prismes-cotton-22 – Quels sont les différents types de col Mao ?

Col officier, col oriental dandy ou col inversé : les différents types de cols Mao

Col français, col italien, col américain, col droit ou col haut, entre toutes les formes de cols, il est parfois difficile de s’y retrouver. Bien que ce détail soit souvent sous-estimé, sachez messieurs que c’est la coupe du col qui donne l’identité de votre chemise, avant même les manches et les boutons de manchette. Il influence le ton de la tenue dès le premier regard. Le choix de l’encolure est avant tout une question de style, mais aussi de morphologie, d’harmonie des formes et de volumes.

Selon les goûts de chacun, les différents types de cols inspirent des esthétiques tantôt chic, tantôt casual et parfois rétro. La coupe qui nous intéresse aujourd’hui est moderne et décontractée, un incontournable du vestiaire masculin : la chemise col Mao. Son encolure courte, sans pointes, est reconnaissable entre mille. Pourtant, le col Mao présente quelques subtilités. Il est souvent confondu avec d’autres cols de la même famille, comme le col officier, le col oriental dandy ou le col inversé. Suivez le guide pour comprendre les nuances entre les différents types de cols Mao et la manière de les porter. 

Le col Mao ou col chinois : un intemporel du vestiaire masculin

Le col mandarin, ou mandarin coalar, est plus connu en France sous le nom de col Mao, en référence au dirigeant du parti unique chinois Mao Zedong. Son histoire est pourtant bien plus ancienne.

Qu’est-ce que le col Mao ?

Le col Mao tirerait son origine de la robe Qipao, caractérisée par ce col scindé, qui était de rigueur à la cour sous la dynastie Qing pour les femmes mandchoues. En Chine, la veste Mao s’appelle en réalité Zhongshan Zhuang, “costume Zhongshan”, en référence à Sun Yat Sen, aussi appelé Sun Zhongshan, le premier président de la République de Chine après la révolution de 1911. Celui que l’on surnomme là-bas “le père de la Chine moderne” l’a popularisé dans la mode masculine asiatique, en l’utilisant comme symbole politique, inspiré de la tradition paysanne et en rupture avec le régime précédent. La coupe épurée du col Mao se caractérise par un simple pied de col court et droit, sans pointes et sans boutons, dont les deux pans ne se chevauchent pas. 

Comment porter le col Mao ? 

Le col Mao est un basique à toujours avoir dans le dressing masculin. Sa forme s’adapte à toutes les formes de visage, qu’il soit long, ovale, anguleux ou carré. L’ouverture du col sur le cou interdit le port de la cravate et du nœud papillon. Très apprécié pour sa modernité et la flexibilité qu’il confère au style vestimentaire, la chemise col Mao se porte en toute occasion. Associée à un jean ou un chino, et accompagnée d’une paire de sneakers, elle donne une touche d’exotisme à un look casual et décontracté. Pour une allure plus chic et sophistiquée, elle sublime un pantalon formel foncé et des derbies en cuir. 

Le col officier : une esthétique militaire remise au goût du jour

Comme son nom l’indique, le col officier est d’origine militaire. Cet attribut historique de la cavalerie était très populaire au XIXe siècle avant d’être détrônée par les cols à revers. Force est de constater qu’il fait aujourd’hui son grand retour dans le vestiaire masculin.

Qu’est-ce que le col officier ?

Le col officier est un peu le cousin lointain du col Mao, un col dépourvu de rabat lui aussi, avec lequel il est souvent confondu. Deux caractéristiques majeures les distinguent nettement. Le col officier est un col simple et court, sans pointes, comme le col chinois, mais il présente une finition arrondie, sans oublier que ses deux pans se chevauchent et se ferment grâce à un bouton. Ils sont cependant laissés la plupart du temps détachés pour donner une allure décontractée, et rompre avec l’image stricte que ce col de chemise dégageait à l’origine. Ici encore, l’absence de revers interdit formellement le port de la cravate et du nœud papillon.

Comment porter le col officier ?

Le col officier a le vent en poupe et il n’est pas rare de le croiser dans les rues, porté au nu par le style nonchalant des Parisiens branchés. Il faut dire que sa coupe minimaliste va à toutes les morphologies et à toutes les occasions. Tout au long de la semaine, le col officier s’adapte au monde du travail avec une élégance légèrement décontractée et en apportant de la diversité au costume classique. Le week-end, il s’invite aussi bien dans les soirées décontractées que dans les pique-niques en famille. Il suffit de l’associer avec des éléments vestimentaires plus casual, comme le jean ou le chino. 

Le col inversé : une coupe iconique indissociable de la maison Dior

Véritable innovation dans le monde des cols de chemise, le col inversé est synonyme de l’élégance à la Française. Modèle emblématique de la célèbre maison Dior, il est rapidement devenu un “must have” de la garde-robe masculine. 

Qu’est-ce que le col inversé ?

Le col inversé est en réalité un col indien qui a été retravaillé par la maison Dior dans les années 2000 pour les hommes en quête de lignes pures, contemporaines et sophistiquées. Indissociable de la mode française, il ne doit pas être confondu avec le col français, ou col classique. Il se caractérise par son col droit à pointes courtes dont les rabats sont inversés, c’est à dire rentrés vers l’intérieur du cou. Il en résulte une esthétique simple, originale et élégante qui se prête avec style à toutes les occasions. Idéal pour mettre en valeur les visages ronds, il va à toutes les morphologies et il est réputé pour donner une allure chic et élancée. 

Comment porter le col inversé ?

Le col inversé se suffit à lui-même et se porte sans accessoires, nœud papillon ou cravate. Pour une tenue décontractée, une chemise à col inversé apportera une touche branchée et originale à l’éternel jean brut à coupe droite. Au contraire, conjuguée avec un pantalon de costume et une belle paire de chaussures de ville, elle s’inscrit dans un look élégant et raffiné, idéal dans le monde professionnel, tout en cassant le côté formel des vêtements classiques. 

Le col oriental dandy : un look rétro digne des Peaky Blinders

Costume trois-pièces, casquette anglaise, boots et chemise oriental dandy, le look diablement élégant des frères Shelby dans la série culte Peaky Blinders a fait des émules dans le monde entier et a remis au goût du jour ce col rond original et rétro. 

Qu’est-ce que le col oriental dandy ?

Pendant masculin du col Claudine, le col oriental dandy, aussi appelé col club, fait un retour en force dans les garde-robes masculines. Il aurait été créé à la fin du XIXe siècle, pour les étudiants de l’Eton College, le fleuron des écoles britanniques, afin d’apporter une touche de style à leurs onéreux uniformes. Il connaît alors un véritable succès dans les années 1920, époque à laquelle il devient un symbole du dandysme à l’anglaise. La particularité de ce col est sa coupe évasée arrondie avec empiècement, qui ne manque pas d’originalité. Délicieusement rétro, il s’adapte à toutes les morphologies et se marie à la perfection avec les lignes du menton.  

Comment porter le col oriental dandy ?

Le col boutonné jusqu’en haut, la chemise oriental dandy s’adapte merveilleusement bien avec la cravate ou le nœud papillon. Pour éviter les faux pas, il vaut mieux rester dans une esthétique rétro en la portant avec un costume gris chiné ou un gilet en laine uni. Pour un style casual chic un peu plus décontracté, on peut l’associer à un chino beige ou à un jean brut.