SC-optimisation-logistique-1251 – Plan de transport et rotation : comment les adapter pour l’optimisation logistique ?

Comment adapter son plan de transport et de rotation pour l’optimisation logistique ?

Dans le monde des entreprises du secteur logistique et de la Supply Chain, la notion de plan de transport désigne l’acheminement de marchandises et de produits d’un point A à un point B, en utilisant au mieux les ressources humaines, techniques et matérielles à la disposition de l’entreprise.

Ces flux de marchandises concernent l’approvisionnement en matières premières pour assurer la continuité des activités de production, mais aussi la collecte et le déplacement de ressources d’un entrepôt à un autre, sans oublier la livraison de biens et de produits finis aux clients.

Dans un secteur particulièrement concurrentiel, il est donc légitime et naturel de rechercher les solutions de transport au service de l’optimisation logistique, pour adapter et valoriser les ressources disponibles, mais également pour réduire les coûts de transport et optimiser les rotations pour en retirer des avantages concurrentiels.

Nous vous proposons donc un tour d’horizon des méthodes et techniques d’optimisation logistique appliquées au transport de marchandises.

CODE_HTML_IMAGE_1 Plan de transport et rotation : comment les adapter pour l'optimisation logistique ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Plan de transport et rotation : comment les adapter pour l'optimisation logistique ?-2

Qu’est-ce qu’un plan de transport ?

Un plan de transport et de rotation d’une flotte de véhicules définit le réseau mis en place par une entreprise pour établir des connexions entre différentes plateformes et différents lieux de livraison des marchandises.

La gestion de ce plan de transport se fait en organisant tous les aspects matériels et humains à disposition, des horaires de départ et d’arrivée des véhicules à leur trajet précis, en passant par la prise en compte des réglementations applicables au domaine du transport (autorisations et limitations de circulation, temps de conduite, conditions météorologiques ou géographiques).

Contrairement à ce qui était le cas il y a encore une vingtaine d’années, la gestion d’un plan de transport est devenue un véritable casse-tête et un enjeu commercial de premier plan. En effet, l’essor considérable du commerce en ligne, les exigences de rapidité des clients et la multiplication des modes de transport, des entrepôts et des plateformes de transbordement ou de distribution ont complexifié la notion même de flux de marchandises.

Pour optimiser tous les déplacements de produits et de biens, il est désormais indispensable de recourir à de puissants outils informatiques, seuls capables d’intégrer et d’analyser toutes les informations nécessaires pour anticiper et décider du moyen d’acheminer un produit au bon endroit, dans le délai annoncé et au meilleur coût. Le logiciel type dédié à la gestion et l’optimisation d’un plan de transport est un TMS (Transport Management System). Un tel système de gestion et d’automatisation permet de prendre en compte toutes les contraintes (habituelles ou ponctuelles) et tous les flux informationnels pour optimiser les chargements de commandes, les livraisons et les retours de véhicules.

Les bénéfices et les avantages apportés par un plan de transport et de rotation optimisé sont les suivants :

  • la réduction des coûts de transport ;
  • l’amélioration de la flexibilité et de la productivité grâce à l’automatisation des calculs et des prévisions en temps réel ;
  • la limitation des risques d’erreurs humaines et d’incompréhension par l’intermédiaire d’un logiciel unique à tous les services ;
  • l’optimisation de l’utilisation de la flotte de véhicules et des moyens matériels en entrepôt de stockage ;
  • l’uniformisation d’un système de données et de décisions facilitant le travail des logisticiens et des dispatcheurs de tournées ;
  • l’amélioration de la satisfaction des clients avec les avantages concurrentiels et financiers qui en découlent.

La bonne gestion d’un plan de transport

Les entreprises logistiques de transport ont des activités et des opérations qui touchent à de nombreux aspects de la vie économique. De fait, l’organisation et l’optimisation d’un plan de transport doivent également concerner ces différents éléments.

En effet, l’environnement du secteur du transport regroupe les ressources propres à chaque entreprise, qu’elles soient humaines ou matérielles (collaborateurs et véhicules disponibles), les contraintes externes (législation, impératifs horaires pour accéder à certaines zones de livraison) et les contingences économiques liées aux kilomètres parcourus (coût des carburants, frais de péage ou de dédouanement).

La gestion du plan de transport englobe donc des éléments économiques, environnementaux et commerciaux, avec en toile de fond la mise en place d’une stratégie permettant d’offrir à ses clients un service de qualité au meilleur coût possible. 

Financièrement parlant, une entreprise de transport trouve dans l’optimisation logistique de multiples sources de réduction des coûts, à commencer par la gestion la plus profitable de la flotte de véhicules. Grâce à l’utilisation d’un logiciel TMS, il est possible d’analyser et d’interpréter les coûts de chaque déplacement et d’en déduire la façon de limiter le nombre de kilomètres parcourus, le temps passé sur une plateforme de chargement de stock, de transbordement ou de livraison. Il est également plus simple d’estimer ses besoins à un instant donné, ce qui peut, par exemple, donner des indications précises sur la nécessité ou non de louer des véhicules supplémentaires. Il en est de même pour l’organisation des retours des véhicules, qui peut être mise à profit pour charger de nouvelles marchandises et commandes, grâce à des entrepôts et des stocks positionnés à des endroits stratégiques.

Le fait de réduire la consommation de carburant se traduit par une baisse des émissions de CO2 et de particules fines, ce qui peut être mis en avant auprès des clients, des partenaires ou des prestataires de l’entreprise pour en retirer des avantages et une image de marque positive. De plus, un service de transport fiable, mais toujours flexible quand le besoin s’en fait sentir, facilite la gestion des stocks des partenaires, de chaque client et de l’ensemble de la Supply Chain.

Enfin, le fait d’optimiser un schéma directeur de transport est un véritable atout concernant la maîtrise des risques liés au transport de marchandises spécifiques pouvant être endommagées en cas traitement inapproprié.

Transport et massification

De plus en plus de plans de transport sont orientés vers la méthode de massification logistique, dont la définition est la suivante : utiliser une plateforme régionale pour augmenter le volume de chargement de produits en provenance de toutes origines.

La principale contrainte à ce processus de massification des volumes transportés est l’obligation de disposer d’un entrepôt ou d’une plateforme dont l’emplacement est idéalement situé, de façon à limiter les allers et retours.

Pour ce qui est des objectifs et des bénéfices attendus, ils sont essentiellement liés à la diminution des coûts et des temps de manutention et à l’augmentation du taux de remplissage des véhicules.

Côté commercial, le processus de massification se traduit généralement par une amélioration de la performance et du niveau de qualité de service, car moins de manutention équivaut à moins de risques d’endommagement des produits transportés.

Nous vous recommandons ces autres pages :