renovation-energetique-1221 – Quels sont les intérêts du label RGE pour une entreprise de plomberie ?

Quels sont les atouts de la certification RGE quand on est plombier ?

Dans le secteur du bâtiment, plusieurs labels peuvent être accordés aux entreprises pour certifier de leur savoir-faire, de leurs domaines d’expertise, de leur professionnalisme, etc. Parmi eux, on compte le certificat RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui atteste que l’entreprise est compétente pour installer des équipements de rénovation énergétique

Si certains professionnels ne voient pas l’intérêt d’obtenir une telle qualification, il faut savoir qu’il y a de réels avantages à devenir artisan RGE. Cela est vrai pour de nombreux corps de métiers, dont les plombiers chauffagistes, qui peuvent être amenés à installer des solutions de chauffage plus écologiques, des installations fonctionnant aux énergies renouvelables, des systèmes pour réduire la consommation d’eau, des VMC plus performantes, etc. Voici plus en détail tous les atouts du label RGE pour une entreprise de plomberie.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quels sont les intérêts du label RGE pour une entreprise de plomberie ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quels sont les intérêts du label RGE pour une entreprise de plomberie ?-2

Gagner en compétences dans le domaine de la transition énergétique

Si pour une entreprise de plomberie, il est possible de suivre à tout moment des formations pour se mettre à jour sur les normes et les nouvelles technologies, l’obtention du label RGE est une occasion toute trouvée. En effet, pour obtenir le fameux certificat, les salariés de l’entreprise doivent suivre une formation. Son contenu dépend des qualifications visées : 

  • le label RGE Eco Artisan permet de développer une vision globale de la rénovation énergétique d’un logement et les participants à la formation apprennent à mieux conseiller leurs clients et à gagner en qualité de prestation ;
  • le certificat QualiPAC, délivré par l’organisme Qualit’ENR, est dispensé après une formation qui explique le fonctionnement, la mise en service et l’entretien des pompes à chaleur ;
  • la formation QualiSol permet de tout savoir sur le choix et l’installation de systèmes fonctionnant à l’énergie solaire (chauffe-eau et chauffage) ;
  • l’obtention du label Chauffage+ permet aux plombiers de développer des compétences spécifiques sur les chaudières nouvelle génération plus performantes, que sont la chaudière à condensation ou la chaudière micro-cogénération ;
  • la formation pour la certification QualiBois s’adresse aux professionnels qui veulent prendre en charge les travaux d’installation de chaudières à bois, pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire.

Grâce à ce type de formation, une entreprise de plomberie peut donc aisément acquérir des connaissances et des compétences, qui lui permettront d’élargir son offre ou au contraire de se spécialiser dans un type d’installation. Il est bien sûr possible d’obtenir plusieurs qualifications différentes, mais il faudra alors réaliser chaque formation correspondante et payer le prix requis pour le dépôt de dossier et l’octroi de chaque label. 
Dans tous les cas, l’idée est d’offrir une meilleure qualité de service et de faire croître le chiffre d’affaires.

Toutefois, ces formations ne peuvent se suffire à elles-mêmes pour devenir un expert en rénovation énergétique. Elles ne durent que quelques jours et sont principalement axées autour de modules théoriques. Une formation préalable en plomberie générale et quelques années d’expérience sont donc requises pour bien maîtriser l’ensemble des techniques et des équipements propres aux labels RGE. 

Être plus visible auprès de la clientèle potentielle

Si les moyennes et grandes entreprises de plomberie n’ont pas vraiment de difficulté à communiquer, les petits artisans n’ont pas toujours ni le temps, ni les compétences, ni les moyens financiers pour se faire connaître auprès d’une plus large clientèle, si ce n’est grâce au bouche-à-oreille.

Devenir labellisé RGE représente de ce fait une belle opportunité de gagner en visibilité, notamment en ligne. En effet, plusieurs sites officiels répertorient les entreprises de plomberie, et du bâtiment en général, qui ont le label. On compte notamment le site de l’ADEME ou encore l’annuaire proposé par Qualit’ENR ou France Rénov’.
L’avantage avec ces listes d’artisans, c’est qu’il n’y a aucune démarche à faire : les organismes intègrent automatiquement les entreprises à leur annuaire dès lors qu’ils sont certifiés RGE. Pour un plombier, c’est donc une manière très simple de développer sa visibilité de façon positive et sans dépense supplémentaire. En se trouvant répertorié sur des sites officiels, il bénéficie aussi d’un certain gage de confiance auprès des clients qui recherchent un professionnel pour leur chantier de rénovation énergétique.

Il reste toutefois utile de faire apparaître le label RGE sur tous les autres supports de communication de l’entreprise, qu’il s’agisse du flocage d’un véhicule, du site internet, d’une page sur les réseaux sociaux, des devis de travaux, etc. Les clients potentiels sauront ainsi de suite que l’entreprise est certifiée et pourront lui confier ses travaux en toute sérénité.

Devenir plus compétitif grâce aux aides accordées aux clients

L’autre atout majeur du label RGE pour un professionnel de la plomberie est la compétitivité au niveau du prix total du chantier. Sous certaines conditions, les particuliers peuvent effectivement bénéficier d’une prime ou d’autres aides financières, lorsque l’achat des équipements et leur installation sont réalisés par une entreprise reconnue garante de l’environnement. Ainsi, même si le devis est similaire ou un peu plus élevé auprès d’une entreprise RGE que d’autres professionnels non labellisés, le client aura le plus souvent intérêt à faire appel au plombier RGE. La prime MaPrimeRénov’ ou MaPrimeRénov’ Sérénité, le coup de pouce économies d’énergie ou encore les aides octroyées dans le cadre des CEE (certificats d’économies d’énergie) feront réduire le coût final des travaux, sans que l’entreprise ait à baisser ses prix. La certification RGE est également indispensable pour obtenir l’éco-prêt à taux zéro, sollicité par les ménages pour financer leurs travaux de rénovation énergétique. 
Une entreprise de plomberie qui dispose du label RGE est donc sans conteste plus attractive et peut donc signer plus de chantiers. Le coût de la formation et du label est alors rapidement rentabilisé.

Bon à savoir : une nouvelle réglementation, mise en place en 2021, permet aux ménages de bénéficier de MaPrimeRénov’ sans passer par un professionnel RGE. Toutefois, l’entreprise concernée est limitée à 3 chantiers de ce type sur 2 ans. Il reste donc plus intéressant de se faire certifier et de renouveler sa qualification tous les 4 ans.

Pouvoir travailler en tant que plombier sous-traitant d’une entreprise RGE

Pour un artisan plombier qui travaille régulièrement en sous-traitance avec des entreprises du BTP, en particulier en rénovation énergétique, le label RGE est également presque indispensable. En effet, une société qui dispose du certificat et qui veut faire sous-traiter tout ou partie du chantier doit faire appel à des professionnels qui ont eux aussi le label correspondant aux travaux à réaliser. Le macaron RGE représente donc aussi une opportunité de travailler en B2B sur des chantiers de transition énergétique, et ainsi de développer son activité.

Nous vous recommandons ces autres pages :