guide-matelas-1C3 – Quelle matière choisir pour son édredon ?

Quelle matière d’édredon choisir ?

Avec la couette, la couverture, la housse et le plaid, l’édredon fait partie des principaux accessoires de literie. Utilisé pour accroître le confort du couchage, il sert également d’élément de décoration. À ce titre, il doit avoir des caractéristiques qui garantissent autant le confort que l’effet esthétique recherché. Pour réunir ces deux qualités, il faut donc savoir quel édredon choisir. Différents critères y aident, à savoir la taille de l’accessoire et la matière de fabrication.

En l’occurrence, la matière est un paramètre primordial, car le confort assuré par l’édredon et son aspect en dépend. Il importe donc de choisir la matière de son édredon avec le plus grand soin. Découvrons comment s’y prendre et quelle matière choisir.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quelle matière choisir pour son édredon ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quelle matière choisir pour son édredon ?-2

Comment choisir la matière de son édredon ?

Entre les caractéristiques propres au matériau et les préférences et besoins de l’utilisateur, plusieurs critères peuvent aider à choisir la matière d’un édredon.

Les caractéristiques et les qualités de la matière

Pour choisir la matière de son édredon, il faut tenir compte des caractéristiques de celles-ci, à commencer par :

  • son aspect ;
  • son origine ;
  • sa longévité ;
  • ses qualités thermiques ;
  • sa douceur au contact de la peau ;
  • son entretien ;
  • etc.

La compatibilité de l’utilisateur avec la matière

Face aux risques d’allergies en cas de contact avec certaines matières ou d’inhalation des odeurs qui en émanent, il est important de veiller à ne pas s’exposer à une matière allergène, qu’elle soit naturelle, artificielle ou synthétique.

Les préférences

Les goûts et les préférences de l’utilisateur peuvent peser dans la balance en matière de choix d’une matière pour son édredon. S’ils restent subjectifs et non universels, ils peuvent tout de même aider à choisir la bonne matière, notamment du point de vue esthétique.

Quelles sont les différentes options ?

Un édredon se compose de deux parties, à savoir le garnissage et l’enveloppe. Le garnissage ou rembourrage est la partie principale de l’accessoire et désigne la matière principale utilisée pour le confectionner. Quant à l’enveloppe, elle est la partie qui recouvre le garnissage et forme la finition de l’édredon. Choisir une matière pour son édredon revient donc à choisir aussi bien le matériau de rembourrage que celui de l’enveloppe. À cet effet, diverses options sont possibles.

La matière du garnissage

Pour le rembourrage d’un édredon, on a le choix entre deux types de matières : les matières naturelles et les matières synthétiques.

La plume

Les plumes de canard ou d’oie sont des matières couramment utilisées dans l’industrie du textile et de la literie pour le rembourrage de toutes sortes d’accessoires, dont l’édredon. Dans le cas de la fabrication d’édredon, elles sont utilisées pour leurs grandes qualités en matière d’isolation thermique. Elles peuvent constituer la seule matière de rembourrage de l’édredon, tout comme elles peuvent être associées à d’autres matériaux, comme le duvet.

Toutefois, le confort assuré par l’accessoire dépend de la quantité de plumes utilisée. Ainsi, avec un rembourrage entièrement en plumes, on a droit à un édredon ferme et bien isolé. Néanmoins, il est conseillé d’opter pour un édredon composé à 30 % de plumes et à 70 % de duvet, pour avoir un accessoire léger, gonflant, souple et moelleux.

Le duvet

Plumage fin provenant du ventre des canards et des oies ou prélevé sous les ailes des oiseaux, le duvet est le matériau incontournable pour rembourrer un édredon. Souple, douillet, soyeux et beaucoup plus léger que les plumes, il dispose de grandes qualités isolantes. Il garantit donc un édredon chaud et moelleux en toutes saisons. 

En outre, il assure un meilleur gonflant à cet accessoire de literie. Pour profiter d’une meilleure qualité d’édredon, il faut donc opter pour un modèle composé d’au moins 70 % de duvet.

La mousse floconnée

La mousse floconnée est une matière synthétique fabriquée à base de copeaux de mousse de polyuréthane à haute résilience et de polyéther. Utilisée pour le rembourrage des couettes, des coussins de décoration et des oreillers, elle sert également au garnissage de l’édredon. Son rôle est de donner du gonflant et du moelleux à l’édredon.

La matière de l’enveloppe

L’enveloppe d’un édredon est réalisée à base de tissus fabriqués avec des matières naturelles, artificielles ou synthétiques.

L’enveloppe en coton

Le coton est l’un des meilleurs textiles en matière de confection de vêtements ou d’accessoires de literie. La fibre naturelle la plus répandue confère à l’accessoire un grand confort et un toucher doux et agréable. Couplé aux qualités thermiques du rembourrage, le tissu d’édredon en coton conserve particulièrement bien la chaleur.

Le tissu en coton a plusieurs variantes, selon la technique de tissage utilisée. On distingue ainsi les tissus en satin ou en velours, qui sont particulièrement soyeux et doux au contact. Quelques modèles tendance d’édredon sont enveloppés dans une housse fabriquée avec ce genre de tissu doux au toucher et esthétique.

L’enveloppe en lin

Les enveloppes d’édredon en lin sont obtenues à partir du lin, une matière végétale solide et cultivée dans les régions tempérées et proches de la mer. Elles ont de grandes qualités thermorégulatrices et confèrent à l’édredon une grande résistance. Par ailleurs, elles assurent une bonne respirabilité à l’accessoire et le protègent des bactéries. Toutefois, la housse en lin peut causer des démangeaisons au cours des premiers jours d’utilisation.

L’enveloppe en soie

Les housses d’édredon en soie sont obtenues à partir de la soie, une fibre protéique naturelle tissée par les vers à soie ou certaines araignées. Elles sont douces, souples, légères et sont très agréables au toucher. Leur composition en matière naturelle les rend pures et saines pour la peau, à moins que l’on ait une allergie vis-à-vis de la matière.

L’enveloppe en polyester

Le polyester est une fibre synthétique dotée d’une grande capacité d’absorption et d’isolation thermique. Les enveloppes d’édredon fabriquées dans ce matériau en empruntent toutes les caractéristiques. De plus, elles sont faciles à entretenir. Cependant, elles sont moins confortables, moins agréables au toucher et sur la peau, et beaucoup moins résistantes et durables que les enveloppes en matières naturelles.

L’enveloppe en bambou

L’enveloppe en bambou est fabriquée à partir de fibre de bambou. Avec cette matière synthétique, le tissu d’édredon est absorbant, hypoallergénique et antibactérien. Ce type d’enveloppe est conseillé aux personnes à la peau sensible ou qui souffrent d’allergies.

L’enveloppe en flanelle

La flanelle issue du travail du coton ou de la laine est une matière douce et duveteuse. Avec une enveloppe en flanelle, l’édredon est doux au toucher et conserve mieux la chaleur.

Quelle matière choisir en définitive ?

Entre les matières naturelles, confortables, saines et dotées de grandes propriétés thermiques, et les matières artificielles ou synthétiques, aux qualités et caractéristiques tout aussi intéressantes, le choix peut être embarrassant. Néanmoins, de toutes ces options, celle des matériaux naturels est la meilleure. En effet, avec un édredon en matières naturelles, tant au niveau du rembourrage que de l’enveloppe, on est assuré de profiter d’un plus haut niveau de confort, tout en ayant un bon effet esthétique et décoratif. De surcroît, on est assuré de profiter d’un édredon résistant et doté d’une longévité pouvant dépasser les quinze années d’utilisation.

Cependant, pour miser sur les édredons en matières naturelles, il faut être prêt à mettre le prix, car ces modèles sont généralement les plus coûteux. Ils restent tout de même les meilleures options du point de vue du rapport qualité-prix et de la sécurité d’usage.

Quant aux édredons rembourrés en matières synthétiques, ils sont appréciés pour leurs qualités antibactériennes et hypoallergéniques, bien supérieures à celles des matières naturelles, mais aussi pour leur facilité d’entretien.

Nous vous recommandons ces autres pages :