nous intéressons aux démarches à suivre lorsqu’on est étudiant et que l’on souhaite explorer la voie de l’alternance. Comment trouver son entreprise ? Quel organisme de formation choisir ? Quelles sont les aides de l’État auxquelles peuvent prétendre les alternants ? Zoom sur la préparation des projets d’alternances du côté des étudiants.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quelles sont les démarches de l'étudiant pour une formation en alternance ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quelles sont les démarches de l'étudiant pour une formation en alternance ?-2

Définir son projet d’alternance

La préparation d’un projet d’alternance nécessite une définition claire des objectifs professionnels à atteindre.

Déterminer la voie professionnelle à intégrer

Un étudiant ou une étudiante qui souhaite se tourner vers la voie de l’alternance doit nécessairement définir un objectif à atteindre en matière d’orientation professionnelle. Pour cela, il ou elle doit concilier à la fois ses aspirations et ses rêves professionnels avec l’offre de formation en alternance disponible. Le but de cette première étape dans la préparation d’un accès à l’alternance est :

  • de bien sélectionner son organisme de formation ;
  • de défendre son dossier face aux recruteurs ;
  • de mettre en avant ses motivations auprès de son organisme de formation ;
  • de bien réfléchir à propos de ses propres aspirations.

La détermination du projet de formation à mettre en place passe par la définition du secteur d’activité à viser, la localisation géographique à préférer, le type d’entreprise à rechercher, etc.

Choisir le type de contrat le plus adapté à sa formation

L’alternance peut être effectuée dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. En fonction de l’âge de l’étudiant et des caractéristiques de son projet professionnel, il optera pour l’un ou l’autre et définira également la durée de son contrat d’alternance.

Les jeunes âgés de 16 à 29 ans peuvent s’orienter vers le contrat d’apprentissage en formation initiale. Les personnes âgées de 16 à 25 ans ou les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus peuvent opter pour un contrat de professionnalisation dans le cadre d’une formation continue.

Les deux contrats ont pour d’acquérir une qualification professionnelle reconnue ou un diplôme d’État. Le futur alternant doit sélectionner, dans ce cadre, des formations de type CAP, BAC, BTS, BUT, master ou licence. Les certifications et titres professionnels sont également concernés par ces dispositifs, mais l’étudiant doit, au préalable, vérifier leur enregistrement au sein du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Trouver une entreprise adaptée à son projet

La recherche d’une entreprise adaptée à son projet d’alternance fait partie des étapes les plus challengeantes de cette préparation. En effet, il s’agit d’une étape longue et compliquée, et le choix de l’entreprise est déterminant dans la réussite de la période de l’alternance. De plus, cette expérience professionnelle prendra une place importante sur le CV du futur professionnel concerné, notamment durant les premières années de sa carrière professionnelle.

Afin de trouver une entreprise qui répond à ses objectifs professionnels, différentes pistes peuvent être explorées par le futur alternant :

  • les organismes de formation peuvent guider et accompagner leurs étudiants dans la sélection des entreprises auprès desquelles candidater. Ces structures possèdent également des partenariats avec des entreprises et sont donc en mesure de mettre les étudiants en contact direct avec elles ;
  • les offres de mission en ligne sont également une manière de cibler les entreprises de son secteur d’activité intéressées par des profils de futurs alternants ;
  • les forums professionnels, les salons dédiés à l’alternance, les chambres de commerce et d’industrie ou Pôle emploi font partie des organismes qu’il est possible de contacter dans le cadre des recherches d’une entreprise pour une alternance ;
  • le réseau familial et personnel peut être investi par l’étudiant pour être mis en relation avec une entreprise lorsque cela est possible.

Avant d’entrer en contact avec une entreprise, il est crucial pour l’étudiant de s’informer au sujet de l’entreprise ciblée et de rédiger un CV et une lettre de motivation adaptés et personnalisés pour chaque structure. La préparation effectuée en première étape pourra ainsi servir à préparer la rédaction des documents de candidature, mais également à préparer ses entretiens d’embauche en cas de retours positifs de la part des entreprises.

Sélectionner son organisme de formation

La sélection d’un organisme de formation ou Centre de Formation d’Apprentis (CFA) peut advenir après avoir trouvé son entreprise ou avant.

Afin de pouvoir choisir son organisme de formation, il est possible de se tourner vers le portail de l’alternance pour trouver l’ensemble des CFA proposant des formations en lien avec ses études, mais également en fonction de la localisation géographique.

Comprendre son rôle en tant qu’alternant

Un étudiant alternant est amené à jouer différents rôles pour réussir son alternance. Il est dans l’obligation de suivre sa formation théorique en se présentant aux cours, aux travaux dirigés, aux travaux pratiques ainsi qu’aux examens. En entreprise, il doit tout mettre en œuvre pour exécuter les différents travaux qui lui sont confiés. Cela passe par la mise en pratique de son savoir-faire technique, mais également d’un savoir-être lui permettant de s’intégrer au sein de son équipe.

Il est à noter que l’employeur possède le pouvoir de sanctionner l’étudiant alternant en cas d’absences non justifiées ou de problèmes disciplinaires. Par ailleurs, en cas d’absences répétées, l’entreprise est en droit de rompre le contrat la liant à l’alternant. De ce fait, l’étudiant alternant est censé respecter le règlement intérieur de son entreprise et de son CFA.

Enfin, des échanges entre les CFA et les entreprises permettent d’apprécier la progression des alternants. Les maîtres d’apprentissages et les tuteurs ont pour rôle d’effectuer des bilans réguliers au sujet du déroulement de la formation.

Découvrir les aides à destination des alternants

Différentes aides sont proposées aux alternants durant leur formation. Un étudiant ou une étudiante visant la voie de l’alternance doit prendre connaissance de ces différents dispositifs avant de signer son contrat d’alternance. Il s’agit :

  • de la carte d’étudiant des métiers, permettant d’accéder à de nombreux avantages financiers pour la durée de la formation. Elle est délivrée par le CFA de l’alternant ;
  • du Loca-pass et l’Aide Personnalisée au Logement (APL), qui permettent à leurs bénéficiaires d’accéder plus facilement à un logement ;
  • du remboursement du titre de transport, qui est assuré à 50 % par l’employeur de l’alternant ou de l’alternante ;
  • des exonérations d’impôt sur le revenu, qui peuvent également être attribuées aux alternants sous certaines conditions.

Des aides supplémentaires peuvent être attribuées aux alternants qui en font la demande auprès de leur employeur ou de leur région. Elles peuvent concerner l’acquisition d’équipements nécessaires à la formation, des aides à la restauration, etc.

Nous vous recommandons ces autres pages :