guide-matelas-1A2 – Quelle forme de traversin choisir ?

Quelles sont les différentes formes de traversin ?

Le traversin de lit ou de canapé a traversé les époques pour devenir aujourd’hui un accessoire de literie incontournable, à l’instar des oreillers, protège-matelas, draps-housse, taies d’oreiller, housses de couette, etc. Cependant, selon le profil de l’utilisateur, le choix du traversin n’est pas le même. On retrouve ainsi sur le marché des traversins de petit format pour un usage personnel et des traversins de grand format destinés aux couples. Tout dépend de l’usage que l’on souhaite en faire.

Pour la sélection, d’autres éléments, outre les dimensions, entrent en ligne de compte, comme la matière et le garnissage du traversin, mais aussi son épaisseur, sa fermeté et sa forme. Si la forme du traversin est un critère de choix indispensable, c’est parce qu’elle détermine le confort de couchage du dormeur. Les fabricants proposent en effet différents modèles pour couvrir les besoins exprimés par une clientèle de plus en plus exigeante. Rond, plat, pupitre ou à mémoire de forme, lequel choisir ?

CODE_HTML_IMAGE_1 Quelle forme de traversin choisir ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quelle forme de traversin choisir ?-2

Le traversin de forme ronde

Le traversin rond est le plus commun des traversins. Il prend en réalité la forme d’un cylindre et s’étend sur la longueur. Les modèles les plus longs sont en mesure de couvrir toute la largeur du lit. Ce type de traversin apporte un soutien complémentaire à celui de l’oreiller. Il s’avère très utile pour les personnes qui sont tenues de dormir la tête en hauteur pour libérer leurs voies respiratoires.

Le traversin rond a toutefois d’autres fonctions. On s’en sert aussi comme appui pour le dos, pendant la lecture par exemple, et ce, afin de prévenir les douleurs lombaires. Il est aussi très courant de l’utiliser comme support pour le pied. Les personnes souffrant du syndrome des jambes lourdes seront particulièrement intéressées par ce produit. S’il joue merveilleusement bien sa fonction de support, le traversin rond peut faire office d’oreiller. D’ailleurs, dans certaines régions du monde, notamment en Asie, l’usage du traversin dans le lit est totalement ancré dans les traditions. Sa forme de boudin évoque le lien familial.

Cependant, attention, cette forme de traversin de lit ou de canapé est destinée prioritairement aux personnes qui dorment sur le côté. L’épaisseur du traversin permet de compenser la largeur des épaules. Ainsi, les vertèbres cervicales du dormeur sont maintenues dans une position naturelle, ce qui l’aide à trouver rapidement le sommeil. Les personnes dormant sur le dos peuvent aussi utiliser ce type de traversin pour conserver la colonne vertébrale dans un alignement parfait au repos.

Le traversin de forme plate

La forme plate du traversin de lit ou de canapé est aussi très populaire. Il faut dire que le traversin plat remplit les mêmes fonctions que le traversin rond, c’est-à-dire qu’il sert de soutien au dos, en position assise. Il est aussi un parfait allié contre les jambes lourdes. La différence, c’est qu’il est plus petit, mais ce n’est pas un inconvénient en soi.

Au niveau de l’aspect, le traversin plat ressemble davantage à un oreiller. Ainsi, on le destine souvent aux mêmes usages. Il est donc très courant d’utiliser un traversin plat en guise d’oreiller. Le fait qu’il ne soit pas aussi épais représente même un certain avantage pour le dormeur. Ce dernier peut dormir dans n’importe quelle position, sans craindre pour son dos et ses vertèbres.

Par ailleurs, le traversin plat de forme rectangulaire est particulièrement recommandé aux personnes qui dorment sur le ventre. En effet, dans cette position, la colonne vertébrale est tenue d’être parfaitement alignée avec le reste du corps, afin que le dormeur ne soit pas exposé à divers maux, dont :

  • le torticolis ;
  • les inversions de la courbure cervicale ;
  • les hernies cervicales ;
  • l’arthrose ;
  • les torsions musculaires ;
  • les points de pression ;
  • les cervicalgies.

Si le traversin plat est adapté à cette position de sommeil, c’est parce qu’il n’est pas très épais. C’est l’unique accessoire qui accueille à la fois la base de la tête et le haut de la nuque. Ainsi, la courbure naturelle de la colonne cervicale est respectée, de même que le positionnement naturel de la colonne vertébrale. Ce n’est pas le cas avec un traversin épais.

Il en résulte que l’utilisation d’un traversin plat est aussi conseillée aux personnes qui souffrent de douleurs aux cervicales et au dos, car il apporte un soutien non négligeable au dormeur dans les zones indiquées, ce qui favorise l’endormissement et un sommeil réparateur.

Le traversin-pupitre

Le traversin-pupitre est un modèle de nouvelle génération. Plat sur le dessous et formant une sorte de pente, il prend l’aspect d’un carré ou d’un rectangle selon le fabricant. Sa forme particulière trapézoïdale n’enlève rien à ses fonctionnalités. Le traversin pupitre remplit des fonctions presque similaires aux autres formes de traversins. Il sert bien entendu de soutien pour le dos et le pied, et ce, pour une meilleure circulation sanguine.

Ce traversin offre par ailleurs un soutien complémentaire à celui de l’oreiller et est en mesure de se substituer totalement à lui. C’est d’ailleurs principalement ce à quoi le traversin pupitre est destiné. Il peut être utilisé en guise d’oreiller, quelle que soit la position de sommeil du dormeur (sur le dos, sur le ventre ou sur le côté). La polyvalence n’est pas le seul avantage du traversin pupitre. Ce dernier offre aussi un confort différencié entre la tête, le cou et les épaules.

En outre, si le traversin pupitre suscite autant l’intérêt des dormeurs, c’est parce qu’il a la réputation de réconforter les nuques fragiles. Du fait de la base inclinée du traversin, on peut en effet bien positionner la nuque au moment de se coucher. Une pression suffisante à ce niveau permet d’éviter les courbatures au réveil.

Le traversin à mémoire de forme

En réalité, le traversin à mémoire de forme n’est pas une autre forme de traversin. Il peut présenter un aspect rond, plat ou en pupitre. Ce qui différencie le traversin à mémoire de forme de tous ces modèles, c’est sa capacité à s’adapter à la forme du dormeur. C’est la mousse viscoélastique contenue dans le traversin qui lui confère son caractère extensible. Si cette matière est utilisée dans la fabrication des traversins de lit ou de canapé, c’est parce qu’elle leur donne un aspect moelleux, et apporte un soutien effectif, tout en douceur, à la partie du corps qui est ciblée.

Ainsi, le traversin à mémoire de forme épouse parfaitement la morphologie du dormeur, ce qui lui permet de maintenir une bonne posture dans le lit, et ce, pendant toute la nuit. Par ailleurs, le fait que ses muscles, son dos et son cou soient parfaitement détendus lui procure un certain bien-être. Le confort ressenti favorise l’endormissement. C’est sans doute pour cette raison que ce type de traversin de lit ou de canapé est recommandé aux personnes qui ont du mal à dormir. On peut aussi évoquer le fait que le traversin à mémoire de forme bénéficie généralement d’un traitement particulier pour éviter la prolifération d’acariens sur la housse.

Toutefois, ce n’est pas toujours une bonne idée de se procurer un traversin à mémoire de forme. En effet, la mousse viscoélastique est réputée pour ses propriétés thermoréactives, c’est-à-dire qu’elle retient la chaleur et évolue en fonction de la température ambiante. Le traversin peut alors provoquer des sueurs nocturnes chez certains dormeurs. Le phénomène est exacerbé chez les personnes qui transpirent beaucoup, mais également en période estivale. Dans ces conditions, le dormeur n’est pas confortable dans le lit, ce qui induit un sommeil moins satisfaisant.

Heureusement, la mousse à mémoire de forme n’est pas la seule matière qui est utilisée. Les fabricants sélectionnent un garnissage entre les matières naturelles (plumes, duvets d’oies, coton, laine, bambou, etc.) et les fibres synthétiques, à commencer par le polyester. Le type de garnissage renseigne généralement sur la qualité du traversin et influence son prix. Il faut tout de même savoir que les meilleurs traversins ne sont pas forcément les plus chers. C’est en effet l’usage que l’on souhaite en faire qui doit déterminer le modèle à choisir.

En définitive, la forme du traversin, comme sa taille, correspond à un usage spécifique. Ainsi, un choix judicieux s’impose pour bénéficier d’un confort optimal au quotidien. Le confort ressenti dans le lit implique également un bon niveau d’entretien du traversin. Il est donc recommandé aux dormeurs de choisir un modèle avec housse lavable en machine.

Nous vous recommandons ces autres pages :