renovation-energetique-1141 – Pourquoi faire une rénovation de toiture pour une meilleure performance énergétique ?

Pourquoi rénover son toit quand on souhaite obtenir de meilleures performances énergétiques ?

Dans les logements neufs comme anciens, la législation et les initiatives individuelles tendent à favoriser des matériaux plus responsables, des bâtiments mieux isolés, des systèmes de chauffage plus performants, etc. Cela permet en effet de minimiser l’impact environnemental de l’habitat, mais aussi de faire des économies d’énergie, et donc de réduire le montant des factures.

Toutefois, on ne sait pas toujours quels sont les travaux de rénovation énergétique en matière d’isolation qui sont à réaliser en priorité. La toiture, parfois négligée, en fait sans aucun doute partie. En voici les raisons et les bénéfices thermiques que l’on peut espérer d’un tel projet de rénovation.

CODE_HTML_IMAGE_1 Pourquoi faire une rénovation de toiture pour une meilleure performance énergétique ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Pourquoi faire une rénovation de toiture pour une meilleure performance énergétique ?-2

Réduire les déperditions d’une toiture mal isolée

Lorsque l’on pense projet de rénovation énergétique, on se dit souvent qu’il faut refaire l’isolation des murs (par l’intérieur ou par l’extérieur) et changer les menuiseries. Cela est vrai, mais en réalité, c’est surtout au niveau de la toiture qu’il faut agir. En effet, dans la plupart des maisons, le toit représente entre 20 et 30 % des déperditions thermiques.

Pourquoi une telle perte de chaleur ? D’abord parce que l’air chaud a tendance à monter vers le toit, mais aussi parce que la toiture est exposée au vent, au froid et au chaud, et parce qu’elle représente une surface importante entre l’intérieur et l’extérieur du logement. Et si le toit est mal isolé, la chaleur va s’échapper et le froid va pouvoir entrer. Et le fait est qu’il n’est pas rare de voir des toitures avec une mauvaise isolation, car de nombreux critères entrent en jeu :

  • l’isolation du plancher qui fait office de dernier plafond de la maison ;
  • l’isolation des sous-pentes (où l’on pose notamment de l’isolant lorsqu’il s’agit de réhabiliter des combles habitables) ;
  • la couverture du toit du bâtiment, qui peut souffrir de fuites, par exemple lorsque les tuiles ne sont pas correctement installées ou si elles ont bougé ou sont en mauvais état à cause d’intempéries.

Pour un meilleur confort thermique, le toit représente donc l’un des postes de travaux prioritaires. Avec une isolation de qualité, les besoins sont réduits tout au long de l’année : moins de ventilation, voire de climatisation, en été, et moins de chauffage en hiver. Ainsi, même les propriétaires qui disposent de systèmes peu gourmands en énergie verront leur facture baisser.

Installer des panneaux photovoltaïques ou solaires

Celles et ceux qui veulent réduire leur consommation d’énergie polluante et faire des économies sur le moyen et le long terme peuvent se tourner vers les énergies renouvelables pour leur logement. Grâce à l’évolution des technologies, elles sont de plus en plus performantes et permettent parfois de vivre en totale autonomie. Cela peut être le cas avec les panneaux photovoltaïques ou les panneaux solaires, que l’on installe sur le toit. Avant d’en dire plus, il est important de clarifier ce que sont ces deux systèmes de production d’énergie :

  • les panneaux solaires utilisent le rayonnement du soleil pour produire de la chaleur, qui permettra ainsi de bénéficier d’eau chaude sanitaire dans le logement, et éventuellement d’eau chaude pour alimenter les radiateurs ;
  • les panneaux photovoltaïques transforment les rayons du soleil en électricité, sans émettre de CO2, et permettent d’alimenter l’ensemble de la maison en énergie électrique.

L’installation de l’un ou l’autre de ces types de panneaux requiert des travaux au niveau de la toiture. La solution la plus simple ne nécessite pas une réelle rénovation, car il s’agit de poser les panneaux par-dessus le toit existant. Néanmoins, pour que les panneaux soient plus discrets, on préfère généralement les intégrer à la toiture. Il faut alors enlever des tuiles, installer le système de liaison et de pose, mettre en place le film qui assure l’étanchéité, puis poser les panneaux. 
Cette énergie renouvelable peut alimenter toute une habitation en eau chaude ou en électricité, grâce à des travaux qui ne durent que quelques jours. À condition bien sûr de disposer d’une bonne orientation et d’une bonne inclinaison de la toiture, d’avoir suffisamment de panneaux par rapport à la surface habitable et que le taux d’ensoleillement à la journée et à l’année soit suffisant.

Anticiper les futures réglementations énergétiques et donner de la valeur au bien

En France, plusieurs échéances ont été établies dans la réglementation au sujet de la performance énergétique des logements. À l’horizon 2034, l’État espère ainsi que tous les logements auront une classe énergétique comprise entre A et D, sans quoi ils ne pourront pas être qualifiés de « décents ». D’autres contraintes s’appliquent également peu à peu aux logements avec de mauvaises performances énergétiques, comme l’impossibilité d’augmenter le loyer, l’obligation de mentionner le non-respect de la conformité de classe énergétique lors de la mise en location ou de la vente du bien, etc.

Tout cela est donc en faveur de travaux de rénovation énergétique. Mieux isoler la toiture fait sans aucun doute partie des solutions pour atteindre les niveaux réglementaires qui seront imposés au fil des années à venir. De plus, cela peut être un réel atout lors de la vente d’une maison, car les travaux de toiture effraient parfois les acheteurs : s’ils ont déjà été effectués, et qu’ils permettent en plus une amélioration du confort thermique, c’est alors une opération gagnant-gagnant.

Bénéficier d’aides financières à la rénovation énergétique de la toiture

Si l’amélioration de l’isolation de la toiture permet sans conteste de faire des économies d’énergie et d’argent, certains ménages sont réfractaires à cause du coût des travaux. Pourtant, il faut savoir que ce type de rénovation est éligible à plusieurs aides :

  • MaPrimeRénov, avec des bonifications lorsque les travaux permettent de sortir de la classe énergétique F ou G ou de passer dans la catégorie « bâtiment basse consommation » ;
  • MaPrimeRénov Sérénité, pour les ménages aux ressources modestes et très modestes, qui peuvent bénéficier à la fois d’un accompagnement et d’une aide financière pour une rénovation de toiture ;
  • l’éco-prêt à taux zéro, pour financer l’isolation thermique de la toiture sans intérêt, pour un montant allant jusqu’à 15 000 euros ;
  • la prime Coup de pouce isolation, accessible à tous les ménages, notamment pour l’isolation des combles et des toitures ;
  • un prix avec TVA réduite à 5,5 %, applicable pour l’achat d’isolant thermique, la mise en place de panneaux photovoltaïques, etc.

Bien entendu, ces aides sont soumises à conditions. Le plus souvent, il est nécessaire de passer par une entreprise certifiée RGE pour la réalisation des travaux. Dans certains cas, il faut aussi que l’habitation soit une résidence principale et/ou qu’elle soit achevée depuis plus de 2 ans.
Quoi qu’il en soit, en France, tous les ménages peuvent espérer se faire aider d’une manière ou d’une autre dans leur projet de rénovation énergétique de toiture. Cela permet de réduire ou d’étaler le paiement des travaux, sans compter les économies qui seront réalisées au fil des mois et des années grâce à une toiture avec une isolation de qualité.

Nous vous recommandons ces autres pages :