faq-lunettes-19 – Quelles sont les caractéristiques et l’origine des lunettes aviateur ?

Quelles sont les caractéristiques et l’origine des lunettes aviateur ?

D’abord utilisées dans l’aviation pour faire face au mal de l’air et aux maux de tête rencontrés par les pilotes, les lunettes aviateur ont connu un succès jamais démenti depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les caractéristiques des lunettes aviateurs

Les lunettes aviateurs sont reconnaissables entre mille. Elles se caractérisent par :

  • des verres larges en forme de gouttes d’eau, souvent sombres et réfléchissants ;
  • des branches particulièrement légères et ténues ;
  • une monture métallique très fine ;
  • et le fameux « Bullet Hole », un pont double ou triple sur la partie supérieure de la monture.

Une histoire étroitement liée aux débuts de l’aviation

La légende raconte que les lunettes aviateur auraient été imaginées par un pilote américain, appelé John Macready, après avoir vu un de ses compatriotes subir de fortes lésions oculaires en retirant ses lunettes de soleil en plein vol. Il aurait alors proposé son idée à l’entreprise Bausch & Lomb qui commercialise dès les années 1930 les fameuses Ray-Ban, dont le nom signifie littéralement « exclusion de lumière ». 

Les lunettes aviateur rendues célèbres par les stars

En véritables icônes de la mode, elles sont devenues cultes sur scène comme au cinéma grâce à leur appropriation par les plus grands acteurs hollywoodiens et de nombreuses stars du Rock’n Roll. Elles expriment la sensualité rebelle de Marlon Brando dans L’équipée sauvage, l’attitude cool et désinvolte de Tom Cruise dans Top Gun, mais également le style exalté et extravagant de Johnny Depp dans Las Vegas parano.

Un accessoire de mode largement adopté par les femmes

Emblématiques de beaucoup d’hommes célèbres, d’Elvis Presley à David Bowie en passant par Freddie Mercury, les lunettes aviateur sont aussi largement adoptées par les femmes dès les années 70. Représentées à l’écran par la nature indomptable et lumineuse de Jennifer Lawrence dans Joy, on les retrouve au nez de Charlotte Rampling, de Bianca Jagger, de Debbie Harris ou encore de Gloria Steinem lors de leurs meetings féministes.