optis-0070 – optis-0070

Tout savoir sur le blanchiment par gouttières dentaires

Le blanchiment dentaire est sans aucun doute l’un des soins esthétiques les plus demandés. Il est vrai qu’à l’heure où les apparences sont importantes, notamment pour les réseaux sociaux, le gain de quelques teintes de blancheur sur les dents n’est pas anodin. Si un tel traitement nécessitait autrefois un rendez-vous médical incontournable chez un dentiste, et pouvait donc s’avérer complexe à mettre en place, aussi bien en pratique qu’en matière de prix, les technologies ont évolué et permis de procéder au blanchiment dentaire à la maison.

En effet, il existe aujourd’hui une multitude de produits et de solutions pouvant faire l’objet d’un traitement à domicile : gel de blanchiment, kit complet d’application, stylo, etc. Il est aussi possible de choisir un traitement blanchissant grâce à l’usage de gouttières dentaires, une solution tout aussi populaire. Pour comprendre en quoi ce dernier produit peut être un véritable atout pour les dents, on fait le point sur les caractéristiques à retenir sur ce dernier.

Comment fonctionne le blanchiment dentaire à domicile par gouttières ?

Le blanchiment dentaire est donc un soin esthétique presque anodin aujourd’hui, puisqu’il se pratique aussi bien chez le dentiste qu’à la maison. Parmi les solutions disponibles pour un usage à domicile, on retrouve entre autres les gouttières, qui fonctionnent grâce à un agent blanchisseur, au même titre que les autres solutions que sont le gel, le kit, le stylo, les bandes, etc. À travers cette multitude de choix possibles, le support pour lequel opter est surtout une question de goût et de confort personnel.

Néanmoins, ces différents traitements de blanchiment dentaire ont un même point commun : la réglementation en vigueur. En effet, pour être efficaces, les gouttières s’utilisent avec un agent blanchisseur appelé « peroxyde d’hydrogène ». Ce composé est déterminant pour donner de bons résultats et permettre au traitement de donner ses meilleurs effets. Néanmoins, son usage est régulé dans le cadre de la vente libre et d’un usage à la maison. Les différents produits blanchissants que peuvent se procurer les consommateurs sont ainsi dosés à moins de 0,1 % de peroxyde d’hydrogène, et ce, pour une question de sécurité et de santé publique. À titre d’information, les produits utilisés par un dentiste sont quant à eux dosés à 6 % de peroxyde d’hydrogène, voire plus.

Cette réglementation ne remet pas en cause les effets des gouttières dentaires de blanchiment. Seule la fréquence d’application du traitement est impactée, puisque contrairement à une seule et unique séance chez le dentiste, les produits utilisables à la maison, à l’image des gouttières, doivent être appliqués régulièrement pour montrer une efficacité à long terme.

Pourquoi une telle réglementation ? Tout simplement parce que le blanchiment dentaire peut avoir des effets secondaires. Si ces derniers ne présentent aucun risque majeur, ils peuvent être la source d’une hypersensibilité ou d’autres gènes inconfortables.

Comment se préparer à l’utilisation des gouttières dentaires de blanchiment ?

Même si vous souhaitez procéder vous-même à la maison, grâce à l’utilisation de gouttières dentaires de blanchiment, il est nécessaire de prendre quelques précautions avant de commencer le moindre traitement.

En premier lieu, il est recommandé de prendre un rendez-vous chez son dentiste pour s’assurer de la bonne santé de ses dents. En effet, un examen approfondi de la dentition permettra d’écarter certains risques d’effets secondaires. Le professionnel sollicité pourra ainsi passer en revue l’existence éventuelle de caries et de tout autre défaut ou blessure de l’émail dans lequel le gel blanchissant pourrait s’immiscer.

De même, il est recommandé de procéder à un détartrage, et ce, pour que le dentiste puisse évaluer convenablement l’état des dents et de la sensibilité potentielle des gencives. Il pourra de plus proposer des soins complémentaires à son patient, susceptibles de lui apporter un meilleur confort après ses séances de blanchiment avec gouttières dentaires. Cela peut par exemple passer par la prescription de certains médicaments, comme de l’ibuprofène ou un gel pour les gencives. Enfin, le dentiste pourra aussi lui soumettre quelques conseils concernant la teinte à atteindre, surtout si l’intéressé possède des prothèses qui risquent de créer une démarcation, puisqu’elles ne pourront pas être blanchies.

Comment blanchir ses dents avec des gouttières dentaires ?

L’utilisation de gouttières dentaires de blanchiment à la maison est particulièrement simple. Pour cela, il suffit de suivre quelques étapes, généralement inscrites sur la boîte du produit acheté. Afin d’y voir plus clair, faisons un rapide tour d’horizon de ces dernières.

  1. Se brosser les dents, soit avec son produit habituel, soit avec un produit nettoyant dédié au traitement de blanchiment.
  2. Se munir du gel blanchissant fourni avec les gouttières dentaires et le déposer en fine couche sur les deux côtés intérieurs de celles-ci (ceux en contact direct avec les dents).
  3. Emboîter les gouttières contre les dents et s’assurer qu’elles sont bien au contact du produit.
  4. Si le gel blanchissant déborde des gouttières pour se déposer sur les dents ou gencives, utiliser un mouchoir en papier ou tout autre support doux pour retirer le surplus.
  5. Laisser les gouttières au contact des dents pendant le délai conseillé pour atteindre la teinte de blancheur recherchée.
  6. Une fois le délai dépassé, retirer les gouttières et les rincer.
  7. Se brosser les dents une nouvelle fois et appliquer un produit reminéralisant.

Bien entendu, ces étapes ne sont pas exhaustives et peuvent varier en fonction du produit. Le mieux reste donc de bien lire le mode d’emploi du traitement choisi.

Quelles sont les précautions à prendre lors d’un blanchiment par gouttières dentaires ?

Quelques conseils peuvent permettre d’obtenir de meilleurs résultats après un traitement de blanchiment par gouttières dentaires. Parmi ces astuces à connaître, voici celles qui sont susceptibles de réduire l’efficacité du gel de blanchiment :

  • manger, boire et fumer pendant le traitement ;
  • fumer dans les heures/jours qui suivent le traitement ;
  • manger ou boire des aliments et boissons colorés (vin rouge, café, carottes râpées, betteraves rouges, fruits rouges, épices, etc.) pendant le traitement et au-delà ;
  • ne pas conserver le gel blanchissant dans un endroit frais, à l’abri de la lumière directe du soleil ;
  • utiliser un gel de blanchiment périmé.

Vous l’aurez compris, le résultat d’un blanchiment maison par gouttières dentaires n’est pas permanent et nécessite non seulement des traitements réguliers, mais aussi des habitudes saines vis-à-vis de vos dents.