renovation-energetique-124 – Quels sont les labels RGE ?

Rénovation énergétique : découvrez les différents labels RGE 

Introduit en 2011, le label RGE s’adresse aux professionnels de la rénovation énergétique, qu’il s’agisse d’isolation, de chauffage, ou d’efficacité énergétique en général. Il permet aux particuliers désirant effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement de s’assurer de faire appel à des professionnels qualifiés. En effet, le label RGE assure une certaine qualité de services et leur permet également de bénéficier d’aides de l’État sous certaines conditions. 

Le but du label RGE est de former les artisans aux enjeux de la transition écologique et de les former aux solutions plus écologiques afin d’améliorer la performance énergétique des logements. Il existe différents labels de qualité RGE qui dépendent principalement du secteur d’activité. Le choix du signe de qualité RGE est donc très important et doit correspondre au domaine d’activité et aux travaux à effectuer. On vous donne ici quelques pistes.

CODE_HTML_IMAGE_1 Quels sont les labels RGE ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Quels sont les labels RGE ?-2

Label RGE : de quoi s’agit-il ?

Avant de se plonger dans les différents organismes et les différentes mentions RGE existantes, il convient de rappeler ce qu’est concrètement le label RGE ainsi que ses intérêts. 

Un avantage pour les professionnels et les particuliers 

Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) permet aux professionnels de la rénovation énergétique (artisans, entreprises, maîtres d’œuvre) d’obtenir une reconnaissance de leur savoir-faire. Obtenir le label RGE favorise le développement de l’activité du professionnel, puisqu’il est ainsi référencé dans l’annuaire des artisans qualifiés RGE, que les particuliers peuvent consulter en ligne. En 2014, le principe d’écoconditionnalité a été implanté. Ainsi, les particuliers faisant appel à des professionnels labellisés RGE peuvent toucher des aides financières du gouvernement, sous certaines conditions. 

Les métiers concernés par le label RGE

Le label RGE est réservé aux professionnels du bâtiment dont le secteur d’activité leur permet d’effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un logement. Les métiers concernés sont :

  • les maçons ;
  • les plaquistes ;
  • les chauffagistes ;
  • les menuisiers ;
  • les ingénieurs du bâtiment ; 
  • les installateurs de panneaux solaires photovoltaïques. 

Le label RGE doit être attribué par un organisme accrédité. En fonction de son domaine d’activité et les travaux qu’il souhaite effectuer, le professionnel doit se tourner vers un label RGE plutôt qu’un autre, chaque label étant délivré par un organisme spécifique. Une entreprise peut tout à fait demander l’obtention de qualifications pour plusieurs activités ; elle doit cependant constituer un dossier par activité. 

Le prix du label RGE

Le label RGE est attribué pour une durée de 4 ans et doit être renouvelé avec la validation d’un nouveau dossier de qualification. Le prix de ce label dépend de nombreux facteurs, comme le nombre de personnes à former ou de l’importance de l’entreprise. Il faut noter qu’il n’est pas nécessaire de former tous les employés d’une entreprise ; un référent technique est suffisant. Dans ce prix, on compte le prix du label pour 4 ans (entre 300 et 1000 euros) ainsi que le coût de la formation RGE, qui dépend étroitement de l’organisme de formation. 

Le label RGE Qualibat 

Qualibat est une association de loi 1901 créée en 1949. Qualibat délivre de nombreux labels et qualifications différents, dont le label RGE. Ses mentions éligibles au label RGE concernent les travaux liés à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables. La qualification RGE de Qualibat est largement reconnue et comprend 19 catégories de travaux, dont beaucoup portent sur l’isolation. Parmi ces travaux, on distingue :

  • l’isolation des combles ;
  • l’isolation des murs et des planchers ;
  • les fenêtres ;
  • les chaudières et poêles à bois ; 
  • les chaudières à condensation à gaz ou au fioul ;
  • les pompes à chaleur ;
  • les équipements de ventilation (comme la VMC) ;
  • les équipements photovoltaïques ;
  • les chauffe-eau solaires et systèmes solaires combinés.

Les entreprises possédant une qualification Qualibat liée aux énergies renouvelables sont toutes RGE. Au contraire, les entreprises évoluant dans les travaux de rénovation énergétique qui n’utilisent pas les énergies renouvelables doivent obtenir une mention. Par exemple, Qualibat mention « Efficacité énergétique Travaux isolés » permet l’éligibilité aux labels RGE suivants. 

  1. Le label RGE « Chaudières à condensation », comme son nom l’indique, concerne les travaux liés aux chaudières à condensation. 
  2. Le label RGE « Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées » concerne l’installation de fenêtres et portes-fenêtres isolées.
  3. Le label RGE « Matériaux d’isolation thermique des parois opaques » concerne l’isolation des combles, des murs et des planchers.

Ces labels constituent un gage de qualité et renseigne sur le sérieux de l’entreprise. 

Le label RGE Qualit’EnR 

L’association Qualit’EnR a été fondé en 2006. Les labels de l’organisme Qualit’EnR concernent les travaux d’installations d’équipements mettant en avant les énergies renouvelables. L’organisme divise ses qualifications en plusieurs catégories. Selon son domaine d’activité, un professionnel peut opter pour :

  • QualiSol pour le solaire thermique comme le chauffe-eau solaire individuel ou le chauffage combiné (chauffage + eau chaude) ;
  • QualiBois pour l’installation d’appareils de chauffage au bois et chaudières à bois ;
  • QualiPV pour les panneaux photovoltaïques, qui sont bien différents des panneaux solaires thermiques ;
  • QualiPAC pour l’installation de pompes à chaleur air-air, de pompes air-eau, de modèles géothermiques et de chauffe-eau thermodynamiques ;
  • Chauffage+ pour l’accompagnement du choix de chaudière à condensation ou cogénération ;
  • Ventilation+ pour l’installation d’un système de ventilation performant tel que la VMC double flux ; 
  • Qualiforage pour la réalisation de forages géothermiques (pour les pompes à chaleur, par exemple).

Ces labels RGE permettent aux particuliers d’identifier les signes de qualité nécessaires pour s’engager dans leurs travaux de rénovation en toute sérénité. 

Le label RGE QualifElec 

QualifElec est une association professionnelle et technique créée en 1955. Les labels RGE QualifElec portent sur les travaux électriques liés à l’efficacité énergétique et l’installation d’énergies renouvelables. En plus de valoriser un savoir-faire, il apporte aux artisans électriciens une bonne visibilité sur le marché de l’installation électrique. Électriciens indépendants, TPE, PME et grandes entreprises peuvent tous être éligibles à une qualification QualifElec. L’organisme propose de nombreuses qualifications qui concernent notamment :

  • les radiateurs électriques ;
  • la ventilation mécanique ;
  • les pompes à chaleur ;
  • les chauffe-eau thermodynamiques ;
  • les panneaux solaires photovoltaïques. 

Un label peut prendre en compte plusieurs types de travaux. Parmi les domaines de travaux que QualifElec propose, un grand nombre est éligible à la qualification RGE QualifElec. 

  1. Le label RGE Solaire Photovoltaïque.
  2. Le label RGE Pompes à Chaleur.
  3. Le label RGE Chauffe-eau thermodynamique

Lors du processus de qualification, des audits sont à réaliser, et le nombre d’audits dépend de la catégorie de travaux dont il s’agit. Les catégories de travaux considérées comme non critiques (radiateurs électriques et ventilation mécanique) ne demandent qu’un seul audit à effectuer dans les 24 mois suivant l’attribution de la mention RGE ; les catégories de travaux considérés comme critiques (pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique) demandent deux audits ; les travaux liés aux panneaux solaires photovoltaïques sont d’autant plus contrôlés.

Il existe d’autres organismes pouvant délivrer le label RGE, notamment Certibat (filiale du groupe Qualibat) et Cequami. 

Nous vous recommandons ces autres pages :