guide-matelas-1C1 – Quelle est la différence entre un édredon et une couette ?

Couette et édredon : leurs principales différences

Dans une chambre, la couette et l’édredon sont deux accessoires de literie posés sur le lit. Parce que bien dormir est indispensable pour être en bonne santé, il est nécessaire de savoir faire la différence entre un édredon et une couette. Ainsi, il devient possible de déterminer leurs avantages et leurs points forts, afin de choisir celui qui correspond le mieux à ses besoins.

Alors, quels éléments différencient ces deux accessoires de literie ? Que faut-il savoir pour améliorer la qualité de son sommeil grâce à un édredon ou à une couette ? Les couettes et les édredons sont-ils complémentaires ? Découvrons toutes les réponses à ces questions.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quelle est la différence entre un édredon et une couette ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quelle est la différence entre un édredon et une couette ?-2

Couette et édredon : une différence de taille

Pour commencer, même si chacun de ces produits est disponible dans différentes tailles, les couettes et les édredons n’ont tout de même pas les mêmes dimensions.

La taille de l’édredon

L’édredon est un accessoire de literie posé sur le lit. Cela signifie qu’il est posé sur le plateau du matelas, car un édredon ne dépasse pas du lit. De plus, les édredons ne recouvrent pas la totalité du lit. Au contraire, les oreillers ou le traversin restent visibles lorsque l’édredon est en place.

La taille de l’édredon est proportionnelle au lit. Il existe donc un large choix d’édredons pour convenir à tous les types de lits :

  • un lit simple ;
  • un lit double ;
  • un lit queen ;
  • un lit king-size ;
  • etc.

La taille de la couette

La taille de la couette est bien différente de celle de l’édredon. Bien sûr, les couettes sont également disponibles dans plusieurs tailles pour correspondre aux différentes tailles de lits. Mais de façon plus générale, la couette couvre intégralement le plateau du matelas, ainsi que les coussins. De plus, elle présente une jolie retombée qui peut être personnalisée en fonction du modèle de couette choisie ou de la hauteur du sommier.

Cette première différence entre la couette et l’édredon met en évidence deux points :

  • du fait de ses dimensions, le poids de l’édredon est plus léger que celui de la couette ;
  • du fait de sa taille, la couette offre une plus grande surface pour se réchauffer.

En effet, par rapport à l’édredon, il est possible de dormir sous la couette toute la nuit. En se retournant sur le côté, sur le dos ou sur le ventre, la couette reste positionnée sur le lit. Les pieds et les bras restent au chaud, ce qui est un confort très appréciable au cours des froides nuits d’hiver.

De son côté, l’édredon ne peut pas rivaliser. Même si son garnissage est de très grande qualité et bien qu’il offre un gonflant incroyable, ses dimensions ne lui permettent pas de rester en place toute la nuit et d’offrir une protection chaleureuse tout au long de la nuit. Mais ce qui pourrait sembler être un inconvénient se transforme en véritable avantage, comme nous allons le voir avec la deuxième différence.

Les différentes utilisations de la couette et de l’édredon

La deuxième différence à noter entre une couette et un édredon concerne leur utilisation. En effet, les couettes et les édredons ne s’utilisent pas de la même manière.

Bien utiliser l’édredon sur son lit pour profiter de sa chaleur et de son moelleux

Ces deux accessoires de literie servent à procurer de la chaleur pendant la nuit. Cependant, en plein hiver, l’édredon ne s’utilise pas seul, principalement pour la raison que nous avons évoquée plus haut. Alors, pour éviter d’avoir un bras ou les orteils à l’air libre au milieu de la nuit, l’édredon est posé sur différents éléments, comme :

  • un drap de lit ;
  • une couette ;
  • une couverture.

En hiver, les édredons sont donc des compléments aux couettes et aux couvertures. Ils ajoutent un niveau de protection supplémentaire contre le froid, ainsi qu’une couche de moelleux et de douceur.

D’ailleurs, il faut savoir qu’à l’origine, l’édredon n’était pas positionné sur le lit. Au contraire, les édredons étaient situés sous le lit pour isoler le couchage du sol.

En dehors des froides nuits hivernales, à la fin de l’automne ou au début du printemps, il est possible d’utiliser un édredon seul. À ces moments-là de l’année, il ne fait pas ou plus suffisamment froid pour supporter une couette. L’édredon apparaît alors comme la solution idéale pour apporter un complément de chaleur dans la chambre.

L’utilisation de la couette et la qualité de son garnissage

Contrairement aux édredons, les couettes sont des accessoires de literie qui peuvent se suffire à eux-mêmes. Il est donc tout à fait possible de préparer un lit et de passer une belle nuit avec :

  • un drap de lit ;
  • une couette ;
  • une housse de couette.

Parce qu’elles sont parfois le seul élément du lit pouvant apporter de la chaleur, il est important de prêter attention à la qualité du garnissage. Car oui, tout comme l’édredon, la couette est composée d’un garnissage et d’une enveloppe, qui peuvent influencer la qualité du sommeil.

Ainsi, il est possible de faire le choix d’un garnissage avec des fibres naturelles, qui ne présentent aucun traitement chimique et aucun risque pour la santé. Voici un exemple des garnissages disponibles pour les couettes ou les édredons :

  • la fibre de cellulose, aussi appelée Tencel ou Lyocell ;
  • des plumes de canard ou d’oie, avec les plumettes et le duvet ;
  • de la laine ;
  • du coton ;
  • etc.

Les méthodes de fabrication des couettes et des édredons

Outre le rembourrage et le garnissage, les méthodes de fabrication permettent de différencier les couettes et les édredons. Grâce à cela, il est possible de choisir le meilleur accessoire de literie pour profiter d’un sommeil réparateur et rester en bonne santé.

Une différence visuelle dans la chambre

Tout d’abord, visuellement, il est facile de différencier une couette d’un édredon. L’édredon apparaît plus aérien et plus volumineux. Même si la couette présente un véritable gonflant, il est souvent légèrement moins important que celui de l’édredon.

Mais tous les édredons n’affichent pas cet impressionnant gonflant. En effet, il existe deux types d’édredons : 

  • l’édredon plumon ;
  • l’édredon piqué, aussi appelé édredon américain.

La particularité des deux modèles d’édredons

Le plumon est l’édredon type de nos grands-parents. Volumineux et aérien, il est un élément important de la décoration d’une chambre. Fabriqué avec des plumes ou du duvet de canard ou d’oie, l’édredon plumon permet de dormir au chaud pendant les froides nuits d’hiver.

L’édredon piqué présente des formes de losanges ou des carreaux bien caractéristiques. Son gonflant est moins important que le premier modèle, mais son effet décoratif est tout aussi intéressant. Ces deux modèles d’édredons peuvent être posés sur une couette en plumes de canard ou une couverture en laine.

Couette ou édredon : une question de housse

Notre dernière différence entre la couette et l’édredon concerne la housse. En effet, la couette a une housse et l’édredon n’en a pas. La housse de couette présente deux caractéristiques :

  • un entretien facile à la machine à laver ;
  • un accessoire de décoration de la chambre.

Dans une chambre d’enfant ou dans une chambre d’adulte, la housse de couette permet de changer facilement de décoration à petit prix. Les couettes se parent ainsi de couleurs et de motifs, afin de personnaliser un lit et une ambiance.

En résumé, les édredons et les couettes sont deux accessoires de literie pratiques et déco. Ils sont pratiques, car tous les deux répondent à des besoins particuliers. Ils sont déco et design, car ils donnent une âme à une chambre de par leur gonflant ou leurs couleurs.

Nous vous recommandons ces autres pages :