logistique-144 – Comment se passe la gestion des retours en logistique ?

Tout savoir sur la gestion des retours en logistique

De nos jours, les retours font partie d’une réelle stratégie, qui n’est certes pas sans coût, mais indispensable pour satisfaire les consommateurs. Pour la réussite de toute entreprise, il est important de comprendre les différentes pratiques en logistique. À l’ère du e-commerce, la gestion des retours fait partie intégrante de l’activité des entreprises.

La vente en ligne engendre de nombreux retours qui transitent chaque jour à travers le monde entier. Le secteur de vente le plus concerné par le retour de marchandise est indéniablement l’industrie du textile. Aujourd’hui, pour bien se placer sur le marché, il est essentiel de faciliter la tâche aux clients, c’est pourquoi les retours gratuits et les bordereaux déjà glissés dans les colis sont une véritable stratégie commerciale. Lorsque les retours sont faciles à réaliser, le client peut acheter des produits uniquement pour les voir ou se faire un avis. Optimiser l’expérience des consommateurs fait donc pleinement partie du processus de vente, car un client satisfait est un potentiel client fidélisé.

CODE_HTML_IMAGE_1 Comment se passe la gestion des retours en logistique ?-1

CODE_HTML_IMAGE_2 Comment se passe la gestion des retours en logistique ?-2

Comment bien procéder au traitement des retours ?

Pour commencer, voici quelques chiffres clés pour mieux comprendre l’intérêt de la gestion des retours :

  • 25 % : c’est le nombre d’achats en ligne retournés et il n’a de cesse d’augmenter ;
  • 30 % : ce sont les acheteurs qui reconnaissent commander un même article en plusieurs tailles, couleurs ou autres paramètres afin de faire leur choix ;
  • 33 % : c’est le nombre de commerçants contraints d’augmenter le prix de leurs articles pour compenser les frais liés aux retours.

Pour toute entreprise, le but premier est de limiter les retours de marchandises, car cela engendre de réels coûts et pertes de profits. Cependant, c’est une partie incontournable de la vente. Comment se déroulent les retours de marchandises ?

  1. Entrée des produits retournés à l’entrepôt.
  2. Préparation des produits.
  3. Évaluation de la marchandise retournée.
  4. Retour des produits en stock.

Tout retour est scrupuleusement vérifié avant d’être remis en stock. Cependant, dans certains cas, dès lors que le client manifeste son désir de retourner un article, le produit est indiqué comme en stock pour les autres futurs acheteurs. Après réception, si le produit n’est pas conforme à la politique de retour de l’entreprise, il peut être refusé au client puis détruit.

Forcées de constater la recrudescence des retours, les entreprises ont tout intérêt à faire en sorte de limiter le transport de marchandises pour un retour à l’entrepôt, dans le sens inverse.

Les pertes de profit réalisées par les entreprises peuvent être expliquées par :

  • les retours qui sont synonymes de dépenses et de perte de revenus pour les sites de e-commerce ;
  • le coût des frais de retour pris à la charge de la société (quand tel est le cas) ;
  • les frais de manutention ;
  • les frais liés aux dommages subis lors du transport.

Pour limiter les pertes, ces entreprises ont alors tout intérêt à :

  • autoriser les retours pour espérer fidéliser la clientèle ;
  • déterminer une quantité de retours pour réaliser un budget prévisionnel ;
  • enregistrer les quotas de retour pour s’améliorer ;
  • supprimer du site les articles trop souvent retournés.

Comment limiter les retours d’articles ?

Étant donné que les retours de marchandises incombent des coûts significatifs pour les entreprises, la stratégie à adopter est donc de faire en sorte de limiter les retours.

Identifier les raisons des retours

Tout d’abord, il existe deux types de retours, les retours d’achats et de commandes en magasin et les retours par voie postale. Lors des retours d’articles, il est régulièrement, voire systématiquement demandé d’indiquer la raison du retour. Si le motif repose sur l’article en lui-même et non les goûts du consommateur, il y a matière à améliorer la stratégie de l’entreprise pour limiter ces retours.

Les motifs de retour les plus courants sont liés à :

  • un article endommagé ;
  • une mauvaise taille commandée ;
  • un article non conforme à la description.

Quelques astuces et stratégies sont à mettre en place pour diminuer de façon significative les retours de marchandise.

Améliorer la description du produit et le contrôle qualité

Comment faire pour réduire le nombre de retours liés à la non-conformité du produit, supposé ressembler à la description renseignée sur le site ? Il convient de fournir des fiches descriptives détaillées des produits, pour bien informer le consommateur. Ainsi, les risques de mécontentement et donc de retours diminuent. La présence d’une vidéo 360 ° est aussi un réel atout pour que le client se fasse une idée générale de l’article qu’il convoite.

Si l’article est signalé comme endommagé (cela englobe également la déception face à qualité du produit reçu), l’entreprise doit adopter sa stratégie en amont pour proposer des produits de meilleure qualité et ainsi offrir une excellente expérience aux consommateurs, mais également répondre aux exigences actuelles en matière de qualité. Pour ce faire, il est important de réaliser un contrôle qualité sur chaque produit potentiellement sujet à intégrer le stock d’articles que l’entreprise souhaite mettre en vente. Afin de limiter les erreurs de taille lorsqu’il est question de vente de vêtements, le guide de taille en ligne à disposition des clients est de mise, permettant de mieux sélectionner sa taille en fonction du produit.

Optimiser la satisfaction des consommateurs

La satisfaction et le service clientèle sont des éléments qui font pleinement partie de la stratégie de vente. Il est très agréable pour le consommateur d’avoir accès à un service de chat en ligne auprès d’un conseiller, ou de pouvoir facilement contacter un service client par mail. Enfin, il convient de laisser apparaître les avis et évaluations des acheteurs, pour que les potentiels clients puissent se faire un avis et mieux orienter leur choix. Par exemple, si un produit taille petit et que cela ressort dans les avis postés, il suffira de choisir la taille au-dessus et ainsi d’éviter une déception et le retour de l’article trop petit.

Respecter la date de livraison estimée

À noter également que les délais de livraison sont un critère de retour. En effet, des commandes sont régulièrement retournées, car reçues trop tard. Départ en vacances, fête d’anniversaire, etc. : des achats réalisés pour un évènement particulier, mais non reçus à temps ont de fortes chances de retourner à la case entrepôt.

Pour résumer, les retours font pleinement partie du processus de vente et des critères de sélection des acheteurs lorsqu’ils réalisent un achat, mais ils peuvent nettement réduire les profits d’une entreprise. C’est pourquoi il est essentiel de tout mettre en œuvre pour optimiser l’expérience de la clientèle. Cependant, beaucoup de prospects ne passent pas commande si les retours sont trop compliqués ou à leurs frais, donc la facilitation des retours reste inévitable pour dynamiser les ventes, pour attirer et fidéliser ses clients.

Aujourd’hui, de nombreuses enseignes proposent les retours gratuits et facilitent ainsi la vie des clients, qu’ils peuvent de ce fait plus aisément fidéliser. Si vous possédez un site de vente en ligne, mais que vous éprouvez des difficultés à assurer la gestion logistique des retours, l’externalisation logistique peut être très avantageuse. Ainsi, vous déléguez à une équipe d’experts qui assurera la bonne gestion du stockage, de la manutention et de la livraison. 

Nous vous recommandons ces autres pages :