formation-alternance-1313 – Comment faire une bonne lettre de motivation pour une alternance ?

Comment rédiger une bonne lettre de motivation pour trouver une alternance ?

Rédiger une lettre de motivation est une étape bien souvent obligatoire pour rechercher du travail, et l’alternance n’échappe pas à cette règle. Que ce soit pour trouver une alternance à Amiens ou partout en France, les étudiants doivent ainsi écrire une lettre de motivation pour mettre toutes les chances de leur côté de trouver un employeur.

Si la lettre de motivation n’est pas forcément exigée pour s’inscrire dans un centre de formation en alternance, elle est essentielle pour établir un premier contact et faire une bonne première impression lors de la recherche d’un employeur, et ce, en contrat d’apprentissage tout comme en contrat de professionnalisation.

Toutefois, la rédaction d’une lettre de motivation ne peut se faire au hasard et doit respecter une structure pertinente. Certaines erreurs communes doivent également être évitées.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment faire une bonne lettre de motivation pour une alternance ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment faire une bonne lettre de motivation pour une alternance ?-2

Les bons conseils à appliquer lors de la rédaction de sa lettre de motivation 

Avant de découvrir la structure type d’une lettre de motivation dans le cadre d’une alternance, voici quelques bons conseils à appliquer lors de la rédaction.

Montrer son intérêt et ses connaissances vis-à-vis de l’entreprise

Il est important de montrer que l’étudiant à la recherche d’un employeur en alternance connaît l’entreprise pour laquelle il postule. Nul besoin de trop en faire : il faut simplement montrer que le futur apprenti sait dans quel secteur il compte s’engager et qu’il connaît les activités pour lesquelles il postule. Expliquer rapidement pourquoi l’étudiant souhaite travailler dans cette entreprise et non une autre peut également faire la différence.

Ainsi, il est bon de bien se renseigner en amont sur l’entreprise pour laquelle un futur apprenti postule. Pour y parvenir, il suffit de bien relire l’offre d’emploi ou encore de consulter le site de l’entreprise.

Opter pour un récit clair et concis

Si la lettre de motivation a pour but de prouver son intérêt pour le poste à pouvoir, il est important de ne pas trop s’étendre et de rester concis. Il n’est pas question de rédiger sa biographie ou de trop s’étendre en louanges à propos de l’entreprise proposant un poste en alternance.

Le but d’une lettre de motivation est de se présenter et de montrer sa valeur ajoutée. Il peut donc être intéressant de revenir sur quelques points de son CV pour les mettre en valeur et de garder en tête que l’objectif est de convaincre l’employeur du potentiel du candidat. Pour faciliter l’organisation, joindre l’emploi du temps d’alternance ou préciser le premier jour de rentrée est une très bonne idée.

Ne pas négliger la relecture

Les fautes peuvent donner une mauvaise impression avant même le premier entretien. Faire relire sa lettre de motivation par quelqu’un d’autre est préférable pour repérer les fautes d’orthographe et de syntaxe ou les répétitions. 

De plus, la relecture par un tiers permet de profiter d’un avis extérieur bénéfique pour s’assurer que le contenu de la lettre est compréhensible tout en étant convaincant. 

Les erreurs à éviter lors de la rédaction d’une lettre de motivation

Quelques faux pas doivent être évités lors de la rédaction d’une lettre de motivation, que ce soit pour une alternance ou non. Voici quelques erreurs courantes à ne pas commettre.

Être désespérément à la recherche d’un employeur

Il arrive parfois que la recherche d’une entreprise pour réaliser une formation en alternance soit difficile et prenne du temps. Attention toutefois au désespoir qui ne doit pas se sentir dans la lettre de motivation.

La lettre de motivation ne sert pas à supplier un employeur, ni même à s’étendre sur ses difficultés pour trouver une entreprise. De plus, cela ne donne pas une bonne image, puisque le désespoir est l’exact contraire de la motivation. Il est important d’adopter une posture forte et un état d’esprit positif.

Vouloir trop en faire

Le contraire n’est pas forcément bon non plus. Vouloir trop en faire pour impressionner l’employeur est une erreur souvent commise par les candidats. Vanter ses qualités sans les prouver par des actes n’a pourtant pas beaucoup d’effets sur les potentiels employeurs.

Il est ainsi préférable d’évoquer ses qualités par des actions et des missions réalisées par le passé. Un emploi en tant que baby-sitter peut notamment prouver son sérieux et son sens des responsabilités. Loisirs, bénévolat, voyages : il est préférable d’axer sa rédaction sur des faits plutôt que sur des mots.

Ne pas en faire assez

Malgré son nom, certains candidats ne prennent pas la pleine mesure de l’enjeu autour d’une lettre de motivation. Parfois perçue comme une contrainte ou une perte de temps, la lettre de motivation est pourtant un moyen mis à la disposition des futurs apprentis pour décrocher un premier entretien.

Ainsi, le manque d’intérêt peut se ressentir sur une lettre de motivation mal rédigée. L’une des erreurs à ne surtout pas commettre est notamment de ne pas personnaliser sa lettre de motivation et d’envoyer la même à plusieurs entreprises. La lettre de motivation doit être personnalisée. Il est également préférable de rédiger sa lettre de motivation à la main pour prouver son implication et apporter une dimension plus humaine à la lettre.

La structure à suivre pour rédiger une lettre de motivation pour son alternance

Pour écrire une bonne lettre de motivation dans le but de trouver un employeur en alternance, il est conseillé de respecter quelques étapes qui permettent de bien structurer sa rédaction :

  • parler de l’entreprise ;
  • parler de soi ;
  • parler des avantages d’une collaboration.

Pour commencer, le candidat doit évoquer l’entreprise. Il doit montrer qu’il connaît l’entreprise et ses missions. Durant cette étape, le futur apprenti évoque son intérêt pour l’entreprise et pourquoi il souhaite postuler chez celle-ci et non une autre. La rédaction doit être personnalisée : il ne s’agit pas de rappeler à l’entreprise ce qu’elle sait déjà, mais plutôt d’évoquer pourquoi l’entreprise correspond aux attentes du candidat.

La deuxième étape d’une lettre de motivation est celle qui concerne le futur apprenti. Il doit se dévoiler davantage en expliquant son parcours et ses expériences, ou encore sur ses raisons de privilégier l’alternance à un autre type de cursus. Il peut être bon d’expliquer pourquoi l’entreprise correspond au cursus scolaire suivi par le candidat. Il est ici question de parler davantage de soi, de ses qualités et de ses compétences.

Une fois l’entreprise et le candidat évoqués indépendamment, la troisième étape d’une lettre de motivation a pour but d’expliquer en quoi la collaboration entre l’entreprise et le candidat serait bénéfique pour l’un comme pour l’autre. 

Il ne faut bien sûr pas oublier les quelques formules de politesse qui introduisent et finalisent une lettre de motivation.

Nous vous recommandons ces autres pages :