renovation-energetique-122 – Quels sont les avantages de devenir artisan RGE ?

Les avantages à devenir artisan RGE

Sur le marché du bâtiment et de la transition énergétique, de nombreuses entreprises tentent de gagner en visibilité et d’être reconnues comme des expertes dans leur domaine. Il faut dire que ce secteur exige de sérieuses qualifications et que certains artisans ne sont pas toujours honnêtes quant à leurs compétences. Heureusement, pour sortir du lot et valoriser son expertise, il est aujourd’hui possible pour un professionnel de bénéficier du label RGE “Reconnu Garant de l’Environnement”. Toutefois, comme pour n’importe quel autre label qualité mis en place par le gouvernement, les démarches peuvent être lourdes et coûteuses.

Alors, y a-t-il réellement des avantages à devenir artisan RGE ? On fait le point.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quels sont les avantages de devenir artisan RGE ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quels sont les avantages de devenir artisan RGE ?-2

Les intérêts du label RGE pour une entreprise de plomberie

Pour obtenir plus de chantiers et travailler sur des projets auxquels elle n’aurait pas nécessairement accédé, une entreprise de plomberie doit sortir du lot et se démarquer de la concurrence.

L’enjeu du label RGE pour une entreprise de plomberie

Dans cette optique, elle peut se différencier des autres en se spécialisant dans le secteur des travaux de rénovation énergétique. Ce choix est d’autant plus judicieux que les préoccupations écologiques et environnementales rejoignent la réglementation en vigueur, notamment depuis la mise en place de la RE 2020 le 1er janvier 2022.

À cette occasion, une entreprise de plomberie peut saisir l’opportunité d’une certification au label RGE, une étiquette qualité plébiscitée par l’État. En effet, la plupart des aides financières, à commencer par la très populaire MaPrimeRénov’, sont soumises au choix d’une entreprise possédant le label RGE. Pour les Français désireux d’obtenir un coup de pouce financier, se tourner vers un artisan RGE est donc devenu une nécessité.

Les points clés du label RGE dans le secteur de la plomberie

Malgré le coût du label RGE, qui avoisine les 1200 € par an, les intérêts restent nombreux pour une entreprise qui évolue dans un secteur concurrentiel comme celui de la plomberie.

D’une part, comme nous venons de l’évoquer ci-dessus, cette certification apporte de la visibilité vis-à-vis des concurrents. Par exemple, elle permet à l’artisan d’être soutenu par l’État, en étant référencé sur les sites officiels qui recensent les professionnels de la transition énergétique dans le bâtiment.

De plus, étant soumis au choix d’un professionnel labellisé RGE, les clients se dirigeront plus facilement vers l’entreprise certifiée, puisque le recours à cette dernière leur permettra de bénéficier de toutes les aides financières relatives aux travaux de performance énergétique. MaPrimeRénov’, éco-prêt à taux zéro, prime énergie, etc., l’État et les collectivités récompensent le choix des entreprises RGE.

En d’autres termes, choisir de devenir artisan plombier RGE, c’est assurer le bon développement de son activité.

Les avantages à devenir chauffagiste RGE

Même si la certification RGE impose quelques contraintes à un artisan, les avantages qu’elle procure sont indéniables, surtout pour un professionnel très sollicité comme le chauffagiste.

Non seulement ce label est une preuve de savoir-faire sur ses compétences techniques, mais il est en plus une garantie de sa faculté à tenir compte des performances énergétiques. Or, tous travaux de rénovation énergétique doivent être faits dans les règles de l’art.

De plus, le label RGE est aussi un gage de sécurité pour le client, qui est sûr de ne pas se retrouver bloqué par une entreprise en liquidation judiciaire. Effectivement, lors des démarches d’obtention de la certification, l’entreprise doit fournir tous les justificatifs de sa santé financière, de ses assurances, etc. Sans ces documents, il est impossible pour un professionnel d’obtenir le label RGE.

Enfin, au même titre qu’avec l’entreprise de plomberie abordée ci-dessus, l’obtention du label RGE est un argument financier imparable pour un chauffagiste, puisqu’en passant par ses services, les clients sont éligibles à des aides financières.

Les intérêts du label RGE pour une entreprise d’électricité

Comme nous venons de le voir précédemment, toutes les entreprises impliquées dans la rénovation énergétique des bâtiments ou l’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables ont intérêt à se faire certifier RGE.

Il en va de même pour une entreprise d’électricité, d’autant plus qu’il s’agit également d’un secteur concerné par les aides financières publiques. MaPrimeRénov’, éco-prêt à taux zéro, Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), etc., tous ces dispositifs sont soumis au choix d’un artisan RGE et les Français ne s’y trompent pas.

Un professionnel de l’électricité ne doit donc pas sous-estimer cette certification, surtout s’il est spécialiste de l’installation de panneaux solaires photovoltaïques et/ou de radiateurs électriques. Sur ce créneau, la concurrence est particulièrement rude et la visibilité offerte par le label RGE offre l’assurance d’une certaine pérennité pour son entreprise.

Les avantages à devenir plaquiste RGE

Bien que l’on ait tendance à dévaloriser l’importance de son travail, le plaquiste est un artisan essentiel sur un chantier de rénovation énergétique. De l’installation des cloisons à la pose d’une partie de l’isolation intérieure, sans oublier les plafonds, les travaux de finitions et les différents matériaux adaptés qu’il choisit en accord avec les autres entreprises intervenantes, le plaquiste est un professionnel polyvalent. Sa qualification ne doit donc faire aucun doute.

À ce titre, celui-ci a tout intérêt à devenir plaquiste RGE, malgré les démarches complexes et coûteuses que cela représente, puisqu’il travaille conjointement avec de multiples corps de métiers. En choisissant cette solution, il bénéficie du bouche-à-oreille de chacun, gagne en visibilité et offre l’assurance de son expertise et de ses compétences aux autres professionnels du chantier.

Cette certification est encore plus importante lorsqu’on sait que sur le marché des plaquistes, un grand nombre d’entreprises proposent une large palette de prestations, sans être ni spécialisées ni compétentes dans le domaine de la rénovation énergétique. Par conséquent, pour éviter toute assimilation, il est préférable de se différencier de cette concurrence et d’afficher le soutien du gouvernement grâce au label RGE.

Les intérêts du label RGE pour un artisan de l’isolation

Les travaux de rénovation énergétique n’auraient pas lieu d’être sans une excellente isolation du bâtiment concerné. L’artisan qui en est le spécialiste est donc le fer de lance du chantier, puisque le gain en performance et les économies d’énergie dépendent en grande partie de la qualité de son travail.

Car oui, l’entreprise d’isolation est celle qui détermine le futur diagnostic thermique du logement, même si les autres équipements (chauffage par géothermie, pompe à chaleur, ventilation double-flux, etc.) sont efficaces.

Parce que son sérieux est essentiel et que sa réputation détermine directement les chantiers qui lui sont confiés, le professionnel de l’isolation a tout intérêt à se faire certifier RGE. Grâce à ce label, il peut ainsi prouver :

  • qu’il utilise les meilleurs matériaux et les plus aboutis ;
  • que ses process de pose sont conformes avec les différentes préconisations ;
  • que son intervention tient compte des autres corps de métiers et postes (ventilation, etc.) ;
  • qu’il possède des connaissances pointues en rénovation énergétique ;
  • que ses services sont financés par les différentes aides financières en vigueur.

En d’autres termes, choisir de rejoindre le label RGE permet à l’artisan de l’isolation de gagner en crédibilité, aussi bien auprès des clients que des fournisseurs et partenaires. De même, il s’offre une visibilité indéniable en étant valorisé par les organismes d’État (ADEME, etc.).

Nous vous recommandons ces autres pages :