toolbox-118 – Les solutions d’éclairage en photographie

Tout savoir sur les solutions d’éclairage en photographie

On se pose souvent la question de l’équipement nécessaire en photographie pour réussir à obtenir des photos de qualité professionnelle. On pense généralement au boîtier et aux objectifs en premier lieu, mais la question de l’éclairage est également importante, si ce n’est plus. En effet, peu importe les conditions dans lesquelles les prises de vue sont capturées, l’éclairage est l’un des points clés ; c’est un outil puissant en photographie. Parallèlement, la maîtrise des réglages de l’appareil photo numérique, et plus particulièrement des réglages du mode manuel, peut faire une grande différence, notamment en ce qui concerne la lumière. Explications.

CODE_HTML_IMAGE_1 Les solutions d'éclairage en photographie-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Les solutions d'éclairage en photographie-2

L’importance de l’éclairage en photographie

La lumière est un facteur clé dans la réussite d’une photo. Elle détermine de nombreux aspects d’une photographie, tels que :

  • la luminosité et l’obscurité ;
  • le ton ; 
  • l’humeur ;
  • l’atmosphère. 

Voilà pourquoi il est important de bien savoir la manipuler. Un photographe qui sait maîtriser la lumière peut facilement obtenir et jouer avec les textures et les couleurs qu’il veut obtenir au rendu. 

Éclairage en photographie : tous les types de lumière 

Puisque l’éclairage est l’un des concepts les plus importants en photographie, il paraît essentiel d’expliquer certaines bases en ce qui concerne les différents types d’éclairage. 

Lumière naturelle VS lumière artificielle

Une première notion fondamentale pour comprendre l’éclairage en photographie est la distinction entre la lumière naturelle et la lumière artificielle. La lumière naturelle est produite par le soleil, la lune, le ciel. Dans ce cas, on ne maîtrise pas à 100 % l’éclairage, puisque ces éléments ne peuvent être influencés. La lumière artificielle constitue toutes les autres sources de lumière telles que les lampes, les flashs, les lumières de studio, les lumières LED, etc. 

Lumière douce VS lumière dure

La lumière dure créée généralement beaucoup d’ombres sombres dans une photographie. Parmi les sources de lumière dure, on peut mentionner le soleil en pleine journée, le flash (lorsqu’il est utilisé sans diffuseur), les lampes de poche, etc. Il convient de noter que plus la source de lumière est petite par rapport au sujet, plus elle est dure. Bien sûr, ces deux types de lumière ont des variables au niveau de l’intensité et de la qualité. 

Un temps nuageux permet de diffuser naturellement la lumière. Mais il existe des solutions pour les sources de lumière artificielle. La diffusion d’une lumière dure permet d’obtenir une lumière plus douce. Pour les flashs, il est également possible d’utiliser des filtres à clipser, par exemple. 

La position de la lumière 

Le type de lumière, mais également la position de ces lumières, contribuent au processus créatif d’un photographe.   

  1. L’éclairage frontal : il s’agit d’une lumière éclairant l’avant du sujet. Ce type d’éclairage est uniforme et créé ce que l’on appelle des images plates. Cela donne des couleurs saturées et des textures minimisées. 
  2. L’éclairage latéral : on parle ici d’une lumière éclairant le côté du sujet, ce qui produit des ombres. Ce type d’éclairage est idéal si l’on souhaite créer un effet dramatique, mettre en valeur des textures ou donner une sensation de volume et de profondeur.
  3. L’éclairage contre-jour : dans ce cas, la lumière est située derrière le sujet. Ce type d’éclairage permet notamment de créer des silhouettes. Plus la lumière est dure, plus la silhouette est formée et plus on perd les détails du sujet ou de l’objet. 

Selon la position de la lumière, les caractéristiques d’une photo peuvent complètement changer. Prenons l’exemple de la golden hour. Le soleil étant très bas à ce moment de la journée — lors du coucher ou du lever du soleil — ses rayons traversent une grande partie de l’atmosphère terrestre avant de nous atteindre. Cet angle change complètement la température des couleurs pour donner des tons dorés. Ce moment de la journée est particulièrement apprécié par les photographes. 

Les solutions d’éclairage en photographie

Il existe en photographie de nombreuses solutions permettant de contrôler l’éclairage, qu’il s’agisse d’une lumière naturelle ou artificielle. En voici quelques exemples. 

Le flash 

Le flash est l’accessoire que l’on connaît tous, pourtant, nombreuses sont les personnes écartant son utilisation. Pourtant, s’il est bien utilisé, il permet d’obtenir des résultats très créatifs. En outre, les caractéristiques du flash peuvent être contrôlées selon le rendu souhaité. On peut ainsi adapter la puissance, l’intensité, la couleur, la qualité, la direction, etc. Accompagné du flash, on peut très bien utiliser du matériel de diffusion pour adoucir les ombres. 

Il existe principalement deux types de flashs : les flashs cobras, aussi appelé « speed light » et généralement situé sur le boîtier, et les flashs de studio qui sont utilisés à distance. 

Les éclairages continus

L’éclairage continu vient en opposition à l’éclairage direct créé par les flashs. Il en existe deux types, qui sont : 

  • les halogènes ; 
  • les LEDs. 

Les éclairages continus semblent être la technique favorite des photographes professionnels, notamment car elles permettent une meilleure maîtrise du rendu notamment à travers une meilleure maîtrise de la balance des blancs. En effet, il est plus facile d’effectuer les réglages puisqu’on peut voir directement le rendu de la lumière, contrairement aux flashs. Ce type d’éclairage est également essentiel lorsque l’on ne fait pas simplement de la photo, mais également de la vidéo

Le réflecteur 

Le réflecteur est un outil important en photographie — notamment dans la photographie de portrait et de studio — qui aide à contrôler l’éclairage. Il ne crée pas la lumière, mais vient la corriger. 

Le réflecteur permet de réfléchir ou de renvoyer la lumière sur le visage d’un sujet. Il peut par exemple venir corriger les ombres sur un visage lors d’une session en extérieur en pleine journée, ou permet d’éviter qu’un contre-jour ne forme une silhouette. Contrairement aux idées reçues, nul besoin d’investir dans des produits trop chers : un poster, une planche en mousse ou du polystyrène peut faire office de réflecteur. 

Le diffuseur

Comme le réflecteur, le diffuseur n’est pas une source de lumière, mais permet de corriger celle-ci. Le diffuseur est un outil utilisé pour créer une lumière plus douce, pour créer des ombres moins dures. Il redirige la source de lumière pour une diffusion plus large et plus uniforme, permettant de réduire le contraste. 

La boîte à lumière 

La photographie en boîte à lumière est une technique qui a été inventée pour la photographie de produits. Elle est donc largement utilisée dans le e-commerce, mais peut être utilisée pour d’autres projets créatifs. La boîte à lumière permet de capturer tous les détails d’un sujet. 

Il s’agit d’un matériau blanc et lisse disposé en cinq panneaux : la plateforme, les trois côtés verticaux et le toit. Une source de lumière est ensuite placée tout autour pour être introduite dans la boîte, et les surfaces blanches reflètent l’objet placé dans la boîte. Cette technique d’éclairage efface le contraste : il ne faut alors pas l’utiliser si on est à la recherche d’un effet original ou dramatique. Avec un peu d’imagination, il est aussi possible de créer une boîte à lumière soi-même. 

Le fait d’être conscient de la lumière et de l’éclairage contribue au développement d’un style de photo. 

Nous vous recommandons ces autres pages :