renovation-energetique-1232 – Comment se déroule une formation RGE ?

Le déroulement d’une formation RGE 

Le bâtiment est un secteur majeur de la transition écologique. En effet, les logements énergivores sont encore trop nombreux. Afin d’améliorer la performance énergétique de ces habitations, des travaux d’isolation thermique, de menuiserie et de chauffage doivent être effectués. Face aux nouvelles normes imposées par le gouvernement français, les professionnels du bâtiment doivent s’adapter afin d’assurer la bonne réalisation de ces travaux de rénovation énergétique. 

Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) a été créé en 2011 à destination des professionnels de la rénovation énergétique. Ce label permet aux artisans de valoriser leur savoir-faire et d’être référencés en tant que prestataire de qualité. Le label est un avantage pour les professionnels, mais également pour les particuliers, puisque seuls les travaux réalisés par un artisan certifié RGE peuvent leur permettre de toucher certaines aides financières. 

Afin d’obtenir la certification RGE et monter en compétences, les professionnels doivent suivre une formation précise. Continuez votre lecture pour en savoir sur les formations RGE et leur déroulement. 

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment se déroule une formation RGE ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment se déroule une formation RGE ?-2

Formation RGE : une formation globale sur la rénovation énergétique

L’objectif premier d’une certification RGE est de former les professionnels sur le Plan de Rénovation Energétique des Bâtiments (PREB). Ce plan vise à rénover 500 000 logements sur 5 ans et détermine des objectifs clairs concernant la rénovation énergétique. Ainsi, la formation RGE aborde notamment : 

  • les grands enjeux de la transition énergétique dans le domaine du bâtiment ;
  • les postes de consommation d’un logement et leur optimisation ; 
  • les réglementations liées à la rénovation énergétique d’un logement ;
  • les technologies et solutions pour améliorer la performance énergétique d’un bâtiment ; 
  • les difficultés et risques autour de la rénovation énergétique ;
  • l’interprétation de la performance énergétique d’un bâtiment ;
  • la communication et le conseil client. 

Avec cette formation, L’État souhaite que toute entreprise ayant le label RGE ait un référent technique qui est non seulement expert dans son champ de compétences, mais qui a également une connaissance globale de la rénovation énergétique. 

Formation RGE : une formation en fonction du type de travaux

Afin d’acquérir les bonnes compétences et de pouvoir réaliser des travaux de rénovation énergétique spécifiques, il est nécessaire de suivre une formation adaptée à son cœur de métier. Voici les principaux organismes proposant des formations RGE.

Formation FEEBat

FEEBat est l’organisme RGE la plus connue. Il enveloppe plusieurs formations : il est possible de suivre la formation principale, qui aborde des sujets théoriques et techniques sur tous les métiers du bâtiment, mais également de choisir une formation spécialisée si cela est souhaité. Il est par exemple possible de choisir des modules spécialisés dans :

  • les bâtiments anciens ;
  • la ventilation ;
  • le chauffage ;
  • les menuiseries ;
  • l’électricité ;
  • les logiciels de performance énergétique ;
  • etc. 

Ainsi, un professionnel a la possibilité de sélectionner les modules en fonction du type de travaux qu’il veut effectuer.

La formation Qualit’ENR

La formation Qualit’ENR est plus spécifique, puisqu’elle ne concerne que les systèmes de production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire utilisant des énergies renouvelables. Les professionnels choisissant cette qualification sont donc notamment former pour être spécialisés dans :

  • les chauffe-eau thermodynamiques ;
  • les chauffe-eau solaires (individuels et collectifs) ;
  • les pompes à chaleur ;
  • les appareils bois.

À travers ces formations, le professionnel développe des connaissances sur les systèmes utilisant les énergies renouvelables. Ces formations sont adaptées aux besoins de l’entreprise et sont de courte durée (de 2 à 5 jours maximum). Elles peuvent être retrouvées partout en France. 

La formation Qualibat 

Qualibat est un organisme se spécialisant dans les activités classiques de travaux en rénovation. Il se concentre principalement sur les secteurs de l’isolation, du chauffage et de l’efficacité énergétique. Avec Qualibat, le professionnel commence par choisir la qualification correspondant le mieux à sa spécialité. Il est possible de demander des extensions de qualifications par la suite si l’entreprise ou l’artisan a plusieurs activités. 

La formation Qualifelec

Les formations de Qualifelec sont spécialisées dans l’électrique, l’énergétique et le numérique. Ainsi, les professionnels peuvent obtenir la mention RGE pour les travaux liés aux appareils comme :

  • les radiateurs électriques ;
  • la ventilation mécanique ;
  • la pompe à chaleur ; 
  • le chauffe-eau thermodynamique ;
  • les panneaux solaires photovoltaïques. 

Ce type de formation permet de valoriser un savoir-faire électrique et de monter en compétences dans les énergies renouvelables. 

Il existe d’autres organismes et formations, comme Certibaat qui se concentre sur les activités de rénovations globales et de construction. Toutes ces formations abordent des questions théoriques, mais également pratiques d’un chantier de rénovation énergétique. 

Formation RGE : une évaluation méticuleuse

Après avoir suivi plusieurs jours de formation, c’est à travers un QCM que le professionnel désigné valide ses acquis. Ce contrôle de connaissance doit être impérativement joint au dossier lors de la demande de la qualification RGE. En effet, après avoir suivi une formation pour obtenir la mention RGE, il est nécessaire de monter un dossier pour obtenir la qualification. Un contrôle de réalisation sur chantier est ensuite effectué dans les deux ans suivant l’obtention de la qualification. 

On peut donc résumer l’obtention de la certification RGE en quatre grandes étapes. 

  1. Suivi de la formation. 
  2. Obtention d’une certification probatoire (le temps de validation du dossier).
  3. Contrôle de réalisation sur chantier (audit de chantier RGE).
  4. Obtention d’une certification définitive d’une durée de 4 ans.

Le label RGE n’est pas valable à vie. Après les 4 premières années, une demande de renouvellement doit être effectuée. 

Formation RGE : une formation qui vaut son prix

Si la formation RGE peut paraître chère à première vue, c’est néanmoins une qualification permettant aux entreprises et artisans de développer leur activité. En effet, suivre une telle formation permet d’être référencé dans l’annuaire des artisans qualifiés. Bien sûr, le prix dépend de la formation, des modules sélectionnés, et du nombre de personnes qui la suivent. Attention, pour qu’une entreprise soit certifiée RGE, il n’est pas obligatoire de faire passer la formation RGE à tous les ouvriers. Elle peut être passée par un seul professionnel ensuite désigné référent technique

Les frais de formation RGE peuvent également être pris en charge par un tiers. Pour se renseigner sur cette possibilité de financement, il convient de se tourner vers son opérateur de compétences. Les conditions de cette prise en charge dépendent notamment de la formation visée et de la situation du demandeur (autoentrepreneur, entreprise, demandeur d’emploi, etc.). La formation RGE d’un particulier peut par exemple être prise en charge par Pôle Emploi grâce à l’Aide Individuelle à la Formation (si demandeur d’emploi). 

Nous vous recommandons ces autres pages :