faq-logistique-08 – Flux tendu, tiré ou poussé : quelle définition ?

Flux tendu, tiré ou poussé : quelle définition ?

Les flux en logistique sont un élément très important et doivent être parfaitement maîtrisés pour réussir à atteindre les objectifs commerciaux d’une entreprise. Pour gérer ses flux, une entreprise a la possibilité pour différentes stratégies. Les principales stratégies de flux logistique reposent sur le flux tendu, le flux tiré et le flux poussé. Chacune de ces stratégies possède des avantages et des inconvénients. Il convient alors de choisir la stratégie la plus adaptée aux objectifs de l’entreprise.

Les flux tendus : une production « just in time »

Une entreprise peut miser sa stratégie de gestion des flux en optant pour une stratégie de flux tendus. La définition de cette stratégie peut se résumer en quelques mots : une production « just in time » c’est-à-dire avec des délais de production et de livraison très courts, au plus près de la demande. Les avantages de cette stratégie sont :

  • la réduction des stocks dans l’entrepôt et des besoins en gestion de ces stocks ;
  • la baisse des coûts liés au stockage des marchandises dans l’entrepôt ;
  • la rapidité des délais de production et de livraison ;
  • le risque moins important d’invendus ou de gaspillage.

L’adoption d’une stratégie à flux tendus implique toutefois une parfaite coordination des différents acteurs de la chaîne logistique devant gérer des approvisionnements réguliers ainsi qu’une fréquence de transport élevée.

Les flux tirés en fonction de la demande réelle

Il est également possible pour une entreprise d’opter pour une stratégie de flux tirés. Cette stratégie consiste à baser ses commandes en fonction de la demande. On dit ainsi que la commande est tirée par la demande. Les avantages de cette stratégie de flux logistique sont :

  • le risque moins important de surproduction ;
  • le risque moins important de surstockage ;
  • la réduction des frais de stockage ;
  • le risque moins important de gaspillage et d’invendus.

Opter pour cette stratégie possède néanmoins des inconvénients notamment concernant les délais de livraison rallongés.

Les flux poussés en fonction des prévisions de la demande

La stratégie des flux poussés consiste quant à elle à produire des marchandises et les commander en se fiant aux prévisions de la demande. Ainsi, la production est réalisée avant la commande et permet principalement :

  • d’améliorer les temps de livraison ;
  • de renforcer la satisfaction client.

Cette stratégie nécessite toutefois de maîtriser les risques liés au surstockage ou au contraire les risques liés aux pénuries. Le risque de gaspillage et d’invendus est plus important dans le cadre d’une stratégie de flux poussés.