faq-supply-chain-07 – faq-supply-chain-07

Quels sont les différents types de flux de la Supply Chain ?

L’enjeu principal de la Supply Chain est la gestion des flux de l’entreprise, pour obtenir notamment un juste équilibre entre le coût d’approvisionnement, les frais de transport et les délais de livraison. Il faut ainsi savoir que la chaîne d’approvisionnement est constituée de 3 principaux flux, à savoir : les flux physiques, les flux d’informations et les flux financiers et/ou administratifs.

Les flux physiques

Les flux physiques regroupent les fonctions d’approvisionnement, de maintenance, de gestion des stocks et d’entrepôt, ainsi que le transport. En clair, cela fait référence aux mouvements de la marchandise au sein de l’organisation. On parle également de chaîne logistique. Le but ultime de la gestion des flux physiques d’une entreprise est l’acheminement des bons produits au bon endroit, au bon moment, dans les bonnes quantités et en bon état, tout en minimisant au maximum les coûts pour le destinataire final. Pour en savoir plus, découvrez notre page : quels sont les différents flux de la stratégie logistique ?

Les flux d’informations

La notion de flux d’informations est associée à celle de Big Data. En effet, dans le cadre de ses activités, une entreprise conçoit et stocke une importante base de données dans ses serveurs. Celle-ci est constituée de l’ensemble des informations relatives aux clients, aux fournisseurs et aux prestataires, pour une gestion efficiente de la Supply Chain. On y retrouve par exemple :

  • l’historique des ventes et des mouvements ;
  • les différents intervenants du process ;
  • les stratégies adoptées ;
  • les moyens mis à disposition ;
  • les indicateurs de performances.

Les informations sur les prix (des marchandises, du transport et des prestations effectuées par les prestataires d’une entreprise) sont également répertoriées dans la base de données. En présence de toute cette documentation, le défi pour les entreprises est de faciliter l’accès à l’information. Pour ce faire, il est conseillé aux sociétés de se doter de logiciels informatiques performants.

Les flux financiers et administratifs

Par flux financiers et administratifs, il est fait référence à l’ensemble des documents qui circulent entre les différents acteurs de la Supply Chain (partenaires, fournisseurs, sous-traitants, etc.), ainsi qu’à toutes les transactions qui sont opérées dans le cadre de l’exécution d’un contrat commercial. On regroupe ainsi dans ce type de flux toutes les activités qui se rapportent :

  • au traitement des commandes ;
  • au contrôle du calendrier de livraison ;
  • au contrôle des commandes et des paiements ;
  • aux rapports de gestion.

Il faut noter que toutes les actions qui découlent de la mise en œuvre des activités énumérées ci-dessus doivent être réalisées à temps pour éviter que des problèmes ne surviennent. Par exemple, un retard de facturation peut avoir des conséquences sur la planification de l’approvisionnement, ce qui aura certainement un impact indirect sur la gestion des stocks et la trésorerie.