renovation-energetique-116 – Quels sont les travaux de rénovation énergétique en matière de menuiserie ?

Rénovation énergétique : quels travaux en matière de menuiserie ?

Une isolation performante des murs, du sol ou de la toiture de sa maison s’avère inutile si le logement dispose de ponts thermiques permettant à l’air extérieur d’entrer ou au chauffage de s’échapper. Ces ponts thermiques sont souvent présents au niveau des menuiseries et ces dernières s’avèrent donc être un poste de travaux importants dans le cadre d’une rénovation énergétique

Fenêtre, porte d’entrée, portes intérieures, porte de garage ou encore baies vitrées : toutes les ouvertures de la maison peuvent être concernées.

Zoom sur les travaux en matière de menuiserie dans le cadre d’une rénovation énergétique.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quels sont les travaux de rénovation énergétique en matière de menuiserie ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quels sont les travaux de rénovation énergétique en matière de menuiserie ?-2

Pourquoi rénover les menuiseries de son logement ?

Pourquoi remplacer des fenêtres dans le cadre d’une rénovation énergétique ? Tout simplement parce que 10 % des déperditions thermiques d’une maison peuvent provenir d’une seule fenêtre mal isolée. Les fenêtres ne sont d’ailleurs pas les seules responsables et parfois l’intégralité de la menuiserie nécessite d’être changée. 

En rénovant les menuiseries de l’habitat, il est possible d’améliorer l’isolation thermique ainsi que l’isolation acoustique pour un meilleur confort de vie d’une part et de belles économies sur les factures d’énergie d’autre part. La rénovation énergétique des menuiseries représente ainsi un investissement très intéressant pour réduire le coût du chauffage sur le long terme.

C’est très souvent l’ancienneté des ouvertures qui poussent les propriétaires à rénover leurs menuiseries. Ce choix est judicieux lorsque l’on sait que 15 à 30 % des déperditions thermiques sont causées par le vieillissement des ouvertures. Une fenêtre difficile à ouvrir ou à fermer ? De la condensation sur le vitrage ou des moisissures visibles sur les cadrans de porte ? Il est temps de changer les menuiseries de la maison. Pour s’en assurer, il est également possible d’effectuer un diagnostic de performance énergétique du logement pour repérer les éléments nécessitant une rénovation.

Quelles rénovations de menuiserie effectuer ?

La rénovation énergétique des menuiseries peut concerner le remplacement :

  • des fenêtres ;
  • des baies vitrées et portes-fenêtres ;
  • des blocs porte intérieurs et extérieurs ;
  • de la porte de garage.

La rénovation énergétique des fenêtres

Une rénovation énergétique des fenêtres doit miser une bonne isolation thermique et phonique et se détermine principalement grâce à la qualité du vitrage.

Double vitrage ou triple vitrage : que choisir pour une rénovation énergétique ? Comme son nom l’indique, le double vitrage est composé de deux verres de 4 mm qui emprisonnent une lame d’air de 12 ou de 16 mm. Cette lame d’air permet alors de diminuer la condensation, l’effet de paroi froide et ainsi les déperditions thermiques.

Bon à savoir : le double vitrage peut aussi posséder une isolation renforcée. Dans ce cas, les deux verres traités « faible émissivité » emprisonnent une lame de gaz Argon.

Pour une meilleure efficacité thermique, il est également possible d’opter pour du triple vitrage composé de trois couches de verre.

La rénovation des baies vitrées et portes-fenêtres

Baie vitrée ou porte-fenêtre : que choisir pour une rénovation énergétique ? Dans tous les cas, ces grandes fenêtres permettent d’apporter un maximum de luminosité dans les pièces de vie. Mais là aussi, il est important de bien choisir ses ouvertures pour limiter les déperditions thermiques et assurer un bon confort acoustique.

En choisissant de grandes portes ou de grandes fenêtres vitrées, il est possible d’optimiser l’exposition de l’habitat au soleil et de contribuer à la diminution des besoins en chauffage et en électricité. Cela est d’autant plus vrai si l’ouverture est exposée au sud.

La rénovation énergétique des blocs porte intérieurs et extérieurs

La rénovation énergétique des menuiseries ne concerne pas uniquement les vitrages, mais aussi les portes et en premier lieu, la porte d’entrée. Lorsque cette dernière commence à se détériorer (traces d’usure, fissures, joint défectueux, etc.), il est temps d’envisager un remplacement pour éviter la perte de chaleur. En choisissant une porte d’entrée composée de matériaux isolants, les propriétaires peuvent aussi en profiter pour améliorer la sécurité de leur logement en choisissant une porte d’entrée dotée d’un système antieffraction.

Si le remplacement des blocs portes à l’intérieur de la maison s’avère moins utile dans le cadre d’une rénovation énergétique, il peut toutefois être judicieux de changer certaines portes offrant à des pièces moins bien isolées que d’autres. C’est aussi l’occasion de changer de changer la décoration.

La rénovation énergétique des portes de garage

Il est enfin également possible d’opter pour un remplacement de la porte de garage afin d’effectuer des travaux de rénovation énergétique.

Une porte de garage qui fonctionne mal nécessite tout d’abord d’être changée pour une question de sécurité. Mais pour éviter de faire entrer trop de froid à l’intérieur de la maison, il est également nécessaire de choisir une porte de garage dotée d’une bonne isolation surtout si le garage est attenant à l’habitation.

Quel matériau choisir pour la rénovation énergétique des menuiseries ?

Quel matériau de menuiserie choisir pour une rénovation énergétique ? Voilà une question très importante pour réussir ses travaux et obtenir les meilleures performances possibles. Si la qualité du vitrage est un critère important dans le choix des fenêtres, baies vitrées et portes-fenêtres, le choix des matériaux pour les cadrans et les autres éléments de menuiseries est également primordial.

Les trois principaux matériaux pour la menuiserie sont :

  • le bois ;
  • l’aluminium ;
  • le PVC.

Il est également courant de retrouver des menuiseries composées de matériaux mixtes bois alu PVC pour allier les performances thermiques et les attentes esthétiques.

Choisir des menuiseries en bois 

Le bois est le matériau traditionnellement utilisé pour les menuiseries. Il présente des qualités d’isolant thermique et phonique, mais est bien souvent choisi pour son esthétisme. Le bois peut en effet trouver sa place dans tous les styles architecturaux, ce qui en fait un matériau largement apprécié.

Le bois en menuiserie est disponible dans toutes les gammes de prix en fonction de l’essence choisie. Attention : certaines essences de bois nécessitent des traitements et un entretien régulier.

Choisir des menuiseries en aluminium

Les menuiseries en aluminium ont l’avantage d’être de faible épaisseur et peuvent alors être très facilement intégrées aux façades. L’aluminium est un matériau très rigide qui permet de réaliser des fenêtres de grand format. Il est donc tout indiqué pour les portes-fenêtres et les baies vitrées.

L’aluminium possède toutefois une mauvaise capacité d’isolation à cause d’une conductivité thermique élevée. Toutefois, l’aluminium est aujourd’hui équipé d’un système de rupture de pont thermique qui permet de profiter de bonnes performances énergétiques.

Choisir des menuiseries en PVC

Enfin, il est possible d’opter pour des menuiseries en PVC (polychlorure de vinyle). Ce matériau est très apprécié, car il offre le meilleur rapport qualité-prix.

Léger, le PVC reste toutefois stable et inerte grâce aux améliorations effectuées par les fabricants. Grâce à son poids, le PVC facilite la pose des menuiseries. Le PVC possède également l’avantage d’être facile à entretenir.

Le seul point noir du PVC est le suivant : il est un matériau peu écologique. Il ne conviendra donc pas aux propriétaires soucieux d’effectuer une rénovation énergétique pour réduire leur impact environnemental.

Nous vous recommandons ces autres pages :