optis-0072 – optis-0072

Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents

Pour conserver un sourire éclatant et des dents blanches, la solution idéale reste le blanchiment des dents. Le blanchiment des dents peut toutefois faire référence à différentes techniques plus ou moins efficaces. Il est donc important de bien se renseigner pour choisir la méthode la plus adaptée afin d’avoir recours au blanchiment des dents.

Fonctionnement, réglementations, méthodes, risques, produits à utiliser ou encore prix : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents.

En quoi consiste le blanchiment des dents ?

Le blanchiment des dents est aussi appelé « éclaircissement des dents ». Peu importe son appellation, il est ici question d’un processus de traitement ayant pour objectif de blanchir les dents et d’éliminer les taches pour améliorer l’apparence du sourire. Ainsi, le blanchiment des dents est une intervention dentaire esthétique.

Le blanchiment dentaire peut être réalisé en cabinet par un dentiste, mais aussi dans un institut de beauté ou même directement à la maison grâce à des kits de blanchiment dentaire. Quelle que soit la méthode de blanchiment des dents choisie, l’ingrédient phare de ce processus de traitement est le peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée).

En fonction du procédé de blanchiment employé, la concentration du peroxyde d’hydrogène est plus ou moins importante et peut ainsi fournir des résultats plus ou moins importants également. Mais attention : la concentration de peroxyde d’hydrogène dans les produits de blanchiment des dents est réglementée.

Les lois en vigueur concernant le blanchiment des dents

S’il est possible d’effectuer soi-même son blanchiment dentaire à la maison, les produits pour blanchir les dents restent toutefois contrôlés et soumis à la réglementation européenne.

Ainsi, la directive 2011/84/UE qui s’intéresse à la protection de la santé des consommateurs fixe les règles en ce qui concerne la concentration de peroxyde d’hydrogène dans les produits pour le blanchiment des dents :

  • si la concentration en peroxyde d’hydrogène est supérieure à 6 %, le produit blanchissant est réservé aux professionnels de santé buccodentaire ;
  • si la concentration en peroxyde d’hydrogène est comprise entre 0,1 % et 6 %, un professionnel de santé doit être à l’origine de la première utilisation, mais peut ensuite prescrire le produit pour un blanchiment dentaire à la maison avec suivi ;
  • si la concentration en peroxyde d’hydrogène est inférieure à 0,1 %, les produits sont disponibles à la vente, sans prescription.

Le déroulement d’un blanchiment dentaire

Le blanchiment des dents diffère en fonction de la méthode choisie. Dans un cabinet dentaire, le dentiste commence par fabriquer une gouttière sur mesure avant de déposer le produit blanchissant. Généralement, la première séance se déroule au cabinet, mais le patient peut continuer le blanchiment dentaire à la maison grâce à la gouttière sur mesure et un agent blanchissant prescrit par leur dentiste.

Pour un blanchiment des dents entièrement à domicile, les personnes souhaitant retrouver les dents blanches utilisent généralement un kit de blanchiment dentaire comprenant une gouttière (universelle ou thermoformable), des seringues de gel de blanchiment, des produits de nettoyage et d’entretien des dents ainsi qu’une lampe LED.

Le blanchiment des dents peut-il être dangereux ?

S’il existe des réglementations en vigueur concernant la concentration en peroxyde des produits pour le blanchiment des dents, cela n’est pas un hasard. Ainsi, il est légitime de se demander si le blanchiment dentaire représente un risque pour la santé ou s’il peut avoir des conséquences négatives sur l’apparence des dents.

Un blanchiment dentaire réalisé en suivant les consignes d’utilisation sur des dents saines ne représente aucun danger et ne fait pas mal. Toutefois, si une hypersensibilité est ressentie après la pose d’un produit blanchissant, il est préférable de ne pas continuer le traitement ou de l’adapter. Le blanchiment dentaire n’est pas dangereux à condition d’utiliser des produits blanchissants autorisés en France. Il est également important d’être attentif à ne pas faire déborder le gel blanchissant sur la gencive au risque de l’irriter.

Enfin, le blanchiment des dents peut également être déconseillé pour certaines personnes, notamment :

  • les femmes enceintes ;
  • les enfants et les adolescents ;
  • les personnes souffrant d’une forte sensibilité dentaire ;
  • les personnes souffrant d’un problème de dentition comme les caries.

Ainsi, le blanchiment dentaire est sans risque à condition d’avoir des dents en bonne santé. Il est préférable de demander conseil à un dentiste au préalable pour s’assurer que ses dents sont assez saines pour recevoir un traitement de blanchiment dentaire.

Les produits de blanchiment dentaire

Afin de réaliser un blanchiment des dents, il est possible d’opter pour différents produits sous différentes formes. Ainsi, un produit peut être plus pratique pour certaines personnes et moins pratique pour d’autres.

Il est notamment possible de réaliser un blanchiment des dents grâce à :

  • une gouttière et du gel de blanchiment ;
  • un stylo blancheur pour pouvoir cibler certaines dents ;
  • une lampe LED et du gel blanchissant pour agrandir les pores de l’email et faciliter la pénétration du gel ;
  • une mousse dentifrice blanchissante ou du charbon actif en poudre, même s’ils ne contiennent pas de peroxyde d’hydrogène.

Il existe ainsi une solution blanchissante pour toutes et tous. Il est conseillé de choisir son produit de blanchiment en fonction de ses attentes, tout en gardant en tête que le gel appliqué à l’aide d’une gouttière reste la solution qui offre les meilleurs résultats.

Combien de temps durent les effets d’un blanchiment dentaire ? 

La durée des effets d’un blanchiment des dents varie en fonction de plusieurs critères :

  • la méthode de blanchiment dentaire choisie ;
  • la santé des dents initiale ;
  • l’âge de la personne ;
  • l’alimentation de la personne ;
  • l’hygiène de vie de la personne.

Ainsi, pour préserver les effets d’un blanchiment dentaire, il est conseillé d’adopter une alimentation saine, de bien se brosser les dents et d’éviter la consommation d’aliments ou de boissons pouvant tacher les dents comme les sodas, le café, le thé, les agrumes ou encore certains fruits rouges.

Quel est le prix d’un blanchiment des dents ?

Abordons enfin la question du coût d’un blanchiment dentaire. Il est en effet important de connaître les prix moyens d’un blanchiment des dents pour pouvoir choisir sa méthode en fonction de son budget.

Ainsi, le blanchiment dentaire le plus abordable est le blanchiment à réaliser directement à la maison à l’aide de kit. Il faut compter entre 20 et 40 € pour ce type de kit de blanchiment en fonction de la marque. En institut, les prix pour un éclaircissement des dents varient généralement autour de 100 €. Enfin, le blanchiment dentaire le plus coûteux est celui réalisé en cabinet dentaire. Il faut compter entre 300 et 1 200 € pour ce type de blanchiment.