optis-0003 – optis-0003

Se reconvertir dans l’immobilier : comment faire ?

En France, le marché de l’emploi dans l’immobilier est particulièrement attractif, et ce, malgré les crises et les diverses mutations. Avec plusieurs milliers d’emplois, l’immobilier est un secteur qui recrute. Aussi, chaque année, ce sont encore plus de personnes lassées par leurs missions actuelles qui se tournent vers le domaine de l’immobilier. Ce secteur, en effet, offre de belles perspectives d’embauche et une multitude d’opportunités. Toutefois, si vous avez pour projet de réaliser une reconversion professionnelle, il est nécessaire que vous ayez toutes les cartes en main. Quelles sont les étapes à suivre pour se reconvertir dans l’immobilier ? Voici quelques conseils qui devraient vous aider à réussir votre transition sans rencontrer d’embuches pour changer de vie.

Cibler un métier de l’immobilier parmi tous ceux qui existent

Le marché de l’immobilier est vaste. Aussi, les métiers qui s’y rapportent sont nombreux, et chacun d’entre eux est ouvert à des professionnels ayant suivi une formation adéquate. De ce fait, avant de vous reconvertir dans l’immobilier, commencez par cibler un métier que vous souhaiteriez le plus exercer parmi ceux qui existent, à savoir :

  • agent immobilier ;
  • administrateur de biens ;
  • diagnostiqueur immobilier ;
  • négociateur immobilier ;
  • expert immobilier ;
  • syndic de copropriété ;
  • consultant en immobilier d’entreprise ;
  • etc.

Bien que tous ces métiers soient liés à l’immobilier, leur exercice n’est pas le même. En effet, l’emploi d’administrateurs de biens n’a que peu de rapport avec celui de négociateur immobilier, qui n’a lui-même pas de missions communes avec celui de diagnostiqueur immobilier. Il convient donc de faire le point sur vos envies et vos compétences afin de trouver le métier le plus adapté à votre profil.

Notez, en outre, que cette grande diversité d’emplois impose également différents statuts juridiques (mandataire, indépendant, salarié). À nouveau, questionnez-vous sur vos préférences afin de vous tourner vers l’option qui vous va le mieux.

Assimiler les bases fondamentales en matière d’immobilier

Reconversion professionnelle rime souvent avec formation, et ce, qu’importe votre parcours initial (avec ou sans bac, licence, master, etc.). En effet, même si certains métiers de l’immobilier n’exigent pas nécessairement de diplôme, vous devrez malgré tout vous former afin d’être opérationnel.

Certes, si vous avez suivi des études dans le commerce, vous aurez certainement plus de facilité à gérer un portefeuille de clients et à mobiliser vos techniques de vente. Toutefois, la négociation et la vente de biens immobiliers requièrent d’autres compétences et connaissances plus précises.

Des connaissances juridiques, des compétences en ingénierie de l’immobilier, en fiscalité immobilière ou encore en transactions immobilières vous seront nécessaires. Vous l’aurez compris, une solide formation immobilière vous sera indispensable afin de vous professionnaliser et d’attirer l’attention des recruteurs.

Si vous n’avez aucune envie de reprendre des études, vous pourrez vous tourner vers un organisme de formation qui vous offrira la possibilité de vous reconvertir dans l’immobilier. Une fois le métier convoité identifié, sélectionnez le meilleur parcours de formation disponible sur le marché afin d’y accéder dans les plus brefs délais. Pensez aux formations à distance, qui peuvent être la solution idéale si vous êtes toujours en poste ou si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Se questionner sur les compétences essentielles pour exercer dans l’immobilier

Le secteur de l’immobilier est exigeant : pour exercer un métier de l’immobilier, assurez-vous d’avoir les compétences professionnelles et personnelles nécessaires.

Les compétences professionnelles nécessaires au domaine de l’immobilier

En ce qui concerne vos compétences professionnelles, il est préférable de suivre une formation dans le domaine de l’immobilier ou commercial. D’une façon générale, la maîtrise des outils bureautiques est également un indispensable (pack office, Internet, réseaux sociaux, etc.).

Bien sûr, vous devrez avoir certaines connaissances en droit immobilier, connaître le marché immobilier où vous évoluez ainsi que les processus de vente. Avoir certaines connaissances en matière de règle de l’urbanisme est aussi un atout, tout comme connaître les nouvelles réglementations techniques et juridiques qui s’appliquent.

Les compétences personnelles nécessaires au domaine de l’immobilier

L’immobilier est un domaine concurrentiel, qui exige de la patience, mais aussi de la ténacité. L’agent immobilier, le négociateur immobilier ou encore le consultant en immobilier d’entreprise peuvent passer des semaines entières à prospecter, sans que cela aboutisse sur la signature d’un contrat.

En matière d’immobilier, les processus de vente sont parfois longs. Vous devrez donc ne pas vous décourager et vous laisser le temps nécessaire de développer votre réseau et d’affiner vos talents de négociateur, afin de percevoir les fruits de votre investissement.

Parmi les qualités humaines les plus importantes à développer pour se reconvertir dans l’immobilier, nous pouvons évoquer :

  • la capacité d’écoute, pour mieux comprendre les attentes et les besoins de vos clients ;
  • le sens de la communication, étant donné que vous serez quotidiennement amené à échanger avec vos clients ;
  • la capacité à négocier, car travailler dans l’immobilier nécessite d’avoir un bon esprit commercial ;
  • l’empathie, car la vente ou l’achat une maison ne sont jamais anodins ;
  • la disponibilité, afin de répondre avec précision aux questions de vos interlocuteurs ;
  • etc.

Toutefois, soyez rassuré. Toutes ces aptitudes ne sont pas innées, même si certains profils ont plus de facilité que d’autres. Aussi, la formation que vous aurez choisie fera le point sur les compétences relationnelles inhérentes aux métiers de l’immobilier.

Être organisé et rester motivé

Entamer une reconversion professionnelle n’est pas toujours de tout repos. Commencez donc par vous organiser. Planifiez vos journées de sorte à améliorer votre productivité. Vous parviendrez alors mieux à suivre votre formation et à atteindre vos objectifs rapidement. Prenez le soin de prioriser correctement vos différentes tâches journalières et évitez de vous surmener dès le départ.

Enfin, restez motivé. La reconversion dans l’immobilier implique des hauts et des bas. Dans les périodes de doute, prenez conscience des efforts réalisés et du chemin parcouru. Ne manquez jamais de célébrer les petites victoires, qui vous donneront toujours l’énergie nécessaire pour poursuivre.

Se protéger pour toutes les situations à venir

Une fois votre formation terminée, et si vous faites le choix de vous lancer en tant qu’indépendant, pensez à vous protéger des risques professionnels auxquels vous pourriez faire face. Pour ce faire, n’oubliez pas de souscrire à une assurance professionnelle. Souvent, c’est l’assurance responsabilité civile professionnelle qui est requise.

Toutefois, il existe d’autres assurances, spécifiques à certains métiers de l’immobilier. Ces dernières répondent spécifiquement aux besoins des spécialistes de l’immobilier, de sorte à vous protéger lors de l’exercice de votre activité (perte de vos données clients, accident d’un client lors d’une visite, perte des clés d’un bien immobilier, etc.).

S’entourer des bonnes personnes

Que ce soit lors de votre formation, une fois votre premier emploi dans l’immobilier trouvé ou lors de la création de votre entreprise, il est important de s’entourer des bonnes personnes. Dans le premier cas, il sera important d’avoir du soutien de la part de votre famille, car se reconvertir dans l’immobilier n’est pas toujours de tout repos. Dans le second cas, entouré des bonnes personnes, vous aurez un soutien précieux sur les sujets sensibles. Pensez également aux structures dédiées aux entrepreneurs, comme la CCI de votre région ou BPIFrance qui peuvent être aptes à vous accompagner ou vous conseiller en cas de doute.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir votre reconversion dans l’immobilier. Dans ce domaine aux missions diverses et variées, vous aurez l’occasion de développer votre portefeuille clients, d’initier des actions de marketing commercial ou encore de suivre des négociations jusqu’à la signature finale du contrat. En bref, ce sont des métiers exaltants, qui ne laissent aucune place à l’ennui, et avec lesquels vous pourrez vous épanouir professionnellement. Notez, en outre, que les perspectives d’évolution sont souvent alléchantes. Vous pourrez ainsi grandir, et découvrir d’autres domaines, tout en restant dans le secteur de l’immobilier.