optis-0016 – optis-0016

Business model : définition et fonctionnement

Le business model, aussi appelé modèle économique de l’entreprise, est un élément clé du business plan. C’est en effet le business model qui détermine la manière dont une société peut engendrer des gains, ainsi que la stratégie économique à adopter pour augmenter ses profits. Le business model illustre finalement le processus de création de valeur de l’entreprise.

Grâce au business model, les différents acteurs ont une description parfaite et complète des moyens mis en œuvre par la structure pour gagner de l’argent. Pour cette raison, il est primordial de bien intégrer cette notion, afin d’établir le business model le plus adapté à l’activité de l’entreprise. Mais alors, concrètement, qu’est-ce qu’un business model et comment le créer ? Voici quelques éléments de réponse.

Définition du business model

Le business model est le point de départ du business plan. C’est en quelque sorte l’idée originale qui permet à une entreprise de se démarquer de la concurrence et d’espérer retirer des gains de son activité.

Le chef d’entreprise doit faire un travail de réflexion, de diagnostic et de synthèse pour créer son propre business model. De cette façon, il met en lumière les ressources humaines, financières et matérielles qui seront déployées, afin de créer de la valeur et de générer de la rentabilité.

Du business model, il pourra alors décliner son idée dans un business plan, incluant des éléments complémentaires tels que des bilans prévisionnels, des plans de trésorerie ou encore des tableaux de financement.

Quel est le rôle du business model ?

Grâce à un bon business model, il est possible d’établir des stratégies différenciantes et de se démarquer de la concurrence. Ce business model pourra par la suite être présenté à d’éventuels investisseurs, afin de leur démontrer la viabilité et la rentabilité de la structure.

En effet, c’est toute l’économie de l’entreprise qui sera développée à travers ce business model, avec des précisions sur le mode de fonctionnement et de gestion de la structure, ou encore son positionnement commercial. En d’autres termes, le business model permet de faire une représentation précise du processus de création de profit de l’entreprise, ainsi que des résultats qui sont attendus.

Réaliser un business model : quels avantages ?

Créer un business model compte de nombreux avantages. En l’occurrence, c’est le moyen idéal pour faire un état des lieux de la concurrence, pour préciser son offre et son positionnement ou encore pour créer un support à propos de l’entreprise.

Faire un état des lieux de la concurrence

Faire un état des lieux de la concurrence est une étape incontournable pour se positionner sur le marché et apporter une innovation au projet de l’entreprise. C’est en effet grâce à la valeur ajoutée qu’il va créer que l’entrepreneur peut espérer des gains financiers et développer son activité commerciale.

Si le business model n’est pas assez précis, ou s’il ne se démarque pas assez des concepts des entreprises concurrentes, les chances de réussir seront moindres. Toutefois, notez qu’un business model n’est jamais figé. En effet, la stratégie entrepreneuriale peut évoluer, voire totalement changer si l’idée initiale ne semble pas complètement adaptée au marché.

Préciser l’offre

Le business model ne garantit pas la réussite infaillible de l’entreprise et de son projet. En revanche, un business model bien établi permet à l’entrepreneur de mettre toutes les chances de son côté pour réussir. C’est un bon moyen de préciser l’offre, afin que lui et ses partenaires (fournisseurs, investisseurs, prescripteurs, etc.) y voient plus clair.

Grâce au business model, il est possible de mettre en lumière le segment de marché sur lequel l’entreprise se concentre, ainsi que la cible. L’entrepreneur évite ainsi de se disperser. De la même manière, l’innovation par rapport à la concurrence est clairement mise en exergue, permettant alors de mieux chiffrer la rentabilité.

Créer un support pour l’entreprise

Finalement, élaborer un business model permet d’avoir un support solide sur lequel s’appuyer pour convaincre, à la fois, les collaborateurs et les investisseurs. De cette façon, il est possible de rassurer l’ensemble des parties prenantes, en leur donnant des réponses claires sur la manière dont l’entreprise compte générer de la valeur et engendrer des profits.

Outre le fait d’être un support pour la société, c’est également une sorte de preuve pour les investisseurs. Le business model, en effet, permettra de présenter le projet de façon succincte, mais efficace, et ce, auprès des banques ou autres partenaires. Ces derniers auront une vision globale de l’activité et pourront, en un seul coup d’œil, repérer la valeur ajoutée proposée.

Les éléments qui composent un business model

Pour que le business model soit complet, mais aussi efficace, il doit préciser certains éléments incontournables tels que :

  • le concept économique, à savoir le support sur lequel se base la structure, afin d’estimer les ressources nécessaires à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés ;
  • l’offre, qui doit se démarquer de la concurrence ;
  • la stratégie prévue pour vendre les produits ou services auprès de la cible ;
  • les résultats de l’étude de marché ;
  • le positionnement sur le marché ;
  • les points forts et les points faibles des concurrents.

Business model : la bonne stratégie pour l’élaborer

Pour établir un business model, et ainsi développer au mieux une entreprise, il faut adopter la bonne stratégie. Pour ce faire, suivre ces étapes peut s’avérer judicieux :

  • analyser la concurrence et le marché cible à travers une étude de marché, car de cette façon, il est possible de se positionner parmi les concurrents et de déterminer les principaux facteurs de réussite ;
  • choisir la clientèle et construire l’offre ;
  • étudier les risques et la rentabilité potentielle.

Après avoir analysé tous ces points un à un, il est possible alors de mieux cibler le modèle économique et de savoir si l’activité est basée sur une stratégie low cost, SaaS (software as a service), Peer to Peer (prélèvement d’une commission sur une mise en relation), freemium (une prestation gratuite et un accès payant à des contenus plus riche), affiliation, etc.

Vous l’aurez compris, tout entrepreneur qui trouve une nouvelle idée d’activité doit passer par l’étape de la réalisation du business model. Prenez donc le temps d’élaborer le vôtre et de préciser votre projet. Une fois prêt, et avant de vous lancer auprès des banques ou des investisseurs, n’hésitez pas à exposer votre business plan à votre entourage. Ces derniers feront un jury idéal. Demandez-leur s’ils seraient enclins à mettre de l’argent dans votre projet. Si oui, c’est sans aucun doute que vous êtes paré pour l’aventure. Dans le cas inverse, vous saurez que vous devez travailler un peu plus sur votre présentation pour préciser vos propos.