mca-B-const-25 – Comment faire construire une maison évolutive ?

Réussir à faire construire une maison évolutive : ce qu’il faut savoir

Avec le temps, les envies et les besoins évoluent. La maison construite aujourd’hui ne répondra ainsi peut-être plus aux exigences de demain. Pourtant, l’habitat doit pouvoir s’adapter à ces changements, mais cela n’est pas toujours évident à moins de posséder une maison évolutive.

La maison évolutive est une maison capable d’être modifiée, afin de répondre aux nouveaux besoins lorsque ceux-ci surviennent. Elle peut s’adapter aux changements de mode de vie ainsi qu’aux nouvelles possibilités financières des membres du foyer. 

Anticiper le futur lors de la construction d’une maison n’est toutefois pas évident. Voici par conséquent tout ce qu’il faut savoir pour y parvenir.

Qu’est-ce qu’une maison évolutive ?

Une maison évolutive est une maison dont la construction est pensée pour être modulable. Ainsi, la maison évolutive est composée d’une base prédéterminée, capable de s’adapter à des agrandissements et des modifications par la suite. On peut par exemple :

  • ajouter une nouvelle pièce (arrivée d’un enfant, ajout d’un bureau ou d’un atelier pour son activité professionnelle, etc.) ;
  • réaliser une extension ou un étage (envie de changement, de nouveautés dans son habitation, etc.).

Ainsi, le terme de maison évolutive se réfère davantage à une nouvelle manière d’envisager une construction en misant sur l’anticipation.

Pourquoi faire construire une maison évolutive ?

Les raisons d’opter pour la construction d’une maison évolutive sont nombreuses tant les avantages d’une telle construction sont intéressants.

Des dépenses mieux maîtrisées

Pour commencer, la maison évolutive permet de mieux maîtriser son budget lors de la construction, mais aussi par la suite, lors des modifications. 

Lorsqu’un propriétaire fait construire une maison, il n’a pas toujours l’argent nécessaire pour pouvoir, dès le départ, inclure des pièces, des extensions ou des aménagements spécifiques dans sa maison. En anticipant les besoins futurs, la maison évolutive est construite de manière à recevoir facilement les nouveaux aménagements sans avoir à démolir ce qui a déjà été fait. Anticiper ces futurs changements permet ainsi de limiter les travaux et de faire des économies.

Le changement sans déménagement

Opter pour une maison évolutive, c’est aussi avoir la possibilité de changer son habitat sans avoir à vendre sa maison et devoir déménager. 

L’arrivée d’un nouvel enfant, le début d’une nouvelle activité professionnelle à la maison, l’envie d’une pièce dédiée à une activité spécifique, l’agrandissement de la pièce de vie en ajoutant une véranda : tout cela est possible grâce à la maison évolutive, sans avoir à chercher une maison plus grande.

Les éléments à prendre en compte pour faire construire une maison évolutive

La construction d’une maison évolutive repose sur différents éléments qu’il est important d’inclure dans le projet. Les choix établis avant même l’achat du terrain seront en effet déterminants pour pouvoir construire une maison évolutive.

Le choix du terrain

Le premier élément à prendre en compte dans la construction d’une maison évolutive est celui du terrain. Le choix du terrain est en effet important pour que les futures évolutions de la maison puissent être possibles. 

Ainsi, il faut choisir un terrain avec une superficie suffisante pour les projets d’extension ou de modification à venir. Il faut également réfléchir à la surface d’emprise au sol de la maison, c’est-à-dire le pourcentage d’implantation du bâti par rapport à la surface totale du terrain. 

Enfin, toutes les modifications ne sont pas toujours possibles en fonction des règles d’urbanisme appliquées par les communes. Il est donc judicieux de se renseigner auprès de la mairie pour s’assurer que les projets futurs pourront être autorisés avant d’acheter ledit terrain.

Construire sa maison en anticipant les futures extensions

Avant de construire une maison évolutive, le plus important reste l’anticipation. Ainsi, même si le futur propriétaire ne peut lire l’avenir et connaître ses futurs besoins, il doit prévoir toutes éventualités en ce qui concerne les futures modifications dans sa maison, comme :

  • l’aménagement des combles ;
  • la création d’une extension ;
  • l’agrandissement d’une pièce ;
  • le cloisonnement d’une pièce ;
  • la surélévation et la création d’un nouvel étage.

En prévoyant ces différentes évolutions, la construction de la maison devra fournir une base solide pour que les agrandissements et les extensions puissent être réalisables sur le plan technique. Dans le cadre d’une surélévation, il est par exemple important de s’assurer que les murs porteurs soient suffisants.

Au niveau du plan de la maison, il est préférable de miser sur la construction de grandes pièces, qui pourront par la suite être cloisonnées pour créer un espace bureau dans le salon ou une salle de bain attenante à la chambre parentale, créant ainsi une suite par exemple.

L’emplacement des ouvertures, c’est-à-dire des portes et des fenêtres, doit également prendre en compte les éventuelles évolutions de la maison. Enfin, il est conseillé de créer des pièces de même niveau pour faciliter les modifications par la suite.

Un aménagement intérieur modulable

Enfin, tout l’aménagement intérieur d’une maison évolutive doit être pensé pour être modulable en fonction des futures transformations.

Les pièces de vie doivent ainsi être une priorité par rapport aux pièces secondaires, qui pourront quant à elles être aménagées et décorées plus tard. Nul ne sert de dépenser trop d’argent dans l’aménagement des pièces qui sont susceptibles d’évoluer au fil du temps. En revanche, il est préférable de choisir un revêtement au sol identique pour ne pas avoir à le changer si le propriétaire décide d’abattre une cloison.

Il est également judicieux d’installer l’électricité et de laisser une possibilité de raccordement à la plomberie dans les combles, au cas où elles seraient aménagées par la suite. Pour pouvoir bénéficier d’une maison connectée à l’avenir, il est également conseillé de choisir des installations compatibles. Il sera ainsi possible de bénéficier de l’ouverture et de la fermeture des ouvrants à distance.

Enfin, il faut malheureusement prévoir des aménagements en cas d’accidents. Il peut ainsi être bon d’envisager dès la construction de la maison que les pièces de vie soient accessibles pour les personnes à mobilité réduite, surtout si le logement est destiné à des propriétaires souhaitant vieillir dans leur maison. La création d’espaces assez larges et sécurisés dès la construction permettra d’éviter de devoir réaliser des travaux supplémentaires en cas de besoin.