faq-logistique-45 – Comment améliorer la qualité de service en logistique ?

Comment améliorer le service logistique ?

La satisfaction des clients et la pérennité de l’activité d’une entreprise passent par la qualité de sa supply chain. En effet, le service logistique associé à une entreprise assure la gestion de la disponibilité des produits commercialisés ainsi que leur acheminement vers les clients finaux. La gestion de la chaîne logistique a ainsi un impact sur le taux de satisfaction client et sur la trésorerie de l’entreprise concernée. Comment optimiser et améliorer la qualité de service en logistique ? Zoom sur l’optimisation des processus liés à la chaîne logistique d’une entreprise.

Mettre en place des processus logistiques clairs

Afin d’améliorer le service logistique, il est nécessaire d’établir dans un premier temps les objectifs à atteindre en matière d’optimisation logistique. Pour cela, une des étapes clés à considérer est de désigner un responsable logistique. Celui-ci, ainsi que son équipe, doit veiller au fonctionnement optimal de la supply chain.

Chaque membre de cette équipe doit prendre en charge un processus précis. L’objectif ? Gagner en flexibilité et mieux faire face aux situations urgentes. L’établissement de processus de travail assignés à ces différents acteurs et opérateurs facilite les démarches suivantes :

  • l’identification des problématiques rencontrées ;
  • la communication entre les différents responsables ;
  • la mise en œuvre des solutions adaptées à chaque situation.

Les membres de cette équipe de responsables logistiques peuvent également compter sur des outils de gestion logiques dédiés garantissant le stockage et les informations nécessaires au monitoring de la supply chain. La qualité du système informatique (SI) utilisé dans la gestion de la supply chain est donc centrale. Et requiert une attention tout aussi importante que celle mise en place dans la sélection des responsables logistiques.

Suivre l’évolution des processus logistiques

Une fois les objectifs d’optimisation définis et les rôles de suivi assignés, il est important de procéder à la mise en place d’indicateurs clés (KPI). Pourquoi ? Ces indicateurs permettent de quantifier et de ce fait d’évaluer de façon tangible la qualité des processus logistiques mis en œuvre. Parmi ces KPI, il est possible de citer :

  • le taux de livraisons (pourcentage de colis acheminés à temps) ;
  • le taux de colis livrés en retard ou perdus ;
  • le coût de stockage et d’entreposage des matières premières et des produits finis ;
  • le taux d’avancement de la production ;
  • etc.

L’ensemble de ces indicateurs servent à diminuer les pertes de trésorerie en optimisant les flux des matières premières et des marchandises. Les indicateurs doivent permettre de balayer l’ensemble de l’activité logistique (fournisseurs, fournisseurs de fournisseurs, espaces d’entreposage, transporteurs, livreurs, producteurs, etc.).