guide-matelas-17C – Quel linge de lit choisir pour un hôtel et une chambre d’hôtes ?

Hôtel et chambre d’hôtes : quel linge de lit choisir ?

Pour bien dormir, une bonne literie est indispensable. Sommier, matelas, couette, oreiller : chaque élément de la literie doit être choisi avec soin. Il ne faut pas non plus négliger l’importance du linge de lit pour passer des nuits agréables.

Le linge de lit doit permettre de bien dormir à la maison comme partout ailleurs : location d’une maison ou appartement, séjour en hôtel, en gîte ou en chambre d’hôtes dans le cadre de vacances, d’un voyage d’affaires ou d’un autre événement, que ce soit en France ou à l’étranger.

La parure de lit regroupe le drap-housse, le drap plat, les taies d’oreiller et la housse de couette. Le protège-matelas, l’alèse et le couvre-lit peuvent s’ajouter à la liste. Qualité de la matière, facilité d’entretien, adaptation à la saison et à la décoration de la chambre : découvrons les meilleurs conseils pour se procurer le linge de lit idéal en hôtel ou chambre d’hôtes.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quel linge de lit choisir pour un hotel et une chambre d'hôtes ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quel linge de lit choisir pour un hotel et une chambre d'hôtes ?-2

Choisir les bonnes matières de linge de lit

La matière du linge est certainement le critère de choix principal pour une parure destinée aux hôtels et chambres d’hôtes. La qualité de la matière conditionne en grande partie le niveau de confort du linge. Entre matières naturelles, synthétiques et mixtes, le choix est large : voici les éléments à considérer pour chacune de ces matières en hôtellerie.

Le coton : la matière la plus répandue pour le linge de lit

Les pièces de textile en coton sont souvent appréciées pour leur douceur et leur solidité, en plus de leur capacité de thermorégulation. Les draps, les housses de couette et les taies d’oreiller en coton sont donc tout à fait convenables pour le linge de lit utilisé dans un hôtel ou une chambre d’hôtes.

Toutefois, il convient de bien différencier les types de tissus en coton : toile, percale, satin, gaze ou flanelle. Le tissage influe sur la sensation au toucher, le poids des draps ou encore l’aération du tissu. Il faut donc sélectionner un tissu qui puisse plaire à la majorité des clients.

D’autres matières naturelles à envisager pour le linge de lit

Le coton n’est pas la seule matière agréable pour le linge de lit. Il est aussi possible d’opter pour :

  • le lin, dont les propriétés antiallergiques et antibactériennes sont intéressantes pour le linge en hôtellerie ;
  • la soie, car sa brillance confère un aspect plus luxueux à la parure de lit ;
  • le lyocell (ou Tencel), car son aspect au toucher est semblable à celui de la soie et son prix est plus abordable.

Ces trois matières naturelles, d’origine végétale (lin et lyocell) ou animale (soie), sont appréciées pour leur capacité de thermorégulation, mais aussi pour leur caractère plus écologique que les matières synthétiques.

La qualité des matières à travers les labels

Pour un linge de lit parfaitement confortable, solide, sain et durable, il faut prêter une attention toute particulière à sa composition et ses certifications. Parmi les certifications de textile les plus répandues, on retrouve :

  • la certification Oeko-Tex, qui garantit l’absence de substances nocives ;
  • la certification GOTS, qui garantit l’origine biologique du textile.

L’industrie du textile est caractérisée par l’utilisation du coton, qui représente plus de 50 % de la production mondiale. Toutefois, il s’agit du coton conventionnel, dont la culture fait partie des plus polluantes du monde, avec l’utilisation d’un volume important d’insecticides et de pesticides. Le coton biologique n’est quant à lui pas traité, ce qui permet la préservation des sols et de la biodiversité. De même, puisqu’il est cultivé dans des zones plus humides que le coton conventionnel, la quantité d’eau nécessaire est bien moins importante, ce qui permet de réduire l’impact environnemental de sa culture.

La recherche du bio ne s’arrête pas uniquement au coton : toutes les matières peuvent être biologiques. Un linge de lit fabriqué à partir d’une matière biologique est la garantie d’un linge de très haute qualité, qui préserve la santé des clients en chambres d’hôtes ou à l’hôtel. Le prix d’un tel linge haut de gamme peut être une barrière pour certains responsables en hôtellerie, mais c’est avant tout la garantie d’un linge confortable qui dure longtemps. D’ailleurs, la qualité de confort des équipements (dont la literie et le linge de lit) fait partie des critères d’attribution des étoiles pour les hôtels de tourisme.

Adapter le linge de lit à la saison

En plus des caractéristiques premières de la matière, il faut aussi considérer la densité de tissage pour faire le choix d’une parure de lit adaptée à la saison.

Le tissage fait référence au procédé d’assemblage des fils issus des fibres textiles, comme les fibres de coton, la matière la plus utilisée pour le textile. Si le nombre de fils utilisés ne peut pas être considéré comme un indice de qualité à lui seul, il reste un facteur d’influence majeur sur le poids et la texture du linge.

Quel que soit son tissage, le coton reste une matière naturellement respirante et thermorégulatrice, ce qui fait que le linge de lit en coton est confortable en été comme en hiver. Toutefois, le niveau de chaleur perçu peut changer d’un tissu à un autre :

  • la gaze est particulièrement aérée et respirante ;
  • la percale offre une sensation de légèreté ;
  • le satin est plus lourd et préserve davantage la chaleur ;
  • la flanelle est plus isolante et plus chaude en raison du grattage du tissu.

Pour assurer la satisfaction des clients à l’hôtel comme en maison d’hôte, il faut donc choisir un linge suffisamment léger en été et suffisamment chaud en hiver, mais avec une capacité de thermorégulation en toute saison. Il est aussi possible d’avoir plusieurs parures de lit pour chaque saison.

Hygiène et linge de lit en hôtellerie

L’hygiène est particulièrement importante dans le milieu de l’hôtellerie, car de nombreux clients passent dans les chambres pour une nuit et attendent un certain niveau de propreté. Les établissements se doivent alors d’adapter leur linge de lit pour assurer un niveau d’hygiène optimal.

En ce sens, il est indispensable de protéger le matelas de l’humidité causée par la transpiration et des saletés, grâce à un protège-matelas ou une alèse, voire les deux. Aussi, la respirabilité du tissu utilisé pour la parure est essentielle pour conserver des draps, housses et taies d’oreillers sains, propres et agréables toute la nuit.

Pour un linge parfaitement hygiénique et qui invite au sommeil, un entretien régulier est primordial. Les hôtels et chambres d’hôtes doivent notamment suivre des règles strictes de lavage du linge. D’ailleurs, ce dernier doit être suffisamment qualitatif pour résister aux nombreux lavages qui l’attendent, car ces derniers sont souvent quotidiens.

Un linge de lit adapté à la décoration de la chambre

Outre le confort et la qualité de la parure, les hôtels et chambres d’hôtes se doivent aussi de considérer l’aspect décoratif. Les couleurs et motifs du linge doivent être en harmonie avec la décoration de la chambre, pour que celle-ci soit accueillante et plaisante.

À l’hôtel, le linge est très souvent blanc. Classique et élégante, une parure blanche peut toutefois exiger plus d’entretien, en raison des potentielles taches qui peuvent être visibles. En chambre d’hôtes, la tendance est plutôt à la couleur. Il est courant de trouver des draps, une housse de couette et des taies d’oreiller dépareillés. Pour décorer la chambre avec goût, le choix des couleurs doit toutefois être cohérent avec le reste des éléments de déco.

Nous vous recommandons ces autres pages :