optis-0004 – Les métiers de l’immobilier

Les différentes professions de l’immobilier

L’immobilier est un secteur vivant et dynamique, qui ne semble pas près de perdre l’émulation qu’on lui connaît ces dernières décennies. Pour cause : les transactions immobilières ne cessent de se multiplier, afin de répondre aux besoins des dizaines de personnes qui déménagent et emménagent chaque jour.

De nombreux professionnels aux profils variés assurent la conduite des différents processus de cession et d’acquisition de biens immobiliers. Forts de leur expertise dans les diverses branches de l’immobilier, ces derniers font vivre le marché immobilier et l’animent au quotidien. Ainsi, de la promotion à la gestion, en passant par les transactions, ils exercent dans divers corps de métiers de l’immobilier. Faisons un tour d’horizon des principaux métiers de l’immobilier.

Les métiers liés à la transaction et à la commercialisation immobilière

Les métiers immobiliers appartenant au domaine de la transaction et de la commercialisation regroupent les profils de travailleurs impliqués dans l’acquisition, la location, la vente ou la cession de biens immobiliers.

Le métier d’agent immobilier

Véritable médiateur entre le vendeur et l’acquéreur, d’une part, le propriétaire et le locataire, d’autre part, l’agent immobilier est un professionnel formé pour intervenir dans diverses transactions immobilières. Il est notamment sollicité dans le cadre de la vente ou la location d’un logement, d’un commerce ou de bureaux d’entreprise.

Dans le cadre de ses missions durant les diverses transactions, l’agent immobilier joue le rôle de conseiller, d’accompagnateur, mais également de promoteur et de commercial. De même, c’est à lui que revient avant tout la tâche de proposer les biens immobiliers aux potentiels clients.

Le métier de consultant en immobilier

Le consultant en immobilier met sa connaissance du marché immobilier au service des locataires, des propriétaires et des potentiels acquéreurs durant toutes les transactions immobilières. Il a pour rôle de faciliter la conclusion de marché entre les diverses parties impliquées. Ses autres missions concernent entre autres la prospection, l’étude de rentabilité, etc.

Les métiers assimilés à ce profil de professionnel de l’immobilier sont ceux de conseiller en immobilier ou encore de négociateur en immobilier.

Le métier de directeur d’agence immobilière

Placé à la tête d’une agence immobilière, il est chargé d’en assurer le fonctionnement sur les plans managérial, financier et administratif. Il est, à cet effet, accompagné d’une équipe de négociateurs immobiliers, et est tenu de veiller au bon déroulement des transactions immobilières.

Les profils d’agent immobilier et d’administrateur de biens sont des professions voisines.

Le métier de courtier immobilier

Avec un profil proche de l’agent immobilier, le professionnel du courtage en immobilier est chargé d’aider un particulier ou une entreprise qui le mandate à trouver le bien immobilier pouvant satisfaire ses besoins.

Son rôle se distingue du courtier crédit immobilier qui, pour sa part, sert d’intermédiaire entre une banque et un particulier désireux de contracter un crédit immobilier pour financer l’acquisition d’un bien.

Loin de se limiter à ces métiers majeurs, le domaine de la transaction et de la commercialisation immobilière regroupe d’autres métiers, à l’instar de celui de :

  • notaire ;
  • mandataire immobilier ;
  • expert immobilier ;
  • etc.

Les métiers liés à la promotion, à l’investissement et au montage de projets immobiliers

Ils concernent les métiers liés à la mise en valeur des biens immobiliers.

Le métier de directeur de programmes immobiliers

Investi du principal rôle de direction, le directeur de programmes immobiliers se charge de définir les réalisations immobilières à construire. Il intervient durant tout le processus et veille notamment au respect strict des délais de livraison d’un chantier de construction.

Par ailleurs, le directeur de programmes immobiliers assure la gestion des visites et de la vente des logements.

Le métier de promoteur immobilier

Professionnel de la construction au profil polyvalent, le promoteur immobilier s’occupe de la commercialisation des terrains à construire ou déjà construits. Mais, plus largement, c’est à lui qu’incombe la tâche de rechercher et d’acheter les terrains, de concevoir le programme immobilier, ainsi que les plans avec les architectes.

En outre, c’est au promoteur immobilier de dénicher les constructeurs du terrain et d’assurer la promotion et la commercialisation, par la location ou la vente des biens immobiliers.

Le métier de prospecteur foncier

Le prospecteur immobilier est principalement chargé de détecter et d’exploiter les opportunités foncières disponibles dans une zone. Plus concrètement, il recherche, trouve, négocie et achète les terrains en vue d’un projet de construction immobilière.

Les autres professions immobilières du domaine de la promotion sont :

  • aménageur lotisseur ;
  • urbaniste ;
  • architecte,
  • développeur foncier ;
  • responsable technique en immobilier ;
  • etc.

Les métiers liés à l’expertise immobilière

Ils concernent essentiellement les métiers du droit immobilier et sont indispensables en matière d’achat ou de vente de biens. Les professionnels de ce domaine interviennent notamment pour l’estimation de la valeur d’un bien immobilier, et pour du consulting juridique appliqué au secteur immobilier.

Le métier de juriste immobilier

Conseiller et accompagnateur, il met son expertise en matière de droit immobilier au service de ses interlocuteurs. Ces derniers sont notamment liés à la législation et aux règlementations, afin de défendre et de protéger leurs intérêts dans le cadre de transactions immobilières.

Le métier d’expert immobilier

Fin connaisseur du marché immobilier, l’expert immobilier est sollicité pour estimer la valeur locative ou vénale d’un bien immobilier. Après estimation, il se charge de rédiger un rapport d’expertise.

Les métiers d’estimateur de biens immobiliers, de valorisateur et d’évaluateur d’immeubles sont aussi considérés comme des métiers d’expertise en immobilier.

Les métiers liés à la gestion et à l’administration immobilière

On retrouve dans cette branche les professionnels de la gestion immobilière et d’autres métiers connexes.

Le métier de gestionnaire de patrimoine immobilier

Le gestionnaire de patrimoine immobilier s’occupe de la gestion juridique, comptable et technique de biens immobiliers pour le compte d’un propriétaire. Son profil est proche de celui de responsable de gestion de patrimoine immobilier, gestionnaire locatif, ou encore de directeur immobilier.

Le métier de gestionnaire de copropriété

Encore appelé syndic de copropriété, le gestionnaire de copropriété intervient avant tout en tant que mandataire des copropriétaires d’une résidence.

À ce titre, il est appelé à gérer les parties communes des différents immeubles. Ses missions s’assimilent à celles du responsable de copropriété, du principal de copropriété, du gérant d’immeubles, ou encore de principal de régie.

Le métier de Facility Manager

Responsable des services relevant de la gestion d’un site, le Facility manager est chargé d’assurer la compatibilité de l’environnement de travail avec les besoins des occupants. Il doit également veiller au respect des normes de sécurité, d’hygiène, de maîtrise des coûts, d’amélioration de la qualité des services et des conditions de vie, etc.

En ajout à ces métiers immobiliers de gestion, on peut citer les professions de :

  • property manager ;
  • responsable territorial en immobilier social ;
  • gestionnaire locatif ;
  • comptable immobilier ;
  • chargé de recouvrement ;
  • directeur d’agence de gestion ;
  • asset manager ;
  • gardien d’immeuble ;
  • etc.

La formation et les qualifications pour exercer un métier de l’immobilier

Le secteur de l’immobilier est un domaine structuré, qui n’ouvre les portes professionnelles qu’à des profils de travailleurs bien définis.

En l’occurrence, ceux-ci doivent être issus d’un parcours de formation précis et pouvoir justifier de certaines compétences. Les formations et qualifications varient en fonction des domaines d’exercice précédemment mentionnés, et sont dispensées dans des filières aussi variées que le commerce, le droit, la gestion, le management, le marketing, etc.

Pour prétendre aux métiers de l’immobilier, il faut donc être formé dans ces différentes filières, mais il faudra également :

  • détenir un baccalauréat scientifique ;
  • détenir un bac + 3 en sciences juridiques, en commerce ou en économie ;
  • justifier de 10 ans ou plus d’expériences dans le secteur immobilier, même sans diplôme ;
  • être titulaire d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), d’un Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP) ou d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS).

À ces qualifications s’ajoutent des compétences et qualités inhérentes aux métiers, que sont généralement : la rigueur, l’empathie, l’aisance relationnelle, le sens des affaires, l’ouverture d’esprit, l’écoute, etc.