faq-logistique-50 – Quand automatiser sa logistique ?

Quand automatiser sa logistique ?

La gestion des processus logistiques possède un caractère complexe au vu de la quantité de données et d’information à traiter au sein de l’ensemble de la supply chain. Dans ce cadre, le recours à des outils technologiques permettant d’automatiser ces tâches devient incontournable. L’automatisation des processus logistiques garantit aux entreprises une optimisation de la gestion de leurs flux matériels, humains et financiers. Cependant, cette automatisation devient utile et nécessaire dans un certain contexte. Quel est-il ? Nous détaillons cela dans les lignes qui suivent.

L’augmentation du volume de marchandises traitées

Lorsque le volume de marchandises (matières premières, produits intermédiaires et finis) augmente, les commandes auprès des fournisseurs, la demande client et le suivi de l’évolution des stocks deviennent plus complexes à gérer. De ce fait, l’augmentation des informations à traiter et du nombre de tâches à coordonner nécessite la mise en place de processus automatisés. Cela passe notamment par le recours à un Warehouse Management System (WMS) dans la gestion des lieux d’entreposage.

Ce système d’automatisation dédié aux entrepôts permet d’assurer une automatisation totale ou partielle des processus logistiques gérés à ce niveau (rangement et suivi des produits, préparation des commandes, etc.). Comment ? En pilotant l’ensemble des robots et des machines utilisés dans le cadre de cette automatisation (les véhicules autoguidés, les chariots élévateurs, les drones). Il en résulte une diminution du coût de main-d’œuvre logistique, une gestion plus fluide des commandes, une diminution ou une élimination des ruptures de stock.

L’augmentation des erreurs de gestion logistique

Les erreurs de gestion logistique ont un impact direct sur la trésorerie des entreprises. Ces erreurs peuvent intervenir à tous les niveaux de la supply chain.

  1. Elles peuvent concerner la gestion des stocks et l’évitement de leur rupture. Une rupture en matières premières peut causer la perturbation de toute la chaîne de production et l’indisponibilité des produits destinés aux clients finaux.
  2. Elles peuvent affecter également le rangement et le suivi des stocks de produits. Cet aspect peut avoir une incidence négative sur la gestion de la demande client.
  3. Les erreurs de gestion peuvent aussi intervenir lors de la préparation des commandes clients et causer à terme une baisse du taux de satisfaction client.

La mise en place de l’automatisation logistique garantit une meilleure traçabilité des produits et donc une amélioration de l’ensemble des processus logistiques afférents (commandes fournisseurs, détection des ruptures de stock, suivi des commandes clients, traçabilité des produits, suivi des indicateurs de satisfaction client, etc.).