faq-logistique-11 – Quelles sont les principales difficultés aujourd’hui en logistique ?

Quelles sont les principales difficultés aujourd’hui en logistique ?

La logistique d’une entreprise, c’est sa capacité à orienter ses ressources (humaines, techniques et financières) vers la satisfaction de ses clients. À tout niveau donc, elle doit être apte à identifier ses propres faiblesses puis à y remédier afin d’assurer la bonne gestion de son activité. C’est un travail de remise en question permanente.

Les difficultés peuvent être regroupées en deux ensembles : les ressources et le marché. Or, l’un comme l’autre subit aujourd’hui des troubles qui génèrent des difficultés logistiques pour les entreprises.

La crise des ressources et les difficultés du secteur

Une logistique d’entreprise nécessite des ressources pour fonctionner. Or, ces ressources connaissent des problématiques propres.

  1. La difficulté à trouver du personnel qualifié dans certains métiers : recrutement de chauffeurs pour le transport, mise en place des processus de qualité par des agents compétents, etc.
  2. La crise de l’énergie impactant les ressources techniques des entreprises. Par exemple, certaines entreprises gourmandes en énergie dans le domaine des matériaux de construction type carrelage et faïence ont dû arrêter leurs activités, car n’étant plus concurrentielles.
  3. La ressource financière, qui peut représenter un handicap pour le bon fonctionnement de la logistique en entreprise. En France, par exemple, comme dans d’autres pays, les investissements logistiques (souvent coûteux) ne sont pas toujours possibles, car l’accès au crédit de la part des sociétés est parfois considéré par certaines banques comme moins attractif que des placements financiers à rendement plus immédiat.

Les difficultés de marché et ses données fluctuantes

Face à la difficile optimisation des ressources, il y a aussi les fluctuations du marché :

  • demande de produits ou services toujours moins coûteux, mais respectant de plus en plus de contraintes ;
  • volonté de stocks disponibles tout en maîtrisant le coût lié à ce stockage en entrepôt ;
  • émergence des valeurs éco-responsables qui supplantent parfois les notions de prix ou de disponibilité, ce qui indique un changement de définition de la qualité ;
  • etc.

C’est donc face à toutes ces difficultés que la logistique et la Supply Chain devront permettre aux entreprises désireuses de survivre d’apporter des réponses à leurs clients. Parce que la logistique inclut la logique, il faut y voir un outil malléable et multiforme qui répond aux exigences requises en fonction des contraintes émises. En ce sens et pour conclure, la logistique se doit de répondre à une grande difficulté qui se renforce avec le temps : le management du changement.