faq-supply-chain-19 – Quels sont les intérêts du Cross-Docking pour la Supply Chain ?

Quels sont les intérêts du Cross-Docking pour la Supply Chain ?

Le Cross-Docking (littéralement « traversée d’entrepôt ») est une technique logistique permettant l’optimisation des flux de marchandises au sein d’une Supply Chain. Cette optimisation passe par la redistribution et la réorganisation de ces flux, grâce à un système linéaire qui traverse une plateforme. Les marchandises arrivent d’un côté de cette plateforme, sont contrôlées pour être ensuite réparties afin d’être de nouveau expédiées vers le destinataire.

L’amorce d’un flux continu dans la chaîne logistique

Le schéma classique d’une chaîne logistique consiste à gérer des stocks de marchandises qui seront expédiées lors d’une commande client. Mais, un tel système possède ses limites dès lors que le flux de marchandises est continu et très varié selon les marchés concernés :

  • grande distribution ;
  • colis et livraisons à domicile ;
  • etc.

Un tel volume continu et divers nécessite une logistique souple et permanente permettant de gérer cette quantité tout en apportant une réponse efficace au caractère continu d’une telle organisation. La gestion des ressources d’un site en Cross-Docking (personnel, matériel de manutention, infrastructures, etc.) se fait parfois 24 h/24 et assure la continuité d’un service logistique pour plus d’efficacité et de rapidité. Ainsi, on peut diminuer les stocks, raccourcir les délais, mieux linéariser les saisonnalités de certains produits ou marchés, etc.

Ceci a pour effet de mettre en confiance tous les acteurs d’une Supply Chain et donc d’augmenter les volumes traités tout en maîtrisant les coûts. Cette amorce du flux continu fluidifie également les stocks.

Une qualité accrue grâce au Cross-Docking

L’un des autres avantages du Cross-Docking reste assurément le gain de qualité. Il faut imaginer une plateforme en Cross-Docking comme un site découpé en trois fonctions.

  1. Les camions arrivent chargés de marchandises par un côté de la plateforme.
  2. Les marchandises sont réceptionnées, contrôlées, réparties selon leur destination et parfois même éclatées selon les besoins des tournées à recomposer.
  3. Les nouveaux chargements ainsi effectués sont de nouveau contrôlés, rechargés puis repartent par camion de l’autre côté de la plateforme.

Comme nous pouvons le voir, bien qu’il y ait une rupture de charge nécessaire pour les marchandises et donc des risques supplémentaires de dégradation de marchandises, deux contrôles qualité sont ajoutés à la chaîne de livraison afin de s’assurer de la qualité des produits.

Que le Cross-Docking soit direct, indirect ou mixte, ses avantages permettent la sécurisation d’une Supply Chain exigeante et performante. Cette technique a pu accompagner l’évolution d’une logistique de plus en plus pointue tout en diminuant les coûts en proportion. N’hésitez pas à lire notre article détaillé sur le Cross-Docking pour en savoir plus.