SC-optimisation-logistique-132 – Comment l’automatisation peut-elle aider l’optimisation logistique ?

L’automatisation au service de l’optimisation logistique

Un entrepôt logistique mal optimisé peut coûter très cher à l’entreprise. Bien gérer ses stocks de marchandises et maîtriser ses flux est vital pour fournir un service de qualité au client, pour préserver les salariés et ne pas dépenser trop d’argent.

Les défis de productivité sont toutefois de plus en plus importants aujourd’hui. Il devient difficile de tenir la cadence et d’éviter les erreurs sans avoir recours à des aides précieuses. Les nouvelles technologies au service de l’optimisation logistique deviennent alors indispensables.

Parmi ces nouvelles technologies, l’automatisation est de plus en plus employée en entrepôt. Mais alors en quoi l’automatisation peut-elle permettre d’optimiser sa logistique ? Pourquoi est-elle avantageuse et comment peut-elle être mise en place ?

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment l'automatisation peut-elle aider l'optimisation logistique ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment l'automatisation peut-elle aider l'optimisation logistique ?-2

Quels sont les avantages de l’automatisation pour l’optimisation logistique ?

Un entrepôt automatisé ou semi-automatisé permet de bénéficier de nombreux avantages. Chef d’entreprise, salariés, clients : tous les partis sont gagnants et peuvent profiter des atouts de l’automatisation pour l’optimisation logistique.

L’optimisation de la productivité

Toutes les entreprises cherchent aujourd’hui à accroître leur productivité pour fournir de meilleurs services tout en maximisant son chiffre d’affaires. Pour améliorer la productivité en entrepôt logistique, l’automatisation apporte alors des solutions très efficaces.

Les nouvelles technologies et tout particulièrement l’Internet des objets (IoT) ou bien encore l’intelligence artificielle permettent d’atteindre des objectifs plus importants jusqu’alors inatteignables. L’entreprise peut alors relever des défis plus ambitieux et améliorer sa croissance économique. 

L’objectif principal de l’automatisation des entrepôts logistiques est donc de toujours produire plus et mieux tout en évitant les erreurs et les risques. En automatisant la préparation de commandes, l’entreprise peut notamment expédier plus rapidement ses colis et respecte alors ses délais de livraison. Palettisation, picking, expédition : toutes les étapes de la chaîne logistique peuvent être améliorées grâce aux automates et aux robots.

De meilleures conditions de travail en entrepôt

Il y a encore quelques années, les préparateurs de commandes et autres acteurs intervenant sur la chaîne logistique pouvaient craindre que l’automatisation et les robots viennent les remplacer et leur retirer leur travail. Aujourd’hui, il est clair que l’automatisation est accueillie plus positivement puisqu’elle permet de déléguer des tâches difficiles et contraignantes pour faciliter le travail du préparateur et améliorer ses conditions de travail.

Les tâches répétitives peuvent être automatisées afin de donner plus de sens et plus d’attrait dans le travail des salariés. Ces derniers pourront alors se concentrer sur d’autres tâches à plus fortes valeurs ajoutées et devenir plus performants grâce à la motivation et à la reconnaissance de son travail. 

Améliorer les conditions de travail des salariés est donc avantageux pour les salariés eux-mêmes, mais aussi pour les managers et chefs d’entreprises qui disposent de collaborateurs plus heureux et plus inventifs. Améliorer les conditions de travail grâce à l’automatisation permet aussi de réduire les arrêts maladie et les accidents de travail.

Moins de dépenses pour une meilleure maîtrise des coûts de production

Afin de rester compétitives, les entreprises doivent redoubler d’inventivité pour se plier à leurs contraintes budgétaires. Si l’automatisation représente un investissement conséquent, il est important de prendre en compte les économies qu’un entrepôt automatisé peut générer.

L’automatisation des opérations permet en effet une réduction considérable des coûts. Qu’elle soit appliquée à la préparation de commandes, aux flux des marchandises ou bien encore l’expédition des commandes, l’automatisation permet d’optimiser sa logistique et donc de limiter les différentes dépenses générées par l’activité logistique.

Une meilleure qualité de service pour des clients plus satisfaits

L’automatisation de l’entrepôt logistique apporte de nombreux autres avantages :

  • optimisation des volumes de stockage ;
  • meilleur contrôle des marchandises ;
  • meilleure maîtrise des stocks.

Au final, c’est l’entièreté des services fournis par l’entreprise qui gagne en qualité. Le client final peut donc profiter d’une meilleure expérience d’achat. La satisfaction client est un élément primordial pour la pérennité de toute entreprise. En améliorant la qualité de ses services, l’entreprise peut aussi améliorer sa fidélisation client ou bien encore son image de marque puisque le client pourra être amené à recommander ses services à ses proches ou bien sur les réseaux sociaux.

Les solutions d’automatisation au service de l’optimisation logistique

Il existe plusieurs catégories d’automatisation en logistique, des plus simples aux plus complexes.

Les différents degrés d’automatisation de l’entrepôt logistique

Ainsi, outre l’automatisation de base des entrepôts logistiques (convoyeur, carrousel), il est possible d’opter pour une automatisation plus sophistiquée à l’aide de logiciels, de la robotique ou encore de l’analyse des données.

L’automatisation du système d’entrepôt logistique permet notamment de passer en revue toutes les commandes devant être effectuées en une journée afin de mutualiser les tâches, de réduire les déplacements et donc de réduire aussi le temps de préparation de commandes. 

L’automatisation mécanisée permet quant à elle de mettre en place des équipements robotiques capables de remplir certaines activités normalement remplies par les salariés. La robotique d’entrepôt mécanisée peut également être couplée à d’autres systèmes d’automatisation pour fournir une automatisation plus avancée.

L’automatisation de la préparation de commandes

Au sein de l’entrepôt, la préparation de commandes est l’étape la plus longue et la plus coûteuse de la chaîne logistique. Les erreurs sont également courantes. 

Grâce à l’automatisation, il est possible d’inverser l’étape du picking. L’homme ne va plus chercher le produit, mais c’est le produit qui vient à lui. Les marchandises sont alors directement acheminées jusqu’aux postes de picking.

Pour coordonner l’ensemble des opérations, l’entrepôt automatisé dispose d’un système de gestion d’entrepôt (WMS). De nombreuses méthodes peuvent alors être employées en fonction des besoins de l’entreprise :

  • le pick-to-light ;
  • le voice picking ;
  • les robots pick and place.

L’automatisation des flux de marchandises

Les flux de marchandises peuvent également être automatisés. C’est d’ailleurs généralement ce type de solutions qui est employé dans les entrepôts logistiques pour faire un premier pas vers l’automatisation.

Ainsi, il est possible d’utiliser des convoyeurs automatisés ayant la capacité de déplacer de gros volumes de marchandises sans interruption vers les zones de stockage, les zones de production ou encore les zones tampons. L’utilisation de ce type de solutions permet de réduire considérablement les temps de chargement et de déchargements des produits.

Les équipements de manutention traditionnellement utilisés en entrepôt logistique tels que les chariots élévateurs et les gerbeurs peuvent également être remplacés par des systèmes de transport automatiques comme les transstockeurs pour palettes ou les transstockeurs pour bacs afin d’augmenter la productivité.

L’automatisation de l’expédition des commandes

Enfin, l’expédition des commandes est également une étape dans la chaîne logistique qui peut être optimisée grâce à l’automatisation. Pour y parvenir, les zones de stockages ainsi que le quai de chargement de l’entrepôt doivent être équipés de systèmes de transport automatique.

Ainsi, des convoyeurs et des trieurs peuvent classer les marchandises par transporteur pour gagner du temps. Un logiciel WMS est également efficace pour maîtriser l’automatisation de l’expédition des commandes.

Il est enfin également possible d’envisager de modifier les quais de chargement pour installer un système de chargement et de déchargement automatique de camions (convoyeurs, tables élévatrices, etc.). L’introduction des palettes et des autres charges dans le camion est alors beaucoup plus simple et rapide. Ce type d’installation est particulièrement recommandé aux entreprises possédant un volume d’expédition élevé.

Nous vous recommandons ces autres pages :