faq-logistique-27 – Performance de la logistique : quels outils ?

Performance de la logistique : quels outils ?

Une bonne gestion de la logistique dans une entreprise peut faire toute la différence et peut permettre d’atteindre des objectifs commerciaux ambitieux. Gérer toutes les étapes de la mise en mouvement des marchandises de la gestion des approvisionnements à la distribution en passant par la préparation de commande n’est pas le seul objectif de la logistique. Une logistique performante est capable d’optimiser les flux pour améliorer les conditions de travail en entrepôt, réduire les coûts et in fine réussir à fournir un service de livraison rapide et qualitatif auprès du client final. Pour améliorer ses performances, la logistique s’appuie sur un certain nombre outils.

Le WMS pour une meilleure gestion de l’entrepôt

Un WMS (Warehouse Management System) est un système de gestion d’entrepôt qui se présente sous la forme d’un logiciel. Il permet d’améliorer les performances de la logistique d’une entreprise en assurant le suivi des marchandises entrant et sortant de l’entrepôt. Il permet aussi d’éviter les ruptures de stock et de réduire les dépenses liées au surstockage. Enfin, un WMS est très identifier les marchandises qui se vendent le mieux et ainsi mieux prévoir la demande future.

Le WCS pour piloter les entrepôts mécanisés 

Un WCS est un outil capable de gérer tous les éléments automatisés d’un entrepôt. L’automatisation ou la semi-automatisation des entrepôts est un moyen très efficace d’améliorer les performances logistiques. Grâce au WCS, il est possible de gérer les flux de produits à travers les engins de manutention et d’ainsi coordonner les mouvements de tous les équipements automatisés.

Un APS pour une meilleure planification

Un APS (Advanced Planning System) est également un outil très intéressant pour améliorer les performances de la logistique d’une entreprise. Ce système de planification avancée permet de s’adapter à l’offre et à la demande en prenant en compte de nombreuses données telles que :

  • les achats ;
  • la production ;
  • le stockage ;
  • la distribution ;
  • le transport.

Un APS permet ainsi de prévoir la demande, mais s’inscrit également comme un outil d’aide à la décision pour introduire de nouveaux produits ou au contraire en supprimer.

Le TMS pour une meilleure gestion des flux de transport

Le transport est une étape clé de la chaîne logistique. À ce titre, un Transport Management System (TMS) est très utile pur gérer les flux de transport. Ce type de logiciel permet notamment d’améliorer l’efficacité des livraisons tout en réduisant les coûts de transport liés à l’approvisionnement des produits et l’expédition des marchandises.