supply-chain-1223 – La cartographie, précieux outil d’analyse de la Supply Chain

Les avantages de l’analyse cartographique de la Supply Chain

L’analyse et la gestion de la chaîne d’approvisionnement (Supply Chain Management) sont deux tâches de plus en plus complexes. Heureusement, de nouveaux outils et processus permettent de faciliter l’analyse des flux d’informations, des flux financiers et des flux physiques liés à la Supply Chain d’une entreprise.

Quels sont les outils à utiliser pour l’analyse de la Supply Chain ? Il est possible d’opter pour la mise en place d’un processus de cartographie. Cet outil visuel et dynamique permet aux entreprises d’assurer la satisfaction client, notamment grâce à l’optimisation de la gestion de la chaîne logistique (approvisionnement, production, stocks de matières premières ou de produits finis, livraison, etc.). Nous vous proposons de découvrir l’intérêt de cet outil d’analyse qu’est la cartographie.

CODE_HTML_IMAGE_1 La cartographie, précieux outil d'analyse de la Supply Chain-1

CODE_HTML_IMAGE_2 La cartographie, précieux outil d'analyse de la Supply Chain-2

Qu’est-ce que la cartographie de la Supply Chain ?

La cartographie est un outil d’analyse visuelle de l’état de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise. Les flux et les processus de la Supply Chain sont analysés et décrits tels qu’ils sont : les dysfonctionnements, les faiblesses ou encore les points à améliorer sont mis en valeur.

Cette carte stratégique inclut les flux physiques de marchandise (matières premières et produits finis), ainsi que les flux d’informations et les flux financiers qui y sont liés. À partir de pictogrammes (camions, usines, etc.), de formes (flèches, rectangles, triangles, etc.) et d’annotations simples, la cartographie représente la réalité du fonctionnement de la Supply Chain, en fonction d’une ligne de temps indiquée au bas de la cartographie.

Cet outil visuel et intuitif, ajouté au système d’information des entreprises, permet à l’ensemble des collaborateurs de partager la vision et la compréhension de tous les flux entrants et sortants (nature, interactions, corrélations, etc.). La représentation visuelle de toutes les données permet la simplification et l’accélération de la prise de décision.

En effet, en ayant une vision globale de la chaîne d’approvisionnement (dont fait partie la chaîne logistique), l’entreprise peut équilibrer et améliorer chacun de ces processus, liés à la production, l’approvisionnement, la relation avec les fournisseurs, les stocks, la livraison, la relation avec les clients, etc. La cartographie se présente alors comme une solution de pilotage des flux de l’entreprise, à travers le management des achats, le management de la production et le management des ventes.

Un outil précieux pour l’analyse de la chaîne d’approvisionnement

Au terme d’un processus d’analyse et de collecte des données de la Supply Chain, une carte stratégique peut être mise en place. Cette dernière facilite la vision et la compréhension de l’ensemble des flux entrants et sortants.

Une cartographie obtenue à partir de tout type de données

La cartographie des processus et des flux de la Supply Chain est basée sur l’analyse du Big Data. Ces données numériques sont une importante source d’informations pour les entreprises BtoB ou BtoC.

Les données utilisées pour la cartographie peuvent être géographiques ou non (données chiffrées, textuelles, etc.). Il est alors possible de cartographier plusieurs éléments clés de la Supply Chain : l’entrepôt, le point de vente, les quais de transport, le chargement, etc.

Ces cartes stratégiques sont majoritairement utilisées pour l’analyse d’une partie de la Supply Chain : la chaîne logistique. La chaîne d’approvisionnement et la chaîne logistique sont parfois confondues à tort. En effet, la chaîne logistique est une partie de la chaîne d’approvisionnement, elle fait référence à la gestion de l’entrepôt, des stocks et du transport. Quant à la chaîne d’approvisionnement, elle regroupe l’ensemble des flux, des processus et des partenaires, de la production jusqu’à l’acquisition du produit par le client final.

La cartographie est donc particulièrement utilisée pour représenter les processus logistiques de la Supply Chain. Chaque activité de logistique peut être cartographiée :

  • l’approvisionnement (ou les commandes), soit le stock de produits entrant ;
  • la gestion de l’entrepôt, grâce à un système de gestion d’entrepôt, le WMS ;
  • la gestion du niveau de stock (stocks immobilisés) ;
  • la planification et l’organisation des livraisons, grâce à un système de gestion du transport, le TMS.

La cartographie permet donc une meilleure gestion des risques de la Supply Chain. Par exemple, elle affiche les indicateurs du stock (niveau, volume, etc.) et révèle les causes d’une rupture de stock ou d’un sur-stockage, ainsi que leurs conséquences (coût, pertes, etc.) et leur impact sur les autres éléments de la Supply Chain, en amont ou en aval.

Outre l’analyse des stocks, l’accent est porté sur l’analyse des délais (durée du cycle de vie d’un produit, temps de livraison, etc.), l’analyse des opérations de transport (coût, nombre de tournées, volume de chargement, etc.), l’analyse de la qualité de la marchandise, ainsi que l’analyse des ressources.

La cartographie stratégique est donc un outil clé de la gestion de la Supply Chain, et plus particulièrement de la chaîne logistique. La stratégie, le management et la structure de la Supply Chain peuvent être réajustés à la suite de l’analyse de la cartographie.

La construction d’un système d’information adapté aux objectifs et aux besoins

Les cartes stratégiques peuvent être utilisées pour repenser le système d’information (SI) de l’entreprise. À travers l’analyse des différents éléments retranscrits sur la cartographie, l’entreprise est plus consciente de ses besoins, et peut alors choisir des outils d’analyse et de gestion mieux adaptés.

Parmi les outils en question, on retrouve :

  • l’ERP (Enterprise Resource Planning) ou le PGI (Progiciel de Gestion Intégrée) ;
  • le CRM (Customer Relationship Management) en anglais ou GRC (Gestion de la Relation Client) ;
  • le SRM (Supplier Relationship Management) ou GRF (Gestion de la Relation Fournisseur) ;
  • le WMS (Warehouse Management System) ou système de gestion de l’entrepôt ;
  • le TMS (Transport Management System) ou système de gestion du transport.

La cartographie est donc un outil de Supply Chain Management (SCM), qui analyse, traite et restitue les données collectées à partir des autres outils. L’intégration de cet outil de cartographie dans le système d’information est donc primordiale pour que tous les outils puissent fonctionner ensemble.

L’aide à la décision et la réorganisation de la Supply Chain

Toute entreprise est susceptible de s’interroger sur l’efficacité de ses processus logistiques et l’organisation de ses flux entrants et sortants, le marché étant de plus en plus concurrentiel et exigeant. Les entreprises peuvent alors s’appuyer sur l’analyse de ces cartes stratégiques pour remettre en question la gestion de leurs processus et de leurs flux.

D’abord, une entreprise peut émettre des hypothèses de changements du schéma de sa Supply Chain, puis tester leur impact avant de les mettre en pratique, grâce à la modification de la carte stratégique. Par exemple, elle peut tester l’impact de la fermeture ou de l’ouverture de l’entrepôt sur son activité, et prendre une décision une fois l’hypothèse confirmée ou infirmée.

La facilité de vérification de l’hypothèse est garantie par la possibilité de visualisation dynamique des éléments potentiellement impactés par une réorganisation de la Supply Chain. Cela permet de limiter les risques en amont et en aval de la chaîne d’approvisionnement. En ce qui concerne l’exemple de la fermeture d’un entrepôt, l’entreprise pourra alors anticiper pour livrer les clients situés dans la zone de l’entrepôt en question.

Si certaines équipes de direction ont plus de facilité à prendre une décision à partir d’un tableau de bord, d’autres sont plus à l’aise avec la représentation schématique de la cartographie.

Nous vous recommandons ces autres pages :